4 femmes, 3 bébés

Vendredi 9 novembre 2012 :

4 copinautes de galère, 4 PMettes, se rencontrent pour la première fois au café. Celui d’en bas, juste en dessous du cabinet de Number 4.

Un moment fort en émotion. Partage d’angoisse, d’expérience…

Des nulligestes, des reines de la FC.

Infertilité idiopathique, OPK, endométriose ou IOP… toutes les 4 rêvent de maternité, toutes sont nullipares.

Samedi 9 novembre 2013 :

3 sur les 4 ont vu le miracle se produire et leur rêve se réaliser. Enceintes… Puis mamans.

3 sur 4 pour qui la science aura été d’un grand secours.

3 sur 4 tiennent leur enfant dans leurs bras et sont mamans (enfin l’une, tout bientôt…).

L’une d’entre elle attend encore et toujours. Depuis 4 ans déjà. Après une dizaine de tentatives échouées et 3 FC.

C’est la triste réalité de l’AMP, ma réalité.

Publicités

57 réflexions sur “4 femmes, 3 bébés

    • Merci Zelda. Tout comme je te le souhaite…
      Une bonne chose déjà te concernant : les résultats de ta biopsie ne montrent pas d’environnement immunitaire propice aux FC ! Tu en as de la chance ! Bises.

  1. Tu n’es pas seule Lulu, même si ça ne change rien à ton histoire, même si c’est désespérant, même si ça ne te réconfortes pas, tu n’es pas seule. Je t’embrasse fort.

    • Oh merci ma loLo pour ta gentillesse de tous les instants. Forcément, tu sais…
      Si seulement j’avais une baguette magique… pour toi, pour celles que tu devines (pour moi aussi, hein !).
      J-3 ma douce, J-3.

  2. Je suis bien triste de ce constat amer. Je sais que tu es très heureuse pour elles, reste que la réalité est dure à avaler. J’espère qu’un jours prochain c’est à 8 (au moins) que vous vous verrez, vous 4 et vos 4 petits. Je t’embrasse fort.

    • Une sorte de glourpssss au fond la gorge, du coeur, du bide…
      Merci pour tes mots doux, ma Bounty.
      Sache que je suis bien contente de te « voir » repartir pleine d’entrain ! T’embrasse fort.

  3. Tu n’es pas seule, je suis là aussi!!! Et encore un test — ce matin après le transfert de TROIS très beaux embryons lors de FIV 3…je suis tout aussi désésperée que toi, et encore plus car mon mari refuse qu’on passe au don 😦

    • Life sucks !
      Je suis désolée, Mila. C’est d’autant plus difficile à accepter quan ‘il y a eu un transfert de 3… et donc potentiellement 3 chances que ça prenne…
      C’est encore trop tôt pour vous deux le don. Il faut que le cheminement se fasse dans vos têtes et ça prend du temps… Il m’en a fallu du temps avant de renoncer à un enfant issu de mes gamètes.
      Aujourd’hui, je n’y pense même plus aux gênes. Je n’ai qu’une peur (s’il y avait accroche, bien sûr et c’est loin d’être gagné !) : la énième FC… (cellules tueuses dans l’endomètre).
      Courage.

  4. Allez lulu, il faut croire au don! Mais je comprends tellement ce que tu ressents. Mauvaise nouvelle pour moi aussi aujourd’hui…c’etait notre dernière chance, finie la PMA! Je t’embrasse.

    • Je suis désolée, Mimi…
      La PMA « classique » est terminée. Il reste la FIV-DO et cet immense espoir pour vous que cela marche.
      Je pense bien à toi en espérant que cet échec sera le dernier.
      Bises.

    • Tu sais Apo, mon message (plus haut) pour loLo, vaut aussi pour toi. Sincèrement.
      C’est trop dur ces parcours si longs… Je t’embrasse et j’espère que vous avancez dans vos réflexions/choix…

  5. Ca ne change pas le problème, mais pour être une de celles qui sont montées dans le train, c’est dur de voir le reste du groupe les bras vides… J’ai de la peine…

  6. J’ai été cette dernière des PMEttes il y a peu.
    Nous étions 6 à une table. Il ne restait que moi. C’est Lily de 9 mois et des brouettes qui m’a rappelée ma place le jour où j’ai annoncé mon +++.
    Alors, je te souhaite d’être maman ou en passe de l’être l’an prochain ! C’est possible.

    • Comme je l’ai déjà dit ici, si je suis enfin maman, j’organise la plus grosse fiesta possible et imaginable avec toutes les copinautes PMettes qui sont déjà montées dans le train (les autres, me détesteront et je doute qu’elles veuillent venir…) et je danse avec mon bébé dans les bras !
      Lulu, déglingo ??? 😉

    • J’espère que le protocole MatriceLab sera, comme pour toi, efficace (je n’ai pas eu de biopsie de contrôle). Enfin, pour cela, il faudrait déjà un +++
      Je suis très contente pour toi et ton expérience est un véritable espoir pour moi !

    • Ah ma Lulu… Tu te rends compte des montagnes que vous avez, toutes les 3, soulevées ? Et ce, en un an !
      Comme je vous envie…
      Merci d’être passée. Savoure, savoure… Je t’embrasse.

  7. Dur de te lire et impossible de trouver des mots justes. La réalité peut changer très vite, j’espère de tout coeur te lire nous annoncer bientôt que la victoire des 4 copines est complète. Je t’embrasse fort Lulu.

  8. Je pense fort fort à toi…Très souvent, même si j’essaie de me faire plus discrète car j’ai l’impression que mes mots parfois ont été à côté de la plaque.
    Il y a un an, je n’aurais jamais, jamais imaginé tenir dans mes bras mon fils qui vient d’avoir trois mois. Jamais, jamais, jamais. Et d’ailleurs, il y a un an, après cette rencontre, je vous ai positivement enviée. Vous étiez au moins en marche, par rapport à moi, qui était provisoirement sur la touche, essayant de reprendre haleine avant de peut-être repartir. Je pensais vraiment que vous alliez toutes êtres mamans avant moi, bien évidemment (et je l’espérais bien pour vous! Et toujours encore pour toi!).
    Comme quoi, la vie peut parfois prendre un tournant inattendu.
    Toujours difficile à entendre, oui, mais ayant vécu cela, je me permets de le dire: un miracle peut toujours arriver, vraiment lorsque qu’on ne croit plus rien possible, quand la vie ne nous y dispose pas. Miracle d’une grossesse surprise, miracle d’une FIV réussie, miracle d’un don, miracle d’une adoption…

    Je t’embrasse très fort

    • Merci de passer… Je suis touchée.
      Si toi, tu n’imaginais pas il y a un an, qu’un an après, tu tiendrais ton enfant dans tes bras, eh bien sache que moi (et je te l’avais dit même à l’époque !), j’y croyais bel et bien !
      15 ans de plus que toi, un parcours déjà semé d’embûches, une FC déjà à l’époque… Je savais que mes chances étaient infinitésimales. Et je ne me suis pas trompée… Ca n’a fait qu’empirer par la suite, d’ailleurs (2 autres FC, réserve ovarienne épuisée… et le pire : les uNK avec cet environnement immunitaire qui explique les FC à répétition…).
      Bref, c’est tout noir, tout gris par ici.
      Même en don, les chances sont maigres. Déjà qu’à l’époque, je n’y croyais pas, mais là…
      Moi, je veux bien croire en tous les miracles, mais je ne connais personne avec des uNK dans l’endomètre pour qui le don a donné un enfant né en bonne santé, personne.
      Alors pourquoi faire tout ça, aller perdre son temps, son énergie et son argent avec une FIV-DO à l’étranger après 4 ans d’échec, me diras-tu ? Je pense que j’ai besoin d’aller au bout de TOUT ce qui est mon pouvoir pour faire DEFINITIVEMENT le deuil.
      J’espère tellement me tromper, j’espère tellement que tu as raison.
      Moi aussi, je t’embrasse fort. Merci de continuer à me lire.
      Prends soin de toi et de ton petit bonheur.

  9. Lulu on peut se rencontrer si tu veux, moi aussi ca fait 4 ans, et toujours pas de bébé… c’est drôle mais il y a 2 ans j’ai rencontré aussi des femmes qui étaient dans le même cas que moi (je veux dire mamange en essai bébé) et toutes sont tombées enceinte et même d’un 2ème…
    ça m’a tellement foutu le bourdon que je me suis repliée sur moi même, pensant que j’étais vraiment le chat noir. Et puis j’ai découvert les blogs, par écrit c’est mieux pour échanger et partager, on se sent moins seule aussi.
    J’ai rencontré « marre d’attendre » en vrai, et on se soutient mutuellement et ça fait du bien !
    Gros bisous ma belle et courage, on l’aura notre revanche !!

    • Merci Angediles de passer.
      Je sais qu’il se passe pas mal de choses par chez toi en ce moment (j’ai vu passer des billets sur mon Feedly mais je vais y retourner et regarder ça de plus près) et j’espère tellement un miracle pour toi… pour toutes celles qui galèrent tant !
      Le soutien entre PMettes est essentiel. J’espère que nous nous rencontrerons également un de ces quatre !
      Je t’embrasse.

  10. Lutine, je sais à quel point tu as la gorge serrée, sache que la mienne l’est aussi quand je te lis. Je ne sais pas comment te redonner de l’espoir, alors je t’écris pour te dire que je pense à toi, et je t’accompagne.

    • Merci Odileke. Ca redevient dur en ce moment…
      Comment y croire quand je n’ai AUCUN mais absolument AUCUN exemple réussi en FIV-DO avec cellules uNK dans l’endomètre ? … sachant qu’exemple réussi ne signifie pas grossesse, mais grossesse à (plus ou moins) terme…

      • Ah, je me doute bien que tu es dans une période difficile. Quand tu parles de cellules uNK à Brno, que disent-ils ? quel est leur pronostic, s’ils en ont un ?

      • Je ne sais même pas s’ils connaissent et/ou s’ils ont des patientes avec un système immunitaire « endométrial » aussi pourri.
        J’ai juste envoyé par mail à Anna le compte-rendu MatriceLab histoire qu’on prenne notre -délicat- cas « au sérieux »…

  11. Malgré nos histoires différentes, nous souffrons toutes de ce même manque d’enfant.
    Moi aussi je me permet à mon tour de te serrer dans les bras.

    La FIVdo est un bel espoir qui je l’espère se soldera par une prochaine rencontre avec tes anciennes copinautes de galère devenues mamans, où tu leur présenteras ton ou tes bébés.

    A bientôt et merci pour ton passage chez moi.

    • Merci ILGC.
      Oui, la FIV-DO est/peut-être un bel espoir quand on est « juste » (pré)ménopausée ou en IO sévère comme moi.
      Ce qu’on ne sait pas, c’est la proportion de femmes ayant réussi à mener à terme une grossesse avec des uNK…
      Nous avons revu Number 4 vendredi soir. Il pense que c’est possible. J’espère tellement pour nous qu’il aura raison…

  12. Tu as bien fait, il faut qu’ils sachent tout de vos antécédents et problèmes aussi délicats, et surtout qu’ils en tiennent compte dans leur analyse, le jour J ! (qui arrive bientôt)
    Tiens bon. As-tu essayé la sophro, le yoga, toutes ces pratiques qui peuvent aider ?
    Je pense bien fort à toi tous les jours.
    Et pour BAMP, je suis allée faire un don ce soir (comme ça, à défaut d’être jamais donneuse, je deviens donatrice). Quel boulot ces dames font, je suis admirative.

    • Je viens tout juste d’avoir la réponse d’Anna (qui a demandé l’avis du médecin, bien sûr) : apparemment, ils auraient l’habitude… A moi le traitement de choc donc (+ du Lovenox et des intralipides, ce qui est très bizarre car Number 4 m’avait justement dit que je n’avais pas besoin d’injection d’intralipides… bref, on verra bien…) !
      Je vais leur faire confiance. Que puis-je faire d’autre, de toute façon ?
      J’ai si hâte d’être en mars… de savoir, d’en finir avec tout ça…
      Le yoga, j’ai déjà essayé et je déteste (mais vraiment). La sophro, si tu as une bonne adresse, je suis preneuse.
      Je me suis mise à l’ostéopathie, en revanche. Il faudrait que je rédige un billet à ce sujet, mais j’ai énormément de mal à parler de moi depuis quelques mois (tu l’auras remarqué, sans doute).
      Donneuse ou donatrice, même combat. Bravo !
      Mon homme va donner son sperme et moi : sang + moelle osseuse. On fait ce qu’on peut, hein.
      Je t’embrasse bien fort. Contente de t’avoir revue samedi et de savoir que ton petit E est en pleine forme.

  13. Pingback: Le 09/11/14, à mi-parcours | Le blog de Lutine en PMA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s