Ma mère, acte 2

Comme si je n’avais pas déjà assez de peine comme ça…

J’ai déjà parlé ici de ma mère. Je précise que personne ne peut l’égaler en terme de maladresse, elle ne réalise jamais ce qu’elle dit.

Ma mère, donc, essayait pour la énième fois de comprendre pourquoi ça ne prend pas, pourquoi l’embryon ne se développe pas, pourquoi mes follicules sont pourris… Ça s’est passé hier, au téléphone :

– moi (évidemment, je n’aurais pas dû dire ça, c’est violent, mais dans la tristesse et le désespoir, c’est ce qui m’est venu) : 5 stimulations, des tas de piquouses et échographies, un temps monstrueux passé chez les médecins, beaucoup d’énergie et de temps dépensés à se battre pour avoir un enfant… Mes ovocytes sont pourris, c’est dans nos gènes, que veux-tu, ils sont pourris !

– ma mère (vexée) : qu’est-ce que cette façon de parler ? C’est parce que tu as trop attendu pour faire un enfant ! Tu aurais pu le faire à 30 !

Et bim, prends-toi ça dans la tronche ! 36 ans, avec mon homme depuis à peine 4 ans, 3 ans d’essai et j’aurais dû faire un môme à 30 (avec qui, allez savoir !).

Voilà, ça se passe de commentaire…

Il m’arrive encore, par moment, de me demander si je ne veux pas un enfant pour faire tout le contraire de ma mère… mais en y réfléchissant bien, je pense que non.

En tout cas, si j’étais mère, je ferais tout pour ne prendre que ses bons côtés (parce qu’elle en a beaucoup) et je ferais tout pour ne pas reproduire tout ce que je n’aime pas/ne supporte pas chez elle (en l’occurrence, cette maladresse dans l’impulsivité).

Publicités

20 réflexions sur “Ma mère, acte 2

  1. En te lisan : ma mère doit avoir les mêmes gênes que la tienne… C’est tout à fait son style. C’est pourquoi je ne lui dis plus rien depuis mon 2nd échec, et je ne lui parlerai pas non plus du don d’ovocytes. Ni de grossesse…
    Prends du recul surtout, les gens sont parfois tellement maladroits. Même si ça nous fait du mal et nous étonne des membres directs de notre famille..
    Appui toi sur les gens qui sont là pour toi.
    Bon courage
    Espoir

  2. Comme le dit si bien Espoir, concentre toi sur les personnes qui peuvent te faire du bien ! on ne choisit pas sa famille, on fait juste avec … en plus, parfois, certaines personnes se sentent tellement impuissantes face aux problèmes des autres qu’ils transforment ça en agressivité … peut être que pour ta maman, c’est le cas … Il est clair que c’est une sacrée maladresse… et que tu n’avais pas de besoin de ça. Plein de bisous

  3. C’est plus que maladroit de sa part. Essaie de prendre du recul par rapport à ses remarques à elle, qui n’ont de fondement que sa maladresse et sans doute son désespoir de ne pas savoir t’aider – même si de fait du coup elle fait tout le contraire…
    Et comme disent les filles, tourne-toi plutôt vers ceux qui te soutiennent.
    Je t’embrasse fort

  4. En effet, c’est maladroit …. Et c’est d’autant plus blessant lorsque cela vient d’un proche… Tu me sembles très au clair par rapport à elle, mais aussi par rapport à toi… Faire un enfant pour faire à l’inverse? Non, je n’y crois… Mais j’entends ce que tu dis…Ma mère n’a pas le même caractère que la tienne, mais je sais que si je suis mère un jour, je veillerai moi aussi à ne pas reproduire certaines choses qui ont généré de la peine… Mais qui font quelque part que je suis ce que je suis aujourd’hui… Ce que nous sommes toutes aujourd’hui …. 🙂 Bisous ma belle

  5. Tu crois qu’elle réfléchit avant de parler ? moi je ne pense pas.Excuse moi c’est ta mère mais putain ça me fout les boules. Comme quoi on ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille c’est clair. Un bon conseil. Mets-toi dans une bulle, et ne laisse pas ses paroles polluer ton moral. Poursuit ton chemin et je suis CERTAINE que toi tu seras une super Maman!!!! T’inquiètes la mienne n’est pas mieux d’ailleurs j’ai coupé les ponts parce que c’est une grande malade mais je n’ai aucun doute sur le fait que l’on sera des mamans modèles. Justement, notre but n’est pas de reproduire…on sait ce qu’il faut éviter.
    Courage ma lulu.
    Plein de bisous

    • C’est adorable, Lueur, de passer me faire un coucou avant le grand jour pour vous.
      Je pense aussi souvent à toi et à ce parcours fou et me réjouis pour vous.
      Ça y est, vous y êtes. J’espère de tout cœur que ça marchera du 1er coup. Quoi qu’il arrive, ça marchera avec le DO ! Un bel avenir s’offre à vous. Vous le méritez tant.
      J’ai vraiment hâte que tu nous racontes tout ça à ton retour.
      J’ai, moi aussi, des choses à dire concernant notre rdv au Cecos. Ma donneuse ne « passera » pas : elle n’a pas d’enfant (loi votée pourtant, mais décret pas encore passé et loin de l’être avant plusieurs années…). J’en parlerai.
      Pour l’instant, je ne pense qu’à ma pds de demain. Je suis très pessimiste…
      Gros bisous ma belle. Je pense à toi et crois(e) fort !

  6. J’aimerai tellement partager mon bonheur avec le tien. J’espère que ta pds sera bonne et que ta crevette va s’accrocher. Pour info, je n’en ai même pas fait moi, lol. Echo directe !!! Il s’en fout du taux…

  7. Ha oui, c’était pas la meilleure des phrases celles ci.
    L’art de la répartie, tu pourrais peut être le travailler si on fait du second degrès. On fait nos projets bébés quand on peut et avec la personne qu’on aime.
    Ma maman à moi est adorable et nous soutien c’est fort de partager ça.

    • Disons que la mienne a énormément de qualités (forcément, je n’en parle pas/moins)… mais un ENORME défaut : celui de parler sans réfléchir et de blesser, sans le vouloir…
      That’s life !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s