Grève !

Que pensez-vous du mouvement de grève de nos médecins ?

Publicités

22 réflexions sur “Grève !

  1. Salut Lutine 🙂

    Forcément, je réponds !
    Je ne suis pas très bonne politicienne mais, en gros, pour ma part ce qui m’interpelle (sachant que je ne suis pas gréviste car d’abord, depuis 1 semaine, je suis en disponibilité d’internat et avant, je n’étais pas non plus gréviste car je n’avais pas envie/le cœur d’abandonner mes patients, ma chef étant en vacances, mais que je soutiens le mouvement sur certaines revendications) :
    – Il y aurait une proposition de loi favorisant la création de réseau de médecins affiliés à une mutuelle avec un meilleur remboursement de ces médecins pour les patients cotisant à cette mutuelle. L’énorme risque de ce truc : la sécu va se désengager petit à petit des remboursement, des cotisations de mutuelles de plus en plus chères et plus le choix du médecin libéral par le patient puisqu’il devra aller chez ceux de sa mutuelle. C’est exactement le système à l’américaine… Et moi ça me terrorise parce que je veux pouvoir soigner les plus démunis comme les plus riches, et je veux pouvoir choisir mon médecin parce qu’il est bon, pas parce qu’il est remboursé par ma mutuelle. Pour moi c’est le plus grave !
    – Après, il y a des revendications plus personnelles des médecins qui refusent la limitation drastique ou l’interdiction des honoraires en secteur 2. Pourquoi? Parce que ça ne tient pas compte de la région et que soigner à Paris par exemple à 29e la consultation, ça ne suffit pas à payer charge et cie et avoir un bon salaire si on ne veut pas voir 6 patients à l’heure… En gros, ils disent que les prix sécu n’ont pas été revalorisés depuis trèèèès longtemps et alors que tout a augmenté (pain, coiffeur etc), les médecins sont bridés à des tarifs trop bas.
    – et le dernier point discutable, c’est la non liberté d’installation des libéraux en zones suffisamment dotées en médecin pour favoriser l’installation en zones sous denses. Et là, les jeunes médecins râlent parce que ça veut dire qu’à 30 ans, ils ne pourraient peut être pas s’installer là où ils ont fait toutes leurs études et construit leur vie. D’autres parts, ils râlent aussi parce qu’ils ne veulent pas s’installer dans des déserts médicaux certes mais pas que, déserts d’école, poste et cie… Ils râlent aussi parce que ce qui donnent cette disparité géographique a été la décision débile d’instaurer un énorme frein à la deuxième année de médecine par le concours de P1 alors que c’était évident qu’on allait manquer de médecin à terme. Et ce sont ces mêmes personnes qui ont instauré le concours qu veulent maintenant les obliger à partir à perpete. Ce point là est un peu compliqué parce qu’en même temps, oui, il y a besoin de médecins dans les zones moins dotées… Je n’ai pas la solution mais pour le coup, oui, je trouve très injuste que certains ne puissent pas se faire soigner près de chez eux.

    En gros, les revendications visent à protéger la médecine libérale de la tutelle ou lobbying des mutuelles… pour garder la sécu au centre et les soins de qualité pour tous.

    Bref, je croise les doigts pour que ça n’entrave pas vos démarches pma :S

    • Merci beaucoup, Lisette, pour toutes ces informations !
      Et non (ouf !), ça ne remet pas en question ma prochaine FIV ou IAC (enfin sauf si le mouvement était amené à durer, car Number 4 était gréviste !).

  2. Je pense qu’il y en a quand même qui abusent grave, quand on voit certains honoraires. J’aurais même franchement réagi assez violemment, mais la lecture du point de vue de Lisette vient quand même modérer mes propos. Mais 150 euros pour une consultation gynéco, même à Paris ça fait tiquer. Je repense à mon anesthésiste qui jouait ostensiblement avec les clés de sa Porsche et je me dit qu’il faut quand même mettre un peu d’ordre là dedans.

    • Je suis bien d’accord avec toi… Surtout quand ça prends 20 min ! Ce que tu racontes est indécent à mes yeux… Heureusement, la plupart des médecins n’ont tout de même pas de Porsche ni ne prennent 150e la consult…

      • 90 € pour 3 minutes aussi (gygyamp… et j’ai changé de médecin). Et à chaque fois, c’était pareil : entre 35 min et 1h10 d’attente pour te garder 3 à 5 minutes et bim 90 € !

  3. Merci Lisette pour ton intervention, et je rejoins aussi Miss Pimpin… De mon côté, je pense que les revendications peuvent être écoutées, mais j’ai entendu hier des arguments franchement mauvais de la part de certains, du style « il y a en que quelques uns qui font des dépassements très forts », certes, mais en quoi cela empêche-t-il de cadrer les choses ? cela sous entend-t’il que ce n’est pas grave et qu’on doit les laisser librement faire ? Dans ce cas, cela revient à dire qu’on accepte des dérives non contrôlées d’une partie de la population, sans encadrer cela par des lois?
    Bref. Autre point qui m’exapère, en espérant ne pas choquer Lisette, c’est celui des études. Allez, soyons francs, comme si tout ceux qui ont bac+8 hors médecine gagnent autant que certains professionnels de médecine ? Je pense aux chercheurs, mais pas que (suis pas loin du 8 dans un autre domaine). Et puis, surtout, cet argument m’embête car j’ai beau chercher je ne vois pas le lien entre la durée des études d’un métier qu’on souhaite faire et le salaire. Certainement que j’ai la chance d’exercer le métier que j’ai choisi, ce que je souhaite à tous, alors j’aurai fait 2 ou 3 ans d’étude pour la même chose, en étant rémunéré et formé en même temps bien entendu, çà m’aurait été égal. Il me semble que les années de formation sont en partie rémunérés (internat…) en médecine, ce qui n’est pas le cas pour d’autres formations au même stade en terme d’années d’étude.
    A si dernière chose, quid des autres secteurs de santé ? Infirmières, sages femmes…
    Et pour la version baby, quid de l’impossibilité d’ouvrir des maisons de naissances en France, pourtant économes et compétentes (cf pays bas, canada, belgique…), car bon nombreux d’obstétriciens ne veulent pas lâcher leur rémunération à l’acte sous couvert de risque de santé de la mère et de l’enfant ? …
    Bref, sur la blogo, généralement j’évite de prendre position, mais entre un conjoint et des amis chercheurs (qui quand ils font grêve on s’en fout car pas d’impact humain, avantage à la médecine et aux transportq sur ce point…) et des amis médecins et dentistes, autant vous dire que le diner de samedi soir a été animé !
    On a quand même eu un conscensus, dans tous les cas, les abus sont des abus et doivent pouvoir être encadrés, les faiblesses du système en place sont à résoudre et les revendications doivent être écoutées.
    Des’ Lulu, je t’ai mis une tartine de commentaires…

    • Chère Vertupatience, je trouve ton intervention très mais alors très intéressante !
      Merci pour ton avis, ton point de vue. Et ne t’inquiète pas, des tartines comme celles-ci, j’en veux plus souvent !
      (bon, au passage, ça me fait juste réaliser que j’ai un bac + 8 également et que je suis même pas à 2000 €/mois -avec 12 ans d’ancienneté, hein !!!-, glourpsss !).

  4. Ne t’en fais pas Vertu, tu es loin de me choquer car j’ai tendance à avoir des arguments similaires au tien sur la durée des études par exemple. Oui, nous sommes payés à partir de la 7ème année. Mais les études durent plutôt 10 que 8 en revanche. Voire plus. En général, je ne me plains pas parce que comme tu le dis, je suis vraiment heureuse de faire ce métier et je n’aurais pas voulu en faire un autre. Et chaque jour, je suis heureuse de me lever pour ça et c’est de l’or.

    Je trouve qu’il y a un peu d’abus dans les deux sens… Encadrer les dépassements d’honoraires me semble une bonne idée, tout comme faire appliquer cette loi qui oblige (normalement) les médecins en secteur 2 (qui peuvent dépasser les prix sécu) à tarifer au moins 30% de leurs actes au prix sécu.

    Ce qui m’indigne, ce n’est pas de limiter les dépassements, c’est d’interdire à des jeunes médecins de s’installer en secteur 2 parce qu’on considère qu’il y a assez de médecins dans leur zone (à Paris ou alentours par exemple), et de forcer l’exercice au prix sécu. Parce que je crois que le prix sécu est insuffisant. Et quand je vais voir ma généraliste et qu’elle prend 30 min pour moi parce que j’en ai besoin et que je paie 23e, je trouve que c’est peu… Parce que mon coiffeur prends quasi le double pour le même temps, et le plombier 8 fois ça (oui, bon, j’ai tendance à me faire arnaquer par le plombier). Alors oui, la médecine est un droit et doit le rester (pour moi), et je souhaite plus que tout qu’on ne tombe pas dans une médecine de riche vs médecine de pauvre, mais je trouve que ces prix de bases devraient être revalorisés. Je ne suis même pas concernée, je souhaite à terme rester à l’hopital public (à priori…).

    Tu évoques le problème des chercheurs et là, je t’embrasse (allez, soyons fous ;)) ! Bien sur que les chercheurs sont sous payés, et que je trouve particulièrement triste qu’on les paie aux lance pierre à coup de CDD précaires ! Y a plein de trucs regrettables dans la recherche française, y a aussi plein de dinosaures qui fichent rien et sont payés quand même et qui bloquent les postes… Hum, je m’emballe mais bref, y a de tout, du bon dans ce système mais aussi vraiment des trucs à revoir.

    Cela dit Vertu, je me dis aussi que on est dans une société qui rémunère la responsabilité et pas la pénibilité du travail. Elle est faite comme ça notre échelle de valeur et je dis pas que c’est un bon système mais c’est celui en cours. Et qui dit responsabilité, dit aussi risque, horaires flexibles voire à rallonge etc. Et quand je fais de la recherche, j’ai beau être super stressée par ce travail à abattre, je suis nettement moins stressée que quand j’ai la vie des gens à préserver. Et quand après chaque consultation, je me demande si j’ai dit la bonne chose, prescrit le bon truc, fait le bon choix… Et quand une de mes patients se suicide durant un we de permission, je me remets en question pendant des jours, je risque le procès et surtout, surtout, je suis sur-triste de ce geste que je n’ai pas pu/su éviter ou prévoir… Et que quand vendredi soir à 19h j’ai un ticket de théâtre prévu, et qu’un de mes patients décompense, ben, je reste quoi, parce que c’est comme ça… Et que quand je suis de garde et que je me prends un coup d’un délirant, mais que je suis de garde alors je dois continuer quand même à voir les autres démunis qui viennent à 4h du matin pour avoir un lit avec une histoire bidon (et que je maudis notre système qui n’est pas capable d’héberger les gens quand il fait 0°c dehors), je peste, mais je continue… Et même si j’ai un peu la crève ou que j’ai déjà bossé 60heures cette semaine là. Alors c’est vrai que j’aime ce que je fais, que parfois (oui, franchement pas tout le temps, surtout dans ma branche), c’est valorisant, mais parfois ça me soule de me demander comment je ferais pour payer une nounou parce que jamais je m’en sortirais avec les horaires de la crèche et que mon salaire, malgré tout, est loin de suffire. Ça tombe bien, j’en ai pas, de marmots 😉

    Une dernière petite chose, les métiers libéraux en général n’ont pas non plus tous ce qui est mis en place pour les salariés : retraite, congés payés, arrêts maladies… Je ne trouve pas ça si facile moi d’être libéral…

    J’aime pas les grèves, comme tu dis, les premiers qui en souffrent sont ceux qui ne devraient pas, mais parfois, je comprends ce ras le bol. Même si oui, les médecins sont sans doute pas les plus à plaindre 🙂

    Erfff, désolée pour la tartine, y a à boire et à manger, j’espère ne choquer personne non plus, parce que dans ces questions, c’est si difficile de prendre de la distance face à son petit confort ou égoïsme personnel…

    • Tu ne choques personne, tu donnes un point de vue… tout à fait respectable. J’ai appris plein de choses en te lisant. Et je suis d’accord sur plusieurs aspects avec toi.
      Il y a quand même une chose avec laquelle j’ai encore un peu de mal (mais peut-être me trompe-je…), c’est la comparaison médecin/plombier/coiffeur…
      Merci pour tes avis éclairés !

  5. Je me mouille, j’approuve Lisette ! (pour info le coup de la recherche c’est véridique, le collègue de ma pote à 68 ans et part en retraite à 70, du coup pas de jeuns’ à embaucher…). En tout cas, si t’étais pas dans la psy (jpense pas en avoir besoin, et tu as l’air génial ! ca me rassure pour ceux qui en ont besoin de te lire…), jte prendrais bien comme médecin moi (à la place du mien qui fait 23 € pour 5-10 min montre en main, là jsuis prête à le payer plus cher pour rester un peu plus, c’est clair !).
    Bon Lulu, on t’as pourri ton blog ! Lol! T’as l’autorisation de pourrir le mien !

  6. Dépassements d’honoraires je connais bien avec mes stimulations, mes FIV…mon gygu et le labo n’y vont pas de mains mortes…mais c’est vrai que pour rien au monde je ne changerai de gygy….c’st sûr que ça me fait mal chaque fois mais au final je suis satisfaite.
    Je rejoins Madame Pimpim ainsi que quelques propos de Lisette. Je pense qu’il faudrait mettre de l’ordre dans tout ça.
    Bisous Lulu (j’ai plus de commentaire de ta part…des deux « Lulu » d’ailleurs…ça me manque :-))

    • Tu sais La fille, je n’arrête pas de penser à toi depuis hier… J’en suis toujours bouche bée… Je t’embrasse bien fort et si tu veux te bourrer la tronche quelque part dans paname, fais-moi signe !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s