Parcours PMA et exposition de photographies à Paris : quand l’enfant désiré se fait attendre, entre éprouvettes et illusions

photo (1)

L’imaginée conception d’Elina Brotherus, exposition de photographies Annonciation à Paris. Source : Libération du 13 juillet 2013. Pour lire l’article, ça se passe ici.

Je découvre le travail de cette artiste finlandaise. Et forcément, je suis sensibilisée… Touchée…

Car effectivement, il ne suffit pas toujours « d’aller dans une clinique pour avoir un enfant« …

Lorsque après la PMA les berceaux restent encore et toujours vides, c’est le deuil de l’enfant qui ne viendra pas qu’il faut faire…

Et j’irai à cette exposition… Sûrement le coeur serré…

D’ailleurs, si cela intéresse certaines d’entre vous (c’est jusqu’au 20), faites-moi signe.

Publicités

17 réflexions sur “Parcours PMA et exposition de photographies à Paris : quand l’enfant désiré se fait attendre, entre éprouvettes et illusions

  1. Je viens de lire l’article du journal. C’est drôle parce qu’en visitant les musées de Rome, je me suis sentie agressée par toutes ses Vierges à l’Enfant et leur sourire de bonheur intérieur. Et en voyant une Annonciation, j’ai eu un flash. Je me suis dit que Marie avait des problèmes d’infertilité et que l’ange venait lui annoncer que son test était enfin positif. Conclusion : 1- Je suis folle. 2- Même à Rome, je ne décroche pas.
    Bisous.
    Lily.

    • Déjà rentrée ? J’avais adoré Rome… Même si on avait organisé ça dans le cadre d’un voyage scolaire, quel souvenir !
      J’aime assez tes théories concernant Marie…
      Et non, tu n’es pas folle 😉
      A bientôt. Bises.

      • Hé non, je m’apprête à vivre ma dernière journée romaine. On rentre demain. Moi aussi la première fois, c’était avec le lycée.
        Pendant que j’écris ce commentaire, je reçois le sms (envoi groupé tant qu’à faire…) d’une copine dont je n’avais pas de nouvelles depuis un moment. Elle m’annonce que sa fille est née. Je ne savais même pas qu’elle était enceinte ! C’est raide…

      • Arffff…
        Oh eh bien des comme ça, j’en ai plein ! Je sais pas comment elles font pour en avoir autant… et si vite… Moi, aigrie ?

        Ben oui.
        Et profite à fond de ta dernière journée !

    • Oh la la… Je suis tellement focalisée sur mon impossibilité (pour l’instant, du moins, je l’espère tant !) d’aller en RT pour un hypothétique don -à cause de tout ce qu’on m’a découvert- que je me mets à rajouter des mots…
      Lapsus, acte manqué… Je sais pas comment on peut appeler ça, mais je vais rectifier de suite… Et en parler avec ma psychanalyste ! Merci…

  2. Arfff je crois que je n’ai pas le courage d’aller la voir cette exposition. J’ai déjà tellement peur que ce chemin ne serve à rien et soit impasse pour moi, que j’ai peur que cette exposition ne fasse qu’alimenter tout ça.
    Courageuse Lulu, plein de bisous

  3. ça m’aurait bien plu, mais bon un peu loin géographiquement!! pour une fois que notre triste sort intérresse quelqu’un!!! quoi??? moi aussi aigrie???? VOUIIII !!!! à fond!!!! enormes bises Lulu! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s