Moi, infertile ?

Cela fait longtemps que j’ai envie de « parler » de notre long parcours pour devenir parents. A chaque étape, de ce parcours du combattant qu’est la PMA, j’ai envie et même besoin de « dire », d’expliquer, de raconter.

Après de nombreuses hésitations, quelques tentatives et des renoncements, je ressens, aujourd’hui, plus que jamais, ce besoin de livrer ce trop-plein en moi.

J’ai donc décidé d’écrire et de partager avec celles et ceux qui sont -ou non- dans mon cas ; besoin de partager, de témoigner de ce qui nous arrive : je suis en insuffisance ovarienne (AMH à 1.7 en 2011, puis à 0.7 en 2012).

Et j’ai peur de ne jamais avoir d’enfants.

Et je culpabilise… terriblement.

Et je souffre de mon impuissance.

Le deuil du bébé couette a été une véritable épreuve. L’arrêt de grossesse en a été une autre. Entre les deux, il y a eu un petit miracle. Alors, j’ai envie d’y croire, même si la gynéco me dit que j’ai de fortes chances de refaire un arrêt de grossesse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s