12.12.12

Il est des dates que l’on souhaiterait à jamais oublier… et des douleurs qui ne cicatrisent jamais…

Un an, jour pour jour, que mes embryons se sont faits la malle.

C’était dans la nuit du 11 au 12 décembre. Le 1er est parti vers minuit, le 2nd vers 6h. Je n’ai jamais autant souffert physiquement.

Activité cardiaque arrêtée à 7,5 SA, mais je ne l’ai appris qu’une dizaine de jours après, à ma 3ème échographie de contrôle.

Je sais qu’il ne faut pas ressasser, mais ce soir, je suis triste.

Publicités

23 réflexions sur “12.12.12

  1. Pour être passée par là je comprend ta tristesse. On oubliera jamais c’est certain…mais c’est pas bon ma lulu de ressasser le passé alors stp fais moi un sourire 🙂 j’espère de tout mon coeur que cette putain de vie te fera un putain de beau cadeau pour estomper ces putain de cicatrices. Je t’embrasse fort ma lulu.

  2. J’imagine combien ça doit être douloureux de vivre un tel cauchemar (et j’ai terriblement honte de me plaindre de mes petites misères).
    Je suis avec toi en pensées.
    Gros bisous Lulu

    • Pas de quoi avoir honte de quoi que ce soit, ma belle.
      Nous avons toutes, à notre niveau, nos souffrances et nos difficultés.
      Et aucune de celles-ci n’est à sous-estimer ou à comparer.
      Je t’embrasse fort.

  3. C’est normal d’être triste ma belle, c’est une telle épreuve… et puis laisse la toute sa place à la douleur, pendant un temps – pas trop long… et laisse lui la possibilité de revenir plus tard si besoin. Je pense qu’il ne faut pas non plus la nier cette douleur, elle est là et il faut faire avec.
    Je te souhaite simplement qu’en 2013 tu aies bien d’autres choses à fêter, des choses bien plus belles qui permettront à la douleur de s’estomper.
    Je t’embrasse fort

    • Merci ma Kaymet. La PMA m’a endurcie ! La dernière fois que j’ai pleuré, c’était il y a presque 20 jours, le jour de la ponction.
      Par contre, je suis souvent triste…
      J’accueille mes émotions… Je sais que c’est important mais bordel comme j’ai hâte de passer à autre chose (FIV ou FIV-DO par exemple… ou même… si seulement je pouvais ne plus avoir cette envie d’être mère qui me prend aux tripes…).

  4. Malgrè mon post je te soutiens pour cette épreuve et t’envoie plein de tendresse de pmette à pmette.vivement que tout cela soit definitivement derrière avec une belle victoire.
    bisous

  5. J’imagine bien que tu es triste, et c’est normal : on ne peut pas s’empêcher de faire le point . 12.12.12 c’est peut-être aussi la fin d’une période? Je t’embrasse très fort.

    • Oupsss, ton comm’ était passé en spam…
      Merci. J’ai hâte de reprendre… On va se suivre en plus et du coup, se motiver et se serrer les coudes mutuellement !
      Grosses bises et à bientôt hein !

  6. Il y a des dates qui résonnent si tristement, je suis en plein dedans aussi. On sait tpoutes que seule une chose estompera ces douleurs, ces tristes anniversaires. Je nous la souhaite à toutes (cette belle chose) pour 2013. Et je suis bien d’accord, le pire c’est qu’on ne sait pas si on y arrivera. Sinon on supporterait tout cela plus facilement. Parfois je me dis que « l’avantage » d’etre « vieux », c’est qu’on sera fixé rapidement et que si cela ne marche pas bientôt et bien il faudra tourner la page, mais vers quoi? Plein de bisous et un (triste) sourire. Apo

    • Merci Apo pour tes mots. Tu as toujours les bons…
      Je ne sais pas ce qu’on va devenir mais mon IO m’aura fait connaître (et rencontrer, même !) des filles extra’, dont toi !
      Bises Apo.

  7. Je n’oublierai jamais la date du 10 Aout, celle où j’ai appris la perte de Pilouchef. Cette nuit terrible, cet hopital sombre et désert, ce gynéco russe …. La cicatrice sera toujours là, parce que vivre des semaines avec cet immense bonheur, ces enfants que l’on t’arrache douloureusement c’est juste impossible d’oublier.
    Garder espoir, espérer un autre nouveau bonheur bientôt. Se dire que la chance va bien finir par tourner ..
    Je t’embrasse fort

    • Je me rappelle très bien de ce 10/08. Je te lisais depuis la Norvège. J’étais avec mon homme et même lui (qui pourtant me demande si souvent de « décrocher ») avait été très attristé…
      C’est tellement douloureux et injuste tout ça…
      J’espère qu’on aura très vite notre revanche !
      Vivement le 26, déjà ! Je compte avec toi.
      Grosses bises.

  8. C est normal tu sais de ressentir cette tristesse. Un jour ça ira, un jour tu seras maman (il ne peut en être autrement) et quand tu repenseras à cette date ton coeur sera serré certes mais tu regarderas ton/ tes enfant(s) et ça ira.
    Vivement ta prochaine FIV et cette belle issue qui t attends je l espere et pour laquelle je croise des maintenant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s