Le suivi personnalisé en AMP

J’ai un problème. Nous avons un problème. C’est un problème qui dure en fait.

Depuis un an maintenant, c’est-à-dire depuis que nous avons appris mes problèmes d’infertilité, nous sommes suivis dans un cabinet privé et nous estimons être mal pour ne pas dire très mal suivis.

Quelques exemples, en vrac :

– trop de patients en mal d’enfants et donc trop d’attente en salle d’attente (jamais moins d’une heure, sauf le jour des inséminations),

– consultations qui ne durent JAMAIS plus de 7 minutes (sauf pour les inséminations, consultation forcément un peu plus longue, vu que je dois rester allongée au moins 5 minutes !),

– pas de suivi personnalisé, et j’ai envie de dire pas de suivi humain : une secrétaire que je ne supporte plus (elle a tellement un air condescendant avec ses réponses si brèves et son ton si emprunté que je finis toujours la conversation en hurlant : « p*te, p*te, p*te !!! » -après m’être assurée d’avoir bien raccroché au préalable, quand même-),

– samedi, nous étions bien embêtés car nous n’avions aucun moyen de joindre gygyamp pour lui dire que nous n’avions pas le feu vert de l’échographiste pour le Gonal (voir mon billet + mon commentaire du 9 juin pour les détails) vu que la taille de mes follicules, pour un J2, semblait hors norme…

Notre gygyamp est connue, reconnue, réputée (et tout le reste… ) dans son domaine. En revanche, le suivi est absolument à revoir, c’est toujours moi (ou mon chéri) :

1/ qui appelle pour demander si les résultats de ma prise de sang sont bien arrivés,

2/ qui suis chargée de rappeler le laboratoire où j’ai fait ma prise de sang si le secrétariat me dit qu’ils n’ont rien reçu (oui, faut croire que c’est au/à la patient(e) de faire la démarche et pas à la secrétaire qui est payée pour ça !),

3/ qui, systématiquement, demande l’interprétation de mes analyses (il paraît qu' »il faut prendre rendez-vous pour l’interprétation de ses résultats »… dixit gygyamp ! Véridique !). Ceci sous-entend qu’il faille :

  • se taper l’attente (même si c’est juste pour savoir si les dosages hormonaux sont catastrophiques ou pas ou si les follicules poussent bien ou pas),
  • repayer le prix de la consultation -entre 80 et 90 €, s’il-vous-plaît-. Et tout ça pour quelques minutes d’interprétations en cabinet (et en général, t’es tellement stressée à l’idée d’avoir oublié de poser une question que t’en sors énervée, avec une réponse sur deux à tes questions !).

4/ qui demande à ce qu’on me rappelle ou me tienne au courant et évidemment, on ne me rappelle (quasiment) jamais…

Alors voilà, je vous pose deux questions (elles sont posées un peu longuement, mais ne nécessitent pas de réponses longues et/ou développées/argumentées) :

Question 1 : êtes-vous satisfaites de votre suivi depuis que vous vous êtes lancées dans cette aventure AMP / PMA ?

Si oui, je m’en vois ravie car ça confirme qu’il faut que nous déguerpissions de là avant que ça n’ait un impact sur notre santé.

Si non, c’est triste, mais je serais curieuse de savoir ce qui dysfonctionne (des éléments au moins).

Question 2 : disposez-vous d’un numéro de téléphone qui vous permette de joindre directement votre médecin lorsque vous êtes en stimulation ovarienne ? Autrement dit, en cas de problème, d’urgence, d’imprévus ou que sais-je encore, au cas où, une échographie et une prise de sang devaient être amenées à se faire un samedi ou un dimanche… bref… disposez-vous d’un numéro de téléphone qui vous permette de poser vos questions dans des cas un peu particuliers ?

Un GRAND merci pour vos retours. J’ai juste besoin de savoir, c’est important pour moi d’avoir du recul sur ce suivi… même si je suis déjà intimement convaincue que nous devons (et c’est ce que nous allons faire, je vous en parle dans un prochain billet, promis) changer de médecin.

Merci encore !

Publicités

16 réflexions sur “Le suivi personnalisé en AMP

  1. Réponse question1:
    Je suis satisfaite car la doc est très humaine et dénoue tous les problèmes. J’ai pu tester son associée lors des échos de contrôle, elle est plus terre à terre et voulait me faire arrêter le traitement car j’étais une mauvaise répondeuse. Heureusement, celle qui s’occupe de nous m’a vite rappelé pour me dire de continuer les injections (elles communiquent, c’est déjà ça)

    Réponse question 2:
    Je n’ai pas de numéro pour appeler directement la doc, ce qui est bien embêtant en cas de pépin. Lors de fiv1, on a eu l’occasion de tester. Il y a des pmettes qui échangent des sms avec leur médecin, je trouve ça bien pratique.

    Si tu penses qu’il vaut mieux changer, n’hésite pas! Je n’en reviens pas du temps accordé en consultation et du prix, nous ça ne dépasse pas 60€ et c’est un Centre privé également. je trouve également qu’ils ne prennent pas le temps.
    Le matin, nous avons une PDS tôt, puis rdv au centre pour l’écho et la doc nous rappelle en début d’aprem pour modifier les doses.

    J’espère que tu auras beaucoup de retours pour qu’on puisse comparer. Peut être pourra t on de conseiller un autre Centre?

    Bises

    • Oh la la, tu me parles de sms… si déjà j’arrivais à avoir gygyamp au tél, ça serait merveilleux !!!
      La seule fois où elle m’a appelée, c’est suite à l’expulsion naturelle de mes embryons… et parce que j’avais supplié la secrétaire pour qu’on me rappelle car j’avais des choses à demander, des questions à poser, des explications à avoir…
      Merci beaucoup, chère Elm orme, pour tes précieux commentaires.
      Je t’embrasse.

  2. bonjour
    j’ai vécu la PMA aussi, j’avais un gygy dans un cabinet privé à paris. Il était rattaché à une clinique et un labo spécialisé. Pas connu, pas de réputation qui remplissait son cabinet à bloc, il était jeune et disciple d’un gygy connu et réputé ++ mais avec une salle d’attente pleine à craquer. Lui il prenait le temps avec ses patientes. Je pouvais le joindre via sa secrétaire (pas aimable du tout), il me rappelait à la fin de son rdv en cours. Il recevait les résultats des pds par fax directement du labo, et il faisait lui même les échos (ça s’est top!). il me disait notamment qu’une écho c’est pas une photo c’est une vidéo et que pour bien l’interpréter il fallait la faire soi-même! Il était rassurant et j’avais pas l’impression d’être un numéro! Il il connaissait on nom et mon dossier, il était « investi » en fait! on avait une bonne mutuelle qui nous permettait de pouvoir paye 80€ la consultation. La PMA c’est déjà dur à vivre alors ne avoir à attendre, appeler, rappeler, attendre, j’ai trouvé ça très confortable et rassurant. J’avais vraiment l’impression d’^tre prise en charge à 100% !
    pas hyper chaleureux mais il donnait l’impression de vraiment vouloir nous aider à avoir ce bébé! Par ex, il a fait faire un autre spermo au bout d’un an de stims et IAC car il comprenait pas pourquoi ça marchait pas… il y avait un germe présent qui empêchait la fécondation, dès qu’il a eu les résultats ils nous a envoyé une ordonnace d’antibios, et en effet l’IAC suivante a marché! je pense en effet que si vous sentez que ça « passe pas », que votre prise en charge ne vous convient pas, il faut peut-être changer! Voilà mon petit témoignage, je vous souhaite plein de bonnes choses

    • Déjà, rien que le fait de pouvoir parler à son médecin, de l’avoir au bout du fil (même sans avoir à l’appeler sur son numéro perso, je n’en demande pas tant !!!), c’est formidable !
      Tu as totalement raison pour : « La PMA c’est déjà dur à vivre alors ne avoir à attendre, appeler, rappeler, attendre… ».
      Merci à toi, Fine34, pour ce témoignage.
      (Et si tu n’es plus en PMA, c’est que, peut-être, ça a « marché » pour toi ? C’est tout ce que je te souhaite).

  3. J’ai fait mes IAD avec une gynécologue libérale rattachée à un hôpital parisien. J’avais son numéro de portable où je pouvais la joindre si nécessaire. Quand je faisais mes contrôles pour les inséminations, j’étais prioritaire sur ses rendez-vous habituels (en générale elle me faisait en début d’après-midi) et, luxe ultime, c’est elle qui me faisait mes écho, ce qui m’évitais de courir dans tous Paris et d’avoir les informations en direct. Là, je vais passer en FIV (dans l’hôpital sus-cité) et je ne sais pas ce que vaut le suivi mais j’ai l’intuition que ça va pas être beaucoup mieux que ce que tu décris. Mais comme nous sommes aussi tributaires du CECOS, on va au plus simple. Ceci le gynécologue qui nous suit là-bas (public) ne nous a jamais fait attendre plus d’une heure et même s’il n’est pas très chaleureux (c’est le moins que l’in puisse dire), il répond aux questions qu’on lui pose. Si tu as un doute sur ta prise en charge, rien ne t’empêche de demander un autre avis. A Paris, on a la chance d’avoir le choix (ce qui n’est pas toujours le cas en Province) alors autant en profiter.

    • Encore une qui peut joindre sa gynéco… ça confirme donc que je dois absolument changer de cabinet.
      Trop cher, pas de suivi, pas de prise en compte de l’aspect humain, pas d’interprétation des résultats et trop d’attente en cabinet lors des rdv…
      Merci pour ton témoignage, La fille ! Et oui, je vais demander un autre avis.
      Bises.

  4. Le Dr D ou Number4 a un numéro de mobile à joindre en cas d’urgence. Les secrétaires peuvent être sèches au tel, ça dépend sur qui tu tombes. Sinon, je suis satisfaite du suivi. Mes consultations vont au delà de 7 mn même quand c’est pour un RDV post FIV où il a pris le temps de me décrire chaque ovocyte foireux (à quel stade de maturation ils étaient). J’ai découvert qu’il ne servait à rien de les appeler vers 16h30 pour avoir la suite du protocole le jour de l’écho. Parce qu’à 16h30 les secrétaires reçoivent les instructions du Dr D pour chaque patiente en protocole. Elles t’appellent donc entre 17h et 18h00 pour te donner les instructions.
    Voilà, globalement, j’en suis satisfaite.

    • Encore une fois, ma gynéco ne me parle ni de mes follicules foireux, ni de ceux qui pourraient tenir la route…
      En un an, je crois que la secrétaire a dû m’appeler une ou deux fois… C’est dire !
      Merci pour ton témoignage, chère Plume.
      Bises.

  5. Quand y’a doute, y’a pas de soute… comme Plume, j’ai le portable de number 4 et je peux le joindre par SMS au moindre souci.
    aucun medecin n’est parfait, mais il faut essayer de se sentir la plus en confiance possible.

    • Waouhhh, son portable, carrément ! Je n’en demande pas tant !!!
      Moi, je ne l’ai jamais eu au tél : toujours une secrétaire qui dit qu’elle va rappeler et qui ne rappelle jamais !
      Pour preuve, ce fût encore le cas aujourd’hui…
      Foutage de g… Donc tout ceci nous conforte dans l’idée que nous allons bel et bien changer. A suivre, donc.
      Merci.

  6. Depuis que j’ai changé de centre, je suis bcq + sereine ! Autant je n’ai pas de numéro particulier en cas d’urgence, autant les échos et pds se font dans la clinique, donc c’est très simple.
    Pour le suivi gynéco, c’est toujours le même doc (ou presque) qui fait les échos. C’est aussi lui qui donne les ordonnances en sortant de l’écho.
    Puis j’app les secrétaires – qui sont gentilles ! oui ! – entre 14h30 et 16h pour connaitre la suite.
    Par contre, quand il faut qu’elles faxent une ordonnance à un autre labo / pharmacie là c’est pas top, elles oublient et envoient après la pds. Ca fait bcq de stress pour rien.
    Donc oui, va ailleurs !

  7. Merci, Bellebretagne, de faire part de ton expérience.
    Nous allons demander un autre avis auprès d’une autre doc’ (juste après notre 4ème IAC bis qui devrait, si tout se passe bien, avoir lieu en juillet).
    J’espère qu’elle sera attentive, mais je ne vois pas comment ça peut être pire finalement.On verra avec elle pour la suite donc (j’espère dès septembre).
    Je continue à croiser les doigts pour ta FIV 4 !

  8. Pingback: En route vers IAC 4 bis | Lutine en PMA

  9. Honnêtement je n’aime pas mon suvis à la pma, certes « les blouses blanches » sont très comptétents, mais pour le coté humain, on repassera…………. zéro…
    Un an que je suis suivie en pma et je ne sais toujours pas si on passe en iad ou en fivd. Pour les examens, je suis « obligée » de demander si les resultats sont bons ou non, parce que personne ne me le dirai. L’attente dans la salle d’attente, généralement c’est 1 heure, voir plus, c’est soulant à force.
    Je n’ai pas le num direct du gynéco, mais le num de ses secrétaires qui ne sont pas franchement aimables, disons plutot lunatiques.
    Pour ce qui est des frais, ça aussi j’en ai marre, nous n’avons toujours pas la 100 %, on avance les frais, mais les remboursements tardent a arriver (en moyenne 2-3 semaines voir plus).
    La seule chose qui me retient, c’est leur compétence, seulement ça, parfois j’en ai assez d’être dans le néant, de ne pas savoir où nous en sommes, car nous sommes perdus. J’ai l’impression de perdre du temps, nous devons passer par le cecos, et vu les 1 an et demi d’attente pour avoir un don, je ne veux plus perdre de temps, je me demande ce qu’ils attendent, réponse en juillet, j’ai rdv avec la gynéco….
    A bientot

    • Pour le 100 %, je ne comprends pas moi non plus !
      J’ai le protocole de soin (document violet) signé et valide et malgré cela, je paye, à chaque fois, pour les échographies…
      Quel est votre problème au fait ? IO aussi ?
      Courage pour ton parcours.

  10. Merci beaucoup.
    c’est bizarre, par contre je n’ai pas le document violet, car je ne sais pas encore si nous allons passer par une IAD ou la FIVD, c’est mon mari qui est infertile, OATS sévère.
    Les gynécos ne nous en ont parler que très vaguement, c’est l’un ou l’autre sans plus de précisions, ça me pèse de ne pas savoir.
    Je paye à chaque fois aussi les examens, les rdv avec GyGy.
    Bon courage également, a bientot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s