Moi, infertile ?

Cela fait longtemps que j’ai envie de « parler » de notre long parcours pour devenir parents. A chaque étape, de ce parcours du combattant qu’est la PMA, j’ai envie et même besoin de « dire », d’expliquer, de raconter.

Après de nombreuses hésitations, quelques tentatives et des renoncements, je ressens, aujourd’hui, plus que jamais, ce besoin de livrer ce trop-plein en moi.

J’ai donc décidé d’écrire et de partager avec celles et ceux qui sont -ou non- dans mon cas ; besoin de partager, de témoigner de ce qui nous arrive : je suis en insuffisance ovarienne (AMH à 1.7 en 2011, puis à 0.7 en 2012).

Et j’ai peur de ne jamais avoir d’enfants.

Et je culpabilise… terriblement.

Et je souffre de mon impuissance.

Le deuil du bébé couette a été une véritable épreuve. L’arrêt de grossesse en a été une autre. Entre les deux, il y a eu un petit miracle. Alors, j’ai envie d’y croire, même si la gynéco me dit que j’ai de fortes chances de refaire un arrêt de grossesse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s