11 ovocytes ponctionnés, 2 bastocytes (XB et HB) de grade 1 transférés, 0 vitrifié

Je ne sais pas si je vais réussir à restituer ce tsunami que nous venons de vivre en un billet. Je vais le faire en plusieurs fois, je pense…

D’abord, merci infiniment pour vos pensées, petits messages, SMS, mails, mots glissés ici et là… avant le départ et pendant notre séjour. J’ai essayé de répondre à chacune d’entre vous (merci le wi-fi généralisé partout !). Je me suis sentie portée, soutenue, rassurée aussi.

Nous sommes donc de retour de la République Tchèque.

Prague nous a éblouis, surtout par ses richesses architecturales, artistiques et culturelles. Je crois qu’il ne reste plus une rue que nous n’ayons pas sillonnée, même dans les coins un peu plus excentrés de la ville.

Au programme : restos, balades, expos, musées. Nous avons aussi profité du Prague authentique, de bons plans interlopes et typiquement pragois (car il faut savoir que mon homme devient vite insupportable lorsque, comme il le dit, la « touristite aigüe » le rattrape).

Si le centre-ville de Brno est « charmant », nous n’avons, en revanche, pas eu de coup de coeur. Ceci dit, nous restons persuadés que c’est aussi une ville qui, artistiquement, bouge/change. Evidemment, nous, PMettes en parcours de don, ne voyons pas forcément tout cela puisque notre esprit est pris d’assaut par des interrogations autour de la qualité et du nombre de nos embryons !

Quant à la clinique, nous savions que notre choix était le bon. Mais une fois sur place, nous en avons eu la preuve concrète. Toute l’équipe de Reprofit est remarquable par son professionnalisme. Je n’ai même pas eu besoin d’appeler mon Number 4 à la rescousse !

Nous avons, durant tout le séjour, eu un temps globalement (très) ensoleillé et doux. Inouï pour un mois de février. Et pas une goutte de pluie ! Les écharpes, bonnets, gants et polaires sont restés au fond de nos valises. Nous avons eu plus souvent chaud que froid et le soleil a tellement percé par moment (notamment avant-hier, lundi, en terrasse) que j’ai regretté de ne pas avoir pris mes lunettes de soleil !

Mais le plus important n’est pas là. Alors, petit retour en arrière :

Lundi 17 février (J0)

C’est le jour :

  • de la ponction de la donneuse,
  • du recueil et de la prise de sang pour mon homme,
  • de l’échographie de mesure et contrôle de l’endomètre pour moi (et c’est tout !),
  • (et accessoirement 7 ans et 6 mois jour pour jour que je suis non-fumeuse, c’est pas rien !!!)

Dès notre arrivée, nous sommes chaleureusement et sympathiquement reçus par E qui parle un français « parfait ». Elle est à notre disposition. Nous remplissons les formulaires de consentement.

On nous confirme que la méthode de fécondation sera une FIV avec ICSI (systématique chez eux). Une première pour nous.

Pendant que mon homme fait ce qu’il a à faire (après 2,5 jours d’abstinence mais avec le recul, je me dis qu’on aurait pu pousser à 3,5 jours), je suis reçue par le Dr S (de son prénom), chaleureux, souriant, disposé à répondre à toutes nos questions.

On parle IOP, FCR, cellules NK, parcours PMA, de ma donneuse. Il me dit que je suis jeune. Ca fait plaisir ! Je sais bien que je le suis -encore-. Ce sont mes ovocytes qui font plus que leur âge.

Il parle anglais. La communication est très facile et l’ambiance détendue et conviviale. Il reprend mon dossier… et hallucine sur mes doses de progestérone (1200 mg/jour, soit 6 ovules de 200 mg 3 fois/jour) mais me dit que c’est important de le faire… Évidemment !

Il constate que je suis bien suivie et sourit quand il découvre ma longue liste A4 de « drugs » à prendre. S’en suit une discussion entre lui et son collègue (Dr P, de son prénom aussi) et c’est là que j’apprends que notre donneuse a été ponctionnée de 11 ovocytes !!! Belle surprise car ils en garantissaient à la base entre 8 et 10 (ce qui est déjà cinq fois plus que le maximum obtenu dans notre parcours PMA).

Onze ovocytes prélevés, je me me dis que c’est un signe :

  • onze comme les 11 ponts de Prague,
  • onze car cette FIV-ICSI avec DO est notre 11ème tentative d’AMP.

Mon homme arrive, découvre la bonne nouvelle. La conversation reprend.

Dr S nous redonne son avis concernant le transfert de deux blastocystes. Pour lui, si la qualité des blastocystes est bonne, il vaut peut-être mieux n’en transférer qu’un « car vous êtes jeune« . La bonne blague (je vais avoir 38 ans dans un peu plus de 3 mois) ! Après tout ce par quoi nous sommes passés, après toutes ces années de galère, d’échecs, de FC, de négatifs dans la tronche, de tentatives échouées, reportées, annulées, d’attente… nous dire qu’il y a un risque de grossesse gémellaire, c’est un peu (gentiment, hein) nous distiller du rêve, nous donner de l’espoir. Comment ne pas se projeter, ne pas y songer, ne pas l’imaginer, l’envisager ? Un risque de grossesse gémellaire ? Oh mon Dieu, si Tu existes…

Pour nous, c’est tout réfléchi. Les grossesses gémellaires sont risquées. Elles me fichent une de ces trouilles, mais, en presque 5 ans, j’ai eu le temps de penser à tout cela, de peser le pour, le contre. Et puis franchement, j’ai quand même du mal à croire que deux embryons peuvent s’accrocher avec mon utérus killer

Alors, c’est clair et net, ça sera deux, pour augmenter les chances d’implantation. Ceci dit, je comprends parfaitement bien (et j’apprécie, même !) la mise en garde complètement légitime.

Pour l’anecdote, d’ici le transfert, j’ai même pour consigne de boire du vin (mais attention : du blanc -car ils ne font pas de « bons rouges« – !). Bienvenue dans la 4ème dimension…

Comme le pensait Number 4, pas besoin d’intralipides et on m’a confirmé que les injections quotidiennes en sous-cutanée de Lovenox remplaçaient bien l’Aspégic (j’aime quand le corps médical français et tchèque est d’accord !).

L’échographie à J0 révélera un endomètre à 8,9 mm et en triple feuillet. Tout est PARFAIT !

Prise de sang pour mon homme. Nous prenons quelques beaucoup de photos souvenir des lieux…

Globalement, jusque-là, je me sens zen, détendue, en confiance totale pour chacune des étapes (à Paris comme à Brno), aidée par tous vos messages de soutien. Sentiment étrange de vous avoir près de moi…

Mardi 18 février (J1)

10 ovocytes matures (sur les 11 prélevés la veille donc) et 8 fécondés.

Nous sommes aux anges !

Mercredi 19 février (J2)

7 embryons :

  • 4 de 4 cellules,
  • 1 de 3 cellules,
  • 2 de 2 cellules.

Nous sommes sereins. Après tout, nous venons de loin. Petit rappel concernant notre tentative de mars 2013 : notre seul embryon obtenu à J2 avait 4 cellules et c’était notre record en terme d’embryon transféré ! Là, on en a 3 de plus à 4 cellules.

Jeudi 20 février (J3)

C’est là que tout se complique. Le stress est à son apogée.

6 embryons :

  • 3 (seulement !!!) de 8 cellules ;
  • 2 de 5 cellules ;
  • 1 de 3 cellules ;
  • 1 qui nous a quittés.

C’est très décevant. Je vis cela comme une réelle injustice. Avec un pool de départ aussi important, comment est-ce possible de n’avoir que 3 embryons seulement au top ???

J’essaie de me raisonner en me souvenant de notre autre « exploit pmesque », celui de juin 2013. Nous avions obtenu un seul embryon de 7 cellules à J3 (qu’on n’a jamais pu me transférer d’ailleurs, car mort avant le transfert prévu !)… Mais c’est dur, dur. On est en don, là. C’est justement parce qu’on est en don que les mêmes scénarios ne doivent pas se reproduire !

En même temps, étrangement, à ces sentiments d’écoeurement, voire de lassitude et de tristesse, se rajoutent quelque chose de nouveau chez moi. Rien, plus rien ne dépend de moi. En effet, ce ne sont ni mes ovocytes, ni mes spermatozoïdes, alors pour une fois, je n’y suis « pour rien » (avec des tas de guillemets, car évidemment  que je n’ai jamais été responsable).

En don, même si l’enjeu est énorme, le poids de la culpabilité en cas d’échec est amoindri. Enfin, c’est mon ressenti.

Vendredi 21 février (J4)

Pas d’information de la clinique ce jour. Il faut laisser la nature faire son oeuvre… Vivement le lendemain. Mais on s’occupe à fond !

Samedi 22 février (J5)

C’est le fameux jour du transfert. Nous sommes accueillis par K. Elle vérifie nos identités respectives.

Puis, le Dr H (de son prénom donc !) nous reçoit. Elle est toute jeune (35 ans maximum). La communication en anglais est aisée mais le doute m’habite : je ne la connais pas et le transfert ne se fera ni avec le Dr M, ni avec l’autre Dr M.

Elle nous livre les informations tant attendues du jour concernant l’évolution de nos 6 embryons :

  • 2 beaux blastocystes de grade 1 (1 XB –blastocyste expansé- et 1 HB –blastocyste éclos-) que l’on m’a transférés,
  • 1 EB (blastocyste précoce) de grade 2 (celui-ci aurait pu être vitrifiable, mais nous avons appris hier, mardi, que non…),
  • 1 CM (morula compactée) à la traîne,
  • 1 embryon de 8 cellules,
  • 1 de 5 cellules.

Pas de cryoconservation possible. Pas d’embryon vitrifié donc. Si ça ne marche pas là, on recommence tout. Glourpsss. Encore.

A ma demande, elle nous donne des (petites mais précieuses) informations supplémentaires sur notre donneuse, nous explique qu’ils vont laisser encore en observation les embryons restants, mais qu’il y a peu de chance qu’on obtienne de vitrifié. Je m’en doutais, je m’étais préparée au pire. Je n’ai pas été surprise. Déçue mais pas surprise.

Je demande ce qu’elle pense du spermogramme et là, le choc : le diagnostic d’asthénozoospermie tombe. Jusque-là, mon homme n’avait qu’une tératospermie modérée qui n’a jamais posé de souci (je n’en ai d’ailleurs jamais parlé ici, c’est surtout mon infertilité qui gênait !), mais là, elle nous explique que bien que la concentration et la mobilité soient tout à fait dans la norme, il y a un souci au niveau de la mobilité progressive et un moindre au niveau de la morphologie :

  1. la mobilité progressive : la valeur mesurée est de 7 alors que la limite inférieure est censée être de 32 ;
  2. la morphologie normale : la valeur mesurée est de 4, ce qui est la limite inférieure.

Alors je sais bien que la spermatogenèse se renouvelle, varie, change… J’ose espérer que le prochain spermogramme sera comme les précédents c’est-à-dire « correct ». Mon homme a été malade il y a deux mois (ça a bien duré 3 semaines : gastro, état fiévreux, toux, grosse fatigue…) alors peut-être est-ce dû à cela ? Il va falloir que l’on se penche là-dessus. Sans pression, hein, mais qu’on s’y penche.

Jamais tranquilles.

Le moment tant attendu du transfert arrive. Elle nous montre depuis l’écran placé au-dessus de nos têtes nos deux magnifiques blastocystes de grade 1 (1 XB + 1 HB).

Mon homme prend quelques photos pendant que j’observe nos bulles d’amour.

Le Dr H, aidée de L, son assistante (une femme douce, souriante et gentille), procède à la préparation du terrain si je puis dire.

Une troisième femme arrive avec nos si précieux trésors, vérifie oralement avec nous que ce sont nos embryons.

Le passage du col semble laborieux (pas nouveau, ça, chez moi…) et elle a besoin que L appuie légèrement sur mon bas ventre pendant qu’elle essaie de frayer un passage pour y placer, délicatement, les embryons.

Je n’ai pas eu mal mais j’ai bien senti qu’il y avait un problème au passage du col. C’était long. J’étais pourtant (relativement) détendue.

Après le transfert, malgré une qualité de l’image médiocre, elle a mesuré (à ma demande) mon endomètre. Il était à 9,5 mm (un record chez moi) et en triple feuillet : toujours parfait donc (je me demande si l’ostéopathie intravaginale n’ y est pas pour quelque chose…).

Et je couve nos tous premiers blasto’. Les seuls de ma vie. J’espère les derniers aussi si cette tentative est couronnée de succès. Une issue heureuse. Mais j’ai tellement de mal à concevoir un tel avenir pour nous.

En tout cas, je me souviens très bien du chant des oiseaux à la sortie de la clinique. Nous espérons tellement.

Quel que soit le verdict, nous avons prévu la suite. En cas d’échec, nous y retournons avant 2015 et nous recommençons (en passant par Bratislava, cette fois). Et puis voyager avec mon homme (quasi 50 pays visités à son actif, quand même…) est juste merveilleux ! Au pire, nous aurons (enfin, j’aurais !) découvert un autre pays : la Slovaquie.

Děkuji (= merci, se prononce « diyé-kou-yé ») notre donneuse et Vive le don !

Publicités

110 réflexions sur “11 ovocytes ponctionnés, 2 bastocytes (XB et HB) de grade 1 transférés, 0 vitrifié

  1. Tout simplement magnifique. J’en ai eu les larmes aux yeux. Endomètre parfait, avec de beaux brybrys. Que dire de plus qu’un beau +++ dans quelques jours. C’est tout le mal que je vous souhaite. Un petit regret de ne pas avoir de findus. Tant pis, vous agrandirez la famille avec une autre fivdo. De gros bisous et je croise bien fort.

  2. Ah la la ! Quelle aventure !
    J’ai ressenti la même chose que toi pendant les jours précédant le transfert. Il y avait le stress de savoir combien il restait d’embryons chaque jour, mais aussi le soulagement de me dire que je n’y étais pour rien cette fois.
    Bisous ma Lulu.
    Et plein de pensées positives.
    Lily.

  3. Des jours que je guète ton blog dans l’attente de nouvelles. Je croise très très fort les doigts pour vous. Comme toujours tes messages respirent la sérénité et la positivité. J’aime beaucoup la façon dont tu prends du recul et perçois les évènements.
    De mon côté j’attends les résultats de la biospie.
    J’espère fort fort pour toi!

    • La sérénité et la positivité… Euh… Pas toujours…
      Disons que j’oscille entre espoir et désespoir. J’ai TOUS les symptômes de la grossesse. mais avec la vingtaine de médoc’ que je prends depuis déjà un mois, comment peut-il en être autrement ?
      Merci pour ton soutien, luci. Tiens-moi au courant des résultats de ta biopsie, hein ! A très vite. J’espère que tout ira bien…

  4. Immédiatement je me suis dit la même chose « cette fois tu ne peux pas de sentir fautive »… je suis très heureuse pour ces 2 jolis embryons que tu couves avec amour 🙂 à quand le résultat du coup ???? Plein de gros bisous

  5. On ne se connaît pas, je n’ai pas eu de « gros » souci pour avoir mes enfants, et pourtant je suis ton parcours et croise mes doigts… ton post est très émouvant, je vous souhaite une fin très heureuse! Bisous

  6. Coucou Lulu,

    J’ai bien pensé à toi !!! Je suis contente de te savoir avec tes petits blasto … Couves les bien !!! Prends soin de vous !
    Tout ce que tu écrit sur Reprofit est hyper rassurant pour les prochaines en partances ( =moi 🙂 )
    je croise fort fort les doigts et espère que ce voyage à 2 soit le dernier et que vous irez à Bratislava à 3 voir 4 !!

    Je t’embrasse fort fort

    • Ahhh, ma copine franco-tchèque préférée !!! Toi qui m’as appris mes 1ers mots en tchèque, merciiiiiiiiiiiiii !!!
      J’espère tellement la même issue que la tienne…
      Nos cellules n’ont d’origine que celles de leurs parents par contre 😉
      Mais bon, on a toute la vie pour lui/leur apprendre le tchèque… aussi 😉 ! Vive le don !

  7. Coucou Lutine,
    Je suis très émue de lire ton périple. D’abord parce que tu couves des petites bulles, ensuite par que je me revois à Madrid. Nos parcours on tellement de similitude. 10 ovocytes pour moi, 6 fécondés, 2 beaux J3 (§ et 8 cellules de type A) au chaud et 0 à vitrifier. Mon homme est OATS. Bref je croise les 2 doigts pour un beau +. Pour moi je verdict ça sera vendredi…

    • 724 ??? Ouahhhhhhhhhhhh, merveilleux !!! Je découvre tout juste la merveilleuse nouvelle. VIVE LE DON !!!
      Oui, nos parcours sont proches. J’avais bien vu que vous n’aviez pas de vitrifiés non plus. J’espère la même issue que toi !
      Repose-toi bien maintenant. Savoure… Grosses bises.

  8. Tout m’a l’air de s’être déroulé dans de super condition, c’est top. Maintenant on attend la fin heureuse de cette histoire.
    C’est fou quand même ces pertes de brybry tout le long de l’attente, ça me fout une peur bleue. On sait qu’il en suffit d’un hein? Mais quand même.
    Je croise je croise je croise je croise.

  9. Je comprends ta déception quant aux autres embryons mais je t’assure que c’est une chouette nouvelle que tu ais eu ton transfert. Repose toi, couve bien et n’anticipe pas la suite (je sais « facile à dire ») mais essaie de te détendre. C’est deux jolies petites chances que tu couves.
    Je croise.
    bisous

    • Oui, tu as bien raison, c’est déjà ENORME, surtout pour nous qui n’avons jamais eu de blasto’ de notre vie !
      Sur ce transfert, les conditions sont optimales.
      Je me dis qu’on ne peut pas faire mieux que 2 blasto’ de grade 1. Alors… J’espère fort… Bises pivoines.

    • Oui, puis c’est vraiment la 1ère fois que ça arrive un spermo aussi pourri (bon, c’est mal tombé, c’était la fois où l’enjeu était le plus grand… m’enfin… avec l’ICSI de toute façon, ça ne posait pas plus de pb que cela…).

  10. Merveilleux!!!!
    A 2 jours près, on se suit alors. 2 blasto aussi, et la totale en médoc (progesterone haute dose included aussi….) + ostheo interne 😦 + acupuncteur (nouveauté !). On aura TOUT fait, au mieux. C’est le grand casino. Les jeux sont faits. Ce n’est plus nous le problème, plus de culpabilité. Laissons nous porter (mais que l’attente est déjà looooongue)

    • Ah oui ? 2 jours dans quel sens ? Tu as eu ton transfert le 20 ou le 24 ? De blasto ? Un, deux ? Oh la la… dis-moi tout !
      Tu sais que j’ai dû arrêter la progestérone par voie vaginale tellement ça me démangeait, m’irritait, me brûlait… Les effets secondaires par voie orale sont atroces (j’ai souvent l’impression d’être bourrée…).
      J’espère si fort une explosion de joie pour toutes les deux !
      Pourquoi fais-tu la moue pour l’ostéo ? Bof ?
      Oui, les jeux sont faits, les dés lancés, y’a plus qu’à…
      Courage pour les tous derniers jours… Grosses bises, jolie lailalailo. Et à très vite pour les news.

      • Transfert le 24, 2 blasto ( aucune idée du grade par contre, on ne me dit jamais précisément). Et pds le 6 mars seulement.
        Courage pour la progestérone par voie orale, surtout le matin, l’effet bourrée /endormie est terrible !
        Pour l’ostéopathie interne, j’avoue avoir moyennement apprécié, et surtout c’était quand même super douloureux par moment !!!! Il semble que l’utérus était à la fois recroqueville et atone ( une pauvre chose qui regarde passer les envahisseurs en gros).
        Bref, toutes mes pensées avec toi demain. Tellement tellement d’espoir!!!!! Monte dans le train ma belle !!!! 🙂

      • C’est formidable 2 !!!
        Moi aussi, ma pds officielle (pour la clinique) est prévue le jeudi 6 (à 17 DPO donc, J12 post transfert) mais avec Number 4, on les a toujours faites à 14 DPO.
        Là, exceptionnellement, je vais la faire à 12 DPO…
        Doigts croisés pour toi. Grosses bises.

  11. je suis émue de lire tout ça, et vais croiser fort mes doigts pour vous! Que ces deux magnifiques blastos restent en toi 9 mois et vous comblent de bonheur, c’est tout ce que je vous souhaite. Pleins de bisous jolie couveuse 🙂

  12. ça me colle plein de frissons cet article. On a l’impression de vivre chaque seconde avec toi, avec vous. Je mets toute ma force à espérer que ces blasto’ vont vous apporter tout le bonheur du monde. Plein de bisous et un max de bonnes ondes.

    • C’est clair que l’handicapée des ovaires que je suis se réjouit d’avoir pu, pour la 1ère fois de sa vie, se faire transférer 2 blasto’… Ca fait tout bizarre…
      Plume, tu crois qu’un jour je pourrais, moi aussi, écrire des billets de dinde ? ;-))))))))))))))))))))))))))))
      Je te bisoute.

  13. Je croise fort les doigts pour que ces 2 petites bulles d’amour s’accrochent.
    Pas de psychotage et beaucoup de zénitude et d’amour jusqu’au grand jour du résultat (je sais c’est facile à dire!)
    J’avais décidé d’arrêter (ou presque) et te lire ma redonner l’envie de recommencer l’aventure. Ce sera donc un TEC pour le cycle prochain…
    Je t’envoie plein de pensées positives.

  14. Quand je te lis, je me dis que pour mon IO avec seulement 3 ovocytes de ponctionnées, j’ai eu 2 blastocytes et un 10 cellules à jour-5, ce n’étais donc pas si catastrophique que ça…je croise les doigts pour toi!!!!!

  15. Heureuse que tout ce soit bien passé !!! J’attendais avec impatience de tes nouvelles 🙂 Je te souhaite 1000 bonnes choses (enfin juste 1 ou 2 en fait 🙂 ) et croise à donffff !!

  16. Je suis très heureuse de lire ce récit. J’ai beaucoup pensé à toi ces derniers jours.
    2 beaux blastos dans ton utérus de compet´, c’est génial.
    Quel que soit le résultat, cette tentative restera un beau souvenir, car c’est une aventure vraiment partagée et vécue à 2.
    Moi en tout cas, sache que mes doigts sont croisés.
    Bises.

    • Je sais Marinette que tu espères vraiment pour nous et ça me touche. Il faut que ça marche. Je veux fonder ma famille. Il est temps. C’est long. C’est dur. C’est pas normal que ce soit si long… Les voyages, c’est bien, mais je suis en manque de ce désir de fonder une famille. Je t’embrasse.

  17. Quelle voyage, je vous souhaite que ce 49ème (si j’ai suivi) pays signe pour la suite un 50ème (et d’ailleurs 5 années non ?!) autre qui se fera à 3, en famille !
    En tout cas, tu es au top ! vous êtes au top ! l’équipe semble au top !
    Top je croise !

    • C’est drôle, on s’est amusé un soir à lister les pays que mon homme avait déjà visités. On a dû s’arrêter vers 45 (j’en suis à 21, moi -en comptant Monaco, ben quoi, c’est un pays ! ;-)).
      Bref, on adore les voyages mais on veut pouponner maintenant !
      Gros bisous, ma Bounty.

  18. Ma belle que j’ai pensé à toi!!
    ça m’a l’air d’avoir été un très beau voyage, serein (malgré tout…), chaleureux, et rempli d’amour. tout ce qu’il faut à tes 2 petits embryons pour bien s’accrocher!!
    Je pense peut-être maintenant plus à toi encore, car passée l’euphorie d’un voyage magnifique, succède cette terrible attente qui est 1 000 fois pire à vivre en don qu’en PMA classique (enfin c’est mon point de vue), surtout quand ça fait plus de10 fois qu’elle revient…
    alors toutes mes pensées bienveillantes t’accompagnent dans l’infinité des jours qui viennent.
    Tu le sais, oui, par cœur, mais c’est toujours bien de se l’entendre redire : RIEN, je dis bien RIEN, ne peut présager du résultat avant la prise de sang. Tu sais qu’entre l’appréhension et les doses d’hormones, on peut avoir successivement ou simultanément tous les symptômes possibles et inimaginables.
    Plus qu’un seul objectif : appréhender l’attente par la patience confiante, autant que possible.
    Courage ma belle, je compte les jours, et j’espère très très fort

    • Oui, ça a été tout ça à la fois. Serein ET angoissant au fil des jours…
      Je n’ai pas grand chose de plus à te dire que MERCI.
      Tu es très bien placée pour me comprendre. Tu es un peu mon mentor, tu sais 😉
      Je note pour la « patience confiante », ça ma plaît bien.
      De grosses bises et de gros câlins + l’infini à tes trésors de bébés de la part de leur Tata Lulu (qui rêve de leur montrer son gros bidon !).

  19. Que j’aime lire cette sérénité. Tout plein de douces pensées s’envolent vers toi. J’espère te voir très très vite – car au delà du plaisir de te voir, c’est que tu seras porteuse de magnifiques espoirs, bien plus encore qu’aujourd’hui.
    Je t’embrasse fort

    • Merci ma Kaymet,
      Ca me fait tout drôle (et tellement plaisir !) de te « revoir » ici…
      A très bientôt, oui, je l’espère…
      Gros gros bisous à toi et à ta petite L (prénom que j’ai entendu en RT ;-))

  20. Joli article et llein d’informations ! Cet clinique semble en effet très sérieuse (et par la même occasion m’interroge sur les contrôles moin poussés de ma Clinique de l’Etranger à moi, en Espagne, sur les échos notamment, une seule entee j10 et j12, se bornant à la seule mesure de l’endomètre et plus rien… mouais)
    Je te (vous) souhaite très très bonne chance et la plus belle des nouvelles dans quelques jours… Bises.

      • Merci Automne pour ton soutien…
        Et pour les fautes, ne t’inquiète pas, ce ne sont que des erreurs de frappe (par ailleurs, je ne pense pas te l’avoir déjà dit, alors je le fais puisque l’occasion se présente : j’aime bcp ta plume et ton blog, écriture que je trouve fine et délicate…).

  21. Rho jsuis émue pour toi. J’espere vraiment que ca va marcher. 2 beaux blasto, 1 éclos, on va xxxx très fort. C’est bien si tu as eu confiance en l’équipe. Du coup l’aspegic nourrisson protege des cellules tueuses? En tout cas, binne couvade à toi. Bisous

  22. Quel bonheur de lire ces bonnes nouvelles !
    Transfert de 2 beaux blasto c’est génial ! Dis toi qu’il en suffit d’un !
    Je croise à fond pour toi miss !!!
    On se suit de près, moi mon transfert était lundi 24… Quand fais-tu ta prise de sang ?

  23. Heureuse de te lire, moi aussi je guettais ton billet pour avoir des nouvelles.
    Pour le spermo, c’est clair que la fatigue, le stress (ou une maladie) altèrent la qualité. Mon homme aussi en avait eu un pas terrible et puis tout était rentré dans l’ordre au suivant.
    Pour la grossesse gémellaire, j’avais les mêmes appréhensions que toi et puis finalement, tout se passe à merveille. Il n’y a pas de règles mais on a tendance à ne penser qu’au pire.
    Je croise les doigts pour toi et pour que ces deux embryons soient au rdv lors de la pds.
    Gros bisous et merci de nous avoir fait partagé ton expérience et ton voyage.

    • Merci pour tes mots Elm orme.
      Ca fait plaisir de te re »voir », toi aussi, ici.
      Toutes dernière ligne droite pour toi… Et à vous votre famille nombreuse !
      Grosses bises parisiennes à travers la France vers chez toi.

  24. Ton blog est très bien fait! je croise les doigts pour vous! nous aussi nous revenons tout juste de tchèque (reprofit) où moi aussi j’ai eu un transfert de deux blastos samedi dernier! et on a eu un super temps pour visiter Prague! c’est une super ville!

    • Merci Anonyme et bienvenue sur mon blog !
      Alors ??? Ca a donné quoi pour vous ??? J’espère que tu repasseras par ici… (et oui, Prague est une très très belle ville !).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s