F*ck 2012, ok ?

Enterrer 2012 (aussi) : fait !!!

Le 31 décembre, après un réveillon au coin du feu (hors de Paris, donc), nous nous sommes retrouvés au fin fond du lit à 23h30 pour nous réveiller le 1er janvier 2013 vers 9 heures. Franchement, c’était pas pire ! C’était pas terrible, mais pas pire…

Aucune envie de fêter quoi que ce soit ! Fêter quoi ? Année 2012 de m*rde, comme la précédente d’ailleurs. Elle ne nous aura pas épargnés alors, à quelques jours du réveillon, mon homme et moi sommes partis là :

lulupma

Pas mal, hein ? Et là, juste au-dessus, c’est nous (avant l’averse, la bourrasque… enfin, la tempête !).

Et sans transition… en ces premiers jours de l’année…

Mes peurs, mes craintes, mes angoisses :

– refaire une FIV foireuse (elle n’est même pas comptabilisée comme une tentative FIV, pfffffff). Une FIV tellement foireuse que pour la Sécu elle n’est pas « comptabilisable » !

Rappel du tout dernier épisode : un seul follicule de m*rde. Si, si, on peut le dire : de m*rde car même pas « utilisable » (puisque pas fécondable).

Mes (principales) interrogations (car en fait, j’en ai des milliards, mais je vais vous les épargner, hein !) :

– Que va donner cette prochaine FIV ? Tant d’étapes encore, tant d’espoirs fondés… pour quelle issue ?

– Aurai-je un jour suffisamment de follicules de qualité qui nous permettraient d’obtenir au moins UN ovocyte de qualité ?

– Si oui, cet ovocyte, pourra-t-il, cette fois-ci, être fécondable ? Si oui, donnera-t-il un embryon de qualité ? Si oui, y aura-t-il transfert ? Si oui, l’embryon évoluera-t-il dans ce nid qu’est mon utérus (rutilant, au passage, je le précise !) ?

Je ne sais pas si je supporterais un nouvel échec. Vraiment.

J’ai déjà un arrêt de grossesse gémellaire (IAC 2) et une fausse couche au compteur (IAC 4 bis bis) ! Bon, on est loin d’y être mais si, par bonheur, j’étais bel et bien, une fois encore, enceinte, comment vivre cette troisième grossesse sereinement ?

Je sais que « à chaque jour suffit sa peine » et que je dois « vivre les événements étape par étape », que « chaque étape est en soi une victoire »… (j’en ai pléthore, des comme ça…). Mais rien n’y fait. Je suis terrorisée d’un énième échec.

Je n’en peux plus des échecs.

2011 (de m*rde, décidément, je me répète…).

2012 (pas mieux !)…

Puis 2013. Que nous réserves-tu, 2013 ? Je te préviens, je suis exténuée, à bout, en colère, triste, enragée même, alors t’as intérêt à être clémente ET généreuse !

Dans la vie, j’ai la chance d’appartenir à ceux à qui la vie sourit… Sauf que… sauf qu’il me manque l’essentiel. Le temps passe inexorablement et la parentalité ne se fait pas…

Pour finir sur une note positive, FELICITATIONS à mes ex-copinautes de galère pour qui la chance a tourné :

Barbidou, Boule de mousse et La Fille aux cheveux de lin.

Publicités

50 réflexions sur “F*ck 2012, ok ?

  1. Je comprends ma Lulu. Je ne sais plus quoi te dire pour t’apaiser un peu. Moi je suis bloup aujourd’hui, alors je ne trouve plus les mots….sauf que rien n’est perdu. Je pense à toi et j’espère que cette année sera ton ANNEE…. punaise de punaise
    Gros gros bisous

      • ben tu sais que de mon côté, j’suis pas trop vernie non plus … 4 ovocytes ponctionnés, 2 qui ont survécus à la ponction et seulement un fécondé … alors je pense que c’est le bon train 🙂

      • 4 ovocytes ponctionnés, c’est 3 de plus que moi !
        2 qui ont survécu à la ponction, c’est 2 de plus que moi !
        1 de fécondé, c’est 1 de plus que moi !
        T’as vu, suis fortiche, hein 😉 !

    • C’est pas faux…
      Ma dernière carte sera le DO à l’étranger…
      Je ferai tout pour que mes derniers mots soient : « je suis maman ! ».
      Merci, Marred’attendre.

  2. Et bien, on est à peut près dans le même état. Pas pour les mêmes raisons certes mais quand même. Bon mais si les FIV ne donnent rien (et comment le svoir si tu ne les tente pas?), il reste le don. Biz

    • On retente la FIV, bien sûr… Mais je m’attends au pire…
      J’attends mon J1 aujourd’hui… Fichu J1 qui veut pas arriver alors que j’ai pris rdv pour ma 1ère écho de l’année (samedi matin…).
      Et bien sûr, le don. C’est mon seul vrai espoir d’ailleurs.
      Bises, la Fille et courage à toi !

      • Merci ma belle… Je serai vraiment épanouie dans quelques semaines… Pas avant !!!
        Retenter la Fiv, c’est une bonne chose.. Une première, c’est un peu le test.. Ca va permettre à Number 4 d’adapter le traitement, et j’en suis sûre de permettre une récolte avec des embryons…
        Bisous

      • Oui, surtout qu’on avait dû faire une FIV sur cycle naturel car la stimulation n’était pas envisageable sur le cycle en question (puisque j’avais plusieurs follicules de plus de 10 mm à J2/J3).
        On verra cette fois si une FIV classique pourra avoir lieu…
        J’attends mon J1…

  3. Courage miss! Je sais que c’est dur moi aussi j’ai du mal… mais il faut se remotiver. Je croise les doigts, les orteils et je pense bien à toi! Une amie m’a donné ce mot, il y a quelques mois, j’aimerais le partager avec toi : « Everything will be ok in the end. If it’s not ok, it’s not the end… » Bises

    • For sure…
      Merci pour tes mots d’encouragement.
      D’habitude, je suis plus en forme mais c’est vrai que là, j’ai un coup de moins bien… J’espère que ça va passer… C’est le contre-coup des fêtes, ça !
      Bises et à bientôt pour les news !

  4. Oui à très bientôt on se tient au courant! C’est complètement normal les coups de mous et en plus c’est tout pourri les débuts d’année, les bonnes résolutions (que je fais pas parce que je ne les tiens pas et que c’est encore plus déprimant de ne pas avoir fait quelque chose que de ne pas y avoir pensé, pas de résolutions, pas de déceptions!), les voeux (bon c’est sympa les voeux mais c’est toujours les mêmes tous les ans et c’est pas pour ça que ça change ta vie, hein! sinon ça se saurait!), la fin des illuminations des fêtes (ouais parce que moi j’aime bien les lumières qui clignotent dans les rues même si c’est pas développement durable !) … Faut attaquer ta nouvelle FIV de manière positive. Alleeeeeez on se motive! Biiiiiiiz

  5. Bon je vais faire la con con… Sur la photo je vois, dans l’ombre, un couple qu’on devine amoureux ! Et quand on s’aime (même si le parcours que tu as met des obstacles tous aussi tordue les uns que les autres), on soulève des montagnes, encore et encore. Pour 2013, c’est de la Force que je te souhaite car quelque soit ce qui arrivera (et je te souhaite le plus beau des positifs…), c’est elle qui te permettra de tenir et d’avancer ! et d’avancer ensemble ! Je reprends les mots de ma sophro « ouvrez doucement les yeux en souriant à la vie ! ». Des bises

    • Oh ça oui, on s’aime ! Et plus que jamais…
      Merci de me souhaiter de la force, car je crois bien que c’est ce dont j’ai le plus besoin en ce moment.
      Un rien me donne envie de pleurer… (purée, je déprime ou quoi ???).
      Elle serait pas sur Paris, ta sophro, par hasard 😉 ?

  6. je n’en suis qu’au début par rappor tà toi, puisque je commencerai certainement les IAC d’ici un ou 2 mois… mais déjà en stimulation simple, le gonal n’a pas d’effet, alors qu’est ce que ça va être après?! 😦 ….je te comprends tellement.
    Ahlala, j’espère très fort que 2013 sera notre année…
    bises

    • Je te souhaite un parcours PMA court, avec le moins d’embûche possible…
      Pour nous, déjà presque 2 ans de PMA, sans compter les 16 mois hors PMA qui ont précédé…
      Ca craint du boudin…

  7. Ma lulu je te souhaite tellement que 2013 te fasse enfin rencontrer le bonheur!par FIV ou par FIV DO,peu importe. Je te le souhaite de tout coeur et quelquechose me dit que 2013 sera la bonne.
    ensuite pour tes angoisses c’est normal,on ne sort pas de parcours comne les nôtres sans trace ni cicatrice.seul le temps permet d’apaiser les choses je pense,mais c’est sûr que comme pour toute PMette,ton début de grossesse sera à la fois merveilleux et angoissant.
    Je voulais aussi te dire d’y croire jysqu’au bout

  8. Oups j’ai posté sans m’en rendre compte…
    Je disais : il faut croire aux FIV classiques jusqu’au bout,et sereinement,car tu sais que sinon tu as la solution du don.
    En tout cas super le réveillon en amoureux à la mer,nous ça fait plusieurs années qu’on fait la même chose et ça nous va très bien!je t’embrasse bien fort

    • Tu ne peux t’imaginer combien te lire et te relire me fait du bien. Merci.
      Tu as les mots justes. Toujours… Et tu as raison en plus. Ça va marcher. Forcément. Ça marchera. Je dois en être convaincue. D’une façon ou d’une autre, un jour ou l’autre, j’aurai mon enfant.
      Et ma peine s’en trouve allégée ce soir.
      Je te souhaite une année 2013 remplie de jours aussi magiques que celui où tu as eu ton +++ !
      J’espère que ta sœur va de mieux en mieux. Hâte de te lire.
      Grosses bises et porte-toi bien surtout.

  9. Ma Lulu, je t’envoie tout plein de force et de courage pour t’aider à avancer. Je me dis parfois que pas mal de PMettes qui sont aujourd’hui maman ou en passe de l’être sont passées par des moments de découragement total en se disant qu’il n’y avait plus d’espoir, et qu’il n’y avait pas de raison que ça marche vu le passif qu’elles avaient – et puis un jour, souvent peu après cette phase encore plus difficile qu’avant, le ‘miracle’ a eu lieu, quelle qu’a été la façon dont il s’est manifesté.
    Je te souhaite que ton miracle arrive très très vite, d’une manière ou d’une autre.
    Il parait qu’à force de se planter, on finit par réussir (je m’auto-persuade, là, hein… 😉 ).
    Gros bisous

    • J’aimerais tellement pouvoir être (que nous soyons !!!) de ces femmes pour qui le miracle s’est produit… Mais il faut bien être réaliste, les miracles ont ce caractère exceptionnel justement parce que ça n’arrive pas souvent…
      En tout cas, je suis bien d’accord avec toi, à force de se planter, on va bien finir par arriver… à quelque chose…
      Je te remercie, ma Kaymet, pour ton aide précieuse.

  10. Lulu, garde espoir, c’est souvent difficile de régler les traitements sur la 1ère FIV… Elle peut ne rien vouloir dire, un traitement auquel tu ne réagis pas mais il y en aura un autre… Tiens bon…

    • C’est sûr !
      Et puis ça ne peut pas être pire qu’une ponction blanche (enfin, si : une autre ponction blanche me détruirait…).
      Donc que du bon pour la prochaine, allez, je dois m’en convaincre…
      Bises, Lisette.

  11. Je te souhaites une très bonne année Lulu. J’espere vraiment que cette année t’apporte le bonheur d’être mère.
    On se ressemble un peu, j’ai rigolé en lisant que vous vous étiez couchés à 23h30 le 31, nous avons fait pareil 😉

  12. 2012 c’était une année de merde, on est bien d’accord là-dessus! mais il te reste encore une FIV « classique », et le DO… ça fait quand même quelques pistes encore à explorer et quelques tickets potentiellement gagnants pour 2013. Allez, on s’accroche encore un petit peu;) bisous et courage pour te dépatouiller avec tes interrogations, j’espère que les réponses de 2013 seront à la hauteur de tes rêves.
    Bises

  13. Il faut garder espoir tout n’est pas perdu… 2013 vient de commencer et, qui sait, on aura peut être une bonne surprise cette année!! on va bien réussir à rentrer dans ce foutu train, surtout que ça caille sur le quai!!

  14. Ma lulu… je suis tellement dans le même mood que toi que je ne sais pas si je saurais trouver les mots pour te réconforter. Je suis tout autant terrorisée que toi par cette nouvelle FIV. Tellement peur de revivre le cauchemar…
    Je te souhaite de retrouver vite un peu de sérénité, accroche-toi ma belle, je t’embrasse fort.

    • Tu sais quoi ? Je commence ma stim’ ce soir… à 300 ui. Alors, oui, je vais m’accrocher !
      J’ai l’impression d’être ENFIN dans la course (pas sûre de gagner, mais juste dans la course, comme participante !!!).
      Il va tenter la FIV, la vraie, pas la FIV NAT !
      Moi aussi, je t’embrasse fort, fort ma douce WL (tu commences tout bientôt aussi, non ?).

  15. Aujourd’hui, va comprendre, je suis dans un espèce de monde enchanté où je me dis que 2013 va être bonne, très bonne. Alors je t’envoie un peu de cette positivité et je t’embrasse bien fort et je finis par: à quand une happy hour?

    • Alors, là, je veux bien de ton monde enchanté, ma toute belle ! Quant au reste (tu constateras que Lulu n’aime pas se faire prier pour les choses qu’elle estime importantes, voire essentielles !) : c’est when you want !
      On s’dit ça !
      Bises, mon homonyme.

  16. Lulu. 2011 et 2012 ont tellement été pourris aussi pour nous que cette année je ne souhaite plus rien, je ne sais plus rien souhaiter, les mots me semblent vains pour redonner espoir…… Tes mots me touchent et me parlent tellement !!! Et j’aimerais pouvoir te redonner la force…. Il faut tenir bons, avec les moyens du bord, les petits moyens qui restent… et j’espère, ô combien j’espère, que la vie va nous sourire vite maintenant ! Accroches toi fort !! Bisous

    • Merci La Vahiné de passer me redonner de la force alors que je sais que c’est tellement difficile pour toi, aussi…
      Je nous souhaite si fort de franchir ce Cap Horn… Et le plus vite possible. Je t’embrasse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s