Emission à écouter : « La recherche sur l’embryon doit-elle rester une exception ? »

Si Amandine n’existait pas, pourrait-on encore l’inventer ? 31 ans tout juste après la naissance du premier bébé-éprouvette français, les scientifiques se déchirent encore : faut-il autoriser la recherche sur l’embryon ?

La question est scientifique, éthique… et politique.

Elle sera débattue demain (jeudi 28) à l’Assemblée Nationale.

Le professeur René Frydman le dit lui-même : s’il avait dû « faire » Amandine en 2013, il en aurait été bien incapable.

Depuis la première loi de bioéthique (1994), les scientifiques n’ont plus le droit de travailler sur l’embryon… Certes, la révision de cette loi en 2004 a quelque peu assoupli les règles en permettant quelques dérogations… Mais jusque-là c’est bien le principe d’interdiction qui prévaut.

Que dit la proposition de loi des radicaux de gauche, soutenue par le gouvernement, et adoptée en commission la semaine dernière ? Elle autorise la recherche sur l’embryon et les cellules souches… Une autorisation encadrée, sous la vigilance de l’Agence de biomédecine. D’après les chercheurs qui le défendent, voilà qui serait un compromis entre le respect de la vie humaine et le respect des sciences.

Bien plus qu’une simple question de spécialistes, il s’agit là d’un bouleversement majeur de notre droit de la bioéthique : à l’heure où certains veulent pouvoir faire « parler » l’embryon pour en apprendre toujours plus… ; quand d’autres répondent que sa parole n’est pas forcément la plus fiable ; à l’heure où l’on parle d’ouvrir la Procréation Médicalement Assistée aux couples lesbiens ; et alors que le débat reste souvent parasité par des questions de dogme :

 La recherche sur l’embryon doit-elle rester une exception ?

C’est donc la question posée dans Du Grain à moudre (France Culture) et ça se passe ici.

Invités :

  • Claude Huriet, professeur agrégé de médecine et président de l’Institut Curie.
  • Cécile Martinat, biologiste, chargée de recherche à l’INSERM.
  • Dominique Thouvenin, titulaire de la chaire de droit de la santé et éthique de l’Ecole des hautes études en santé publique.
Publicités

7 réflexions sur “Emission à écouter : « La recherche sur l’embryon doit-elle rester une exception ? »

  1. Merci pour cette info Lulu. Je recommande également l’article de Jean-Philippe Wolf (chef du service de biologie de la reproduction de l’hôpital Cochin, AP-HP et professeur à l’université Paris-Descartes ) dans Le Monde « Oui à une nouvelle loi sur l’embryon » en cliquant sur le lien suivant http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/03/21/oui-a-une-nouvelle-loi-sur-l-embryon_1851663_3232.html
    Je pense très fort à toi pour demain!!

    • Merci à toi pour cet article qui m’a, semble-t-il, échappé !
      Arfff, demain… Je sais pas pourquoi, je suis intimement convaincue qu’il n’y a que le DO pour nous comme lueur d’espoir…
      Vivement demain…
      Je t’embrasse.

  2. Merci Lulu! Je viens de l’écouter, et wow… c’était costaud! Très très scientifique, mais très intéressant (enfin je n’ai rien contre le fait que ce soit scientifique, je suis moi-même une scientifique 😉 mais comme je ne connais pas les termes utilisés dans ce domaine, c’était pas toujours facile à suivre).
    Je pense fort à toi aujourd’hui

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s