Les enjeux de la recherche sur l’embryon, selon Frydman

Voici ce que le Pr Frydman (interrogé sur BFMTV cette fois) dit concernant la question de la recherche sur l’embryon.

  • L’embryon est une personne potentielle. Il est tout…
  • Mais s’il n’y a plus de projet parental, la question de la conservation des embryons se pose. La loi autorise leur destruction.
  • Les opposants (les « idéologiquement contre ») sont contre la connaissance que l’on pourrait tirer de ces recherches.
  • Les cellules inutilisées (en raison de la disparition du projet parental) sont autorisées à être conservées.
  • Il faut une clarté, une cohérence. La bonne réponse est « scientifique » et « il  ne faut pas transformer les faits scientifiques sous le couvert de sa propre idéologie ».
  • Il évoque également, avec la fin de non recevoir :
  1. le retard de la France depuis de nombreuses années en matière de congélation et d’autoconservation des ovules,
  2. la mise à mal d’un développement possible d’une technique de conservation.

Pour écouter l’interview (durée : 7 min) , ça se passe ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s