Une vie sans enfant ?

Aujourd’hui, je me suis dit que la vie pouvait aussi être très belle sans enfant. Et ça fait bien longtemps qu’une telle pensée ne m’avait pas  traversé l’esprit…

Publicités

32 réflexions sur “Une vie sans enfant ?

    • Un peu tout ça à la fois… Beaucoup de lassitude, de la résignation aussi sans doute… même si, en mon for intérieur, je sais que vivre sans enfant serait triste…
      Moi aussi je t’embrasse.

  1. Je pense effectivement que l’on peut être heureux sans enfants. Mais serions-nous sur ce blog, si nous avions déjà atteint cet état d’esprit….. Pour ma part, je n’y suis pas encore…. Je nous souhaite cependant le meilleur pour chacune d’entre nous avec ou sans enfants 🙂

    • Je comprends que tu n’y sois pas encore… surtout avec ce que tu vis en ce moment !
      Je suis très heureuse que tout se soit bien passé. Je croise pour que ce DO te permette de vivre, une deuxième fois, une belle grossesse, une grossesse épanouie.

      • Merci c’est très gentil. Je veux juste me battre jusqu’au bout selon nos possibilités bien sur. Ne pas avoir de regret…tout essayer. Et je souhaite que ton tour vienne et le plus vite possible tant qu’à faire 🙂

  2. Lulu, j’y pense aussi depuis quelque temps. C’est étrange, car je m’apprête à commencer ma FIV… Les derniers weekends avec on amoureux ont été magnifiques et je trouve qu’on est si bien ensemble. Je crois que l’on pourrait arriver à vivre sans enfant. Mais il y a trop de fois où j’éprouve ce pincement au coeur de ne pas avoir notre petit être à aimer.

    • Ce pincement au coeur, je l’ai tellement souvent… presque tous les jours, parfois plusieurs fois par jour… Je comprends.
      Nous avons de la chance d’avoir nos hommes… C’est déjà beaucoup ! Courage à toi pour la suite.

  3. J’ai cette pensée aussi depuis plusieurs jours.. on a bien vécu jusqu’ à présent… mais en toute honnêteté ça ne sera pas par choix… mais il faudra juste continuer… et de la meilleure des façons … je crois que tu as un homme qui T’aime … on aura pas tout à fait tout perdu… et puis je te souhaite une chose inespérée… bise ma lulu

    • Ça ne sera jamais un choix en ce qui me concerne. Il faudra juste que j’apprenne à vivre avec l’idée qu’il y a de fortes chances pour que je n’ai jamais d’enfant…
      Long chemin(ement).
      Grosses bises, petite veinarde aux nombreux follicules ! Et bravo (t’es sûre que t’es en IO 😉 !).

  4. Si je devais imaginer ma vie sans enfants, il me faudrait un sacrément gros projet à bâtir pour combler ce vide… Je crois que je n’ai pas encore atteint cette idée… Je t’embrasse…

    • Effectivement, nous avons le DO… Mais… Et c’est ce « mais » sur lequel je travaille en ce moment : accepter d’avoir un enfant qui n’aura pas mon patrimoine génétique, c’est pas toujours facile… même si je suis convaincue que c’est le meilleur moyen pour moi de mener une grossesse à terme.
      J’espère que tu profites et que bébé continue à se porter comme un charme…

  5. Si on a pas le choix ou si le choix s’impose, il faudra s’y faire .Bien sur qu’on peut trouver du bonheur ailleurs.Pour le moment il faut tenter encore même quand le sort s’acharne.Mais peut être un bon bout pour du lacher prise total…..

    • Oui, il faut se battre jusqu’au bout, je te rejoins là-dessus… Au moins pour ne pas regretter et se dire qu’on aura tout tenté…
      Je croise pour ta pds demain. J’espère que tu nous annonceras une grande nouvelle !

  6. Je me suis fait cette réflexion plus d’une fois sauf que je pense que ce n’est pas si simple sinon il y a belle lurette qu’on aurait jeté nos seringues par dessous nos têtes pour en profiter de cette belle vie sans enfants.

  7. Parfois j’y pense, et je me dis qu’il faut y penser car ça peut être une éventualité. Cela ne sera pas un choix, comme nous toutes si ça devai arriver. Mais pour le moment je veux continuer à me battre, parce que cette idée me fais peur, cela me terrifie à vrai dire…

    • Bienvenue à toi !
      Bats-toi, battez-vous ! Prochaine tentative dans deux mois si j’ai bien suivi. Une petite pause histoire de bien repartir au combat. J’espère que cette tentative sera la bonne. Il faut continuer, même si c’est dur, d’y croire…

  8. Arriver à cette pensée paisible est un très grand pas dans le cheminement!
    C’est aussi une façon peut-être de moins subir les choses et de faire du chemin un choix. Si vous avez un enfant, vous l’aurez choisi, vous vous serez battus, si vous n’en avez pas, ce sera un très beau choix aussi, non une résignation.
    Ce sont des étapes difficiles à franchir!
    Je t’embrasse et te souhaite le meilleur

    • J’ai vraiment l’impression de faire un -ou deux- pas en avant (régulièrement, même) puis, d’en faire (au moins) dix en arrière !
      Si nous n’avons pas d’enfant, ce ne sera pas un choix… Oh que non… Il faudra alors apprendre à l’accepter… comme on a toutes dû accepter de renoncer au « bébé couette ».
      Moi aussi je te souhaite le meilleur, linette ! Des bises.

  9. La vie est belle, et c’est ma collègue luteuse vaincue de la pma qui me la rappelée tout récemment. Elle ne survit pas, elle vit. Par contre, j’ai l’intuition que çà n’a pas été simple. Je pense que le plus dur serait d’avoir des regrets, alors être allée jusque là où elle pouvait, c’est certainement çà une partie de son secret.

    • C’est exactement ça !
      Je suis à 200 % d’accord avec ta collègue.
      C’est pour ça que nous allons jusqu’au bout de ce que la science peut nous « offrir » (IAC + FIV + DO)… pour justement ne pas regretter de ne pas avoir tout essayé…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s