La FIV avec don d’ovocytes triplerait le risque d’hypertension pour la femme enceinte

Les femmes enceintes après une FIV-DO auraient trois fois plus de risque de développer de l’hypertension gestationnelle et une pré-éclampsie que celles qui passent par les FIV « classiques » / intra conjugales.

Pour en savoir plus, ça se passe ici.

Publicités

5 réflexions sur “La FIV avec don d’ovocytes triplerait le risque d’hypertension pour la femme enceinte

  1. Merci pour l’info ! J’ai une amie (pas numérique !) autour de moi qui a fait une FIV DO et en effet elle a eu une hypertension assez sévère. Au point qu’il n’est pas recommandé de recommencer pour une tentative de deuxième enfant. Bisous

  2. merci pour cette information, je viens de faire une fiv DO en République Tchèque qui a fonctionné et j’ai 41ans donc complétement « à risque » par rapport à l’article que vous présentez; Je viens de l’imprimer pour le montrer à mon gynéco lors de ma prochaine visite ! En PMA décidément la sérénité reste un graal inaccessible;

  3. « Cette alternative est couronnée de succès : une implantation sur deux aboutit à une grossesse viable »
    Une implantation sur 2 ? Je serais curieuse de connaître l’origine de leur chiffre. Quant à présenter le DO comme « un traitement contre l’infertilité » ou une « alternative » genre le Puregon non plus, je n’adhère pas. Ce n’est aucunement un traitement, c’est une technique qui correspond à un type d’infertilité précis (IOP, cancer, absence d’ovaire) comme on a les IAC ou les FIV. Une FIV DO n’est pas une FIV puisque tout est différent (sauf la partie masculine) que ce soit le traitement ou même l’endroit où c’est pratiqué (PMA/CECOS).
    Bref, le résultat sur l’hypertension est peut être justifié mais l’article en lui même n’est pas très précis je trouve.

  4. C’est quoi cet article qui débute par « le don d’ovocyte ne doit pas être systématique » ??? Jai cru a une blague ! Bien sur que ce n’est pas systématique et qu’on arrive pas a cette démarche du jour au lendemain!
    Je pense que c’est surtout que la moyenne d’âge des femmes qui sont enceinte grace au don est + élevée que la moyenne générale femmes enceintes…

    Bref je ne m’attarderai pas sur ce genre d’article avec ce type de raccourcis…

  5. On n’a pas recours au don comme on décide de changer de chaussettes, quand on en arrive là, c’est que l’on n’a pas le choix! Je suis assez d’accord avec l’ensemble des commentaires quant au ton de cet article qui, lu par des gens qui n’y connaissent rien, peut donner naissance à des interprétations hasardeuses comme on les déteste. Le risque plus élevé de pré éclampsie est-il lié au don ou à l’âge au final? Ca n’est pas très rassurant en tout cas… Surtout quand on a un traitement à base de cortisone… :S

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s