Retour détaillé sur cette tentative gagnante !

Quand on dit qu’aucune FIV ne se ressemble, c’est plus que vrai !

La donneuse

Exactement comme pour la précédente tentative et afin d’augmenter nos chances de réussite, nous demandons une donneuse à la fertilité prouvée, c’est-à-dire dont on sait qu’un/des enfant(s) est/sont né(s) de son/ses dons d’ovocytes.

Elle a 22 ans, est brune aux yeux verts. Groupe sanguin : A+

Ce qui a changé

Nombre de jours d’abstinence : 3,5 jours (au lieu de 2,5 en février).

Comme je suis complètement intolérante à la progestérone (à l’excipient sans doute) puisqu’elle provoque depuis toujours irritations, brûlures et démangeaisons insoutenables, j’ai alterné avec les 3 voies : orale, vaginale et IM (mon homme a été formé sur place par une infirmière de la clinique).

Dans les 3 cas, les effets secondaires chez moi sont juste dramatiques :

  • voie intramusculaire : plusieurs sessions de fortes fièvres (jusqu’à 38,7 °C quand même + SOS médecins) et grosses boules très très douloureuses aux points d’injection avec impossibilité de m’adosser, voire de marcher sans douleur,
  • voie vaginale : démangeaisons, irritations, brûlures…,
  • voie orale : nausées, tête qui tourne et sensation d’être « bourrée ».

Le traitement anti NK

Comme les résultats MatriceLab de ma biopsie de l’endomètre sous cortisone avaient montré que les fichues NK n’étaient pas neutralisées avec la cortisone (je ne fais jamais rien comme les autres…) et comme précisé ci-dessous, on supprime donc les antibiotiques et la cortisone.

Et ça donne le traitement suivant (j’ai, pour la 1ère fois, très scrupuleusement respecté les horaires de prise en mettant une alarme) :

Injection de Decapeptyl 3 mg en intramusculaire à J2 du cycle, le 31/05/14.

Matin (8h25) :

  • Tocophérol 500 mg -vitamine E- : 1 comprimé (depuis toujours et jusqu’à 12 SA, le 11/09/14),
  • Acide folique 0,4 mg -vitamine B9- : 1 comprimé (depuis toujours et jusqu’à 12 SA, le 11/09/14),
  • Provames 2 mg -oestrogènes / Traitement Hormonal Substitutif, THS- :  2 comprimés (début le 14/06/14 et jusqu’à 12 SA, le 11/09/14),
  • Pentoxiffylline 400 mg -vasodilatateur- : 1 comprimé (depuis toujours et jusqu’à la veille du transfert inclus, le 07/07/14),
  • Aspégic Nourrisons 100 mg : 1 sachet (début le 14/06/14 et jusqu’à 7 SA, le 07/07/14, jour du décollement trophoblastique),
  • Progestérone Agolutin 120 mg : 1 injection par voie intramusculaire -2 ampoules de 2 ml- (à partir de la ponction, le 03/07/14 et jusqu’à 12 SA, le 11/09/14),
  • Progestérone Utrogestan et/ou Estima Gé : 3 ovules de 200, soit 600 mg (à partir de la ponction, le 03/07/14 et jusqu’à 12 SA, le 11/09/14),
  • Gynefam XL : 1 comprimé (à partir de 11 SA, le 04/09/14 et jusqu’à 6 mois de grossesse).

Soir (20h25)

  • Tocophérol 500 mg -vitamine E- : 1 comprimé (depuis toujours et jusqu’à 12 SA, le 11/09/14),
  • Provames 2 mg -oestrogènes / Traitement Hormonal Substitutif, THS- : 2 comprimés (début le 14/06/14 et jusqu’à 12 SA, le 11/09/14),
  • Pentoxiffylline 400 mg -vasodilatateur- : 1 comprimé (depuis toujours et jusqu’à la veille du transfert inclus, le 07/07/14),
  • Lovenox 4000 UI anti-Xa/0,4 ml -énoxaparine sodique, anticoagulant- : 1 injection en sous-cutanée (à partir du 30/06/14 et jusqu’à 12 SA, le 11/09/14).
  • Progestérone Utrogestan et/ou Estima Gé : 3 ovules de 200, soit 600 mg (à partir de la ponction, le 03/07/14 et jusqu’à 12 SA, le 11/09/14).

A cela s’ajoutent 2 perfusions d’intralipides : une le jour de la ponction (03/07/14) et une le jour du transfert (08/07/14). Il faut compter une bonne grosse demi-heure supplémentaire sur place pour chacune d’elle.

La taille de l’endomètre avant le départ

Echographie à J15 de mon cycle, le 13/06/14 : endomètre à 2,6 mm. Pas de kyste. Tout va bien.

Pour la suite, on considère le début de traitement de stimulation de l’endomètre comme étant J1, le 14/06/14 (20 jours avant la ponction de la donneuse).

Echographie à J11 de stimulation de l’endomètre, le 24/06/14 : endomètre à 6,7 mm / Hormonologie : LH : 3,67 ; Progestérone : 0,2 ; Estradiol : 467.

Echographie à J13 de stimulation de l’endomètre, le 26/06/14 : endomètre à 9,1 mm. Bel endomètre, type I, bien vascularisé / Hormonologie : LH : 2,50 ; Progestérone : 0,1 ; Estradiol : 402.

Contrôle des plaquettes 2 x/semaine pendant deux semaines (à cause de la prise de l’anticoagulant Lovenox).

Le détail de ces 6 jours porteurs d’espoir

Jeudi 3 juillet (J0)

Nous sommes arrivés la veille à Vienne. Le chauffeur de la clinique est venu nous chercher à l’aéroport et direction Brno où nous avons passé la nuit. C’est donc le jour :

  • de la ponction de la donneuse,
  • du recueil pour mon homme,
  • de l’échographie de mesure et de contrôle de l’endomètre pour moi.

Pour le 2ème cycle de don, pas besoin de prise de sang pour mon homme. Celle de février est encore valable.

Nous remplissons, comme la dernière fois, les formulaires de consentement et c’est toujours E. qui nous reçoit ensuite pour faire un point, dans un français toujours aussi « impeccable ».

Nous sommes ensuite reçus par le (beau ! Oui, tous mes médecins sont beaux !) Dr M. Je voulais ABSOLUMENT que ce soit lui et pas un autre et la coordinatrice, A., ne m’a pas déçue : qui est-ce qui nous reçoit ? Le Dr M. ! Grande classe.

Alors là, ça dure bien une bonne demi-heure. On pose tout, on fait le point, on se dit tout. C’est fort…

Dans notre cas, compte tenu du spermogramme mais aussi parce qu’il « n’y croît pas trop », il n’est pas favorable à la PICSI. Il pense qu’une FIV-ICSI seule est mieux indiquée. J’ai apprécié sa franchise.

C’est lui qui nous fera le transfert mardi 8 juillet.

L’échographie à J0 révélera un endomètre à 8,5 mm et en triple feuillet (8,9 mm en février).

Pendant que mon homme « se recueille »…, je passe à la pharmacie de la clinique me fournir en seringues et ampoules de progestérone pour les injections en IM.

L. procède à la 1ère perfusion d’intralipides. C’est fastidieux. Mes veines se sont pas très coopérantes… Mais on finit par y arriver.

Avant de quitter la clinique pour filer à Vienne, nous apprenons que notre donneuse a été ponctionnée de 13 ovocytes (11 à la tentative de février). Pour moi, le chiffre 13 a toujours été un porte-bonheur…

Vendredi 4 juillet (J1)

11 ovocytes matures (sur les 13 prélevés la veille donc) et 9 fécondés (à 2 cellules).

Samedi 5 juillet (J2)

9 embryons (contre 7 pour notre FIV-DO de février) :

  • 6 de 4 cellules,
  • 1 de 5 cellules,
  • 2 de 3 cellules.

Dimanche 6 juillet (J3)

9 embryons (contre 6 pour notre FIV-DO de février) :

  • 1 de 10 cellules,
  • 5 de 8 cellules,
  • 2 de 6 cellules,
  • 1 de 4 cellules.

soit un total de 66 cellules rien que pour nous (oui, bon, je sais… ça ne se compte pas comme ça…).

Lundi 7 juillet (J4)

Pas d’information de la clinique ce jour. La nature faire son oeuvre… Nous quittons Vienne pour Brno. Nous sommes plutôt confiants et la vie est belle…

Mardi 8 juillet (J5)

13h30, jour du transfert. Nous sommes accueillis par L., celle qui m’avait perfusée le jour de la ponction ! Elle vérifie nos identités respectives.

Puis, le Dr M. nous reçoit et nous communique les informations tant attendues du jour concernant l’évolution de nos  embryons :

  • 2 beaux blastocystes de grade 1 (2 XB –blastocyste expansé-) que l’on m’a transférés,
  • EB (blastocyste précoce) de grade 2,
  • 1 CM (morula compactée) de grade 2,
  • 1 embryon de 5 cellules,
  • 2 embryons qui ont arrêté leur croissance.

Je sais que le Dr M. préfère ne transférer qu’1 embryon plutôt que 2. Pour lui, les grossesses gémellaires sont souvent à risque et parfois très compliquées…

Mais dans notre cas, la question du transfert d’1 ou de 2 ne s’est même pas posée. Nous étions tous les 3 convaincus de la nécessité d’en transférer 2, non pas pour augmenter les chances de grossesse gémellaire mais pour augmenter les chances d’implantation d’1 embryon. Avec les échecs du passé et vu mon problème d’implantation, nous n’avons donc eu aucune mise en garde spécifique. C’était une évidence, encore une fois, ce transfert de 2.

On passe à l’échographie de mesure de l’endomètre. Il est à 9,3 mm et a encore un peu grossi depuis J0, donc tout va bien (9,5 mm en février).

Le transfert s’est fait en toute délicatesse (rapport au passage du col difficile chez moi…), je n’ai absolument rien senti (rien avoir avec la dernière fois) et j’ignore pourquoi, j’ai explosé en larmes juste après le transfert.

J’avais gardé en moi ce trop plein d ‘émotions pendant ces derniers mois et j’ai craqué sur place, réalisant probablement véritablement l’enjeu : ou par miracle ça marche ou jamais nous ne serons parents…

L’infirmière M. nous emmène pour ma 2ème perfusion d’intralipides. Ca sera plus rapide que celle du jour de la ponction. Ma veine est moins « capricieuse ».

Nous passerons la nuit à Brno pour rentrer à Paris le lendemain.

Mon homme et son spermo

Mon homme a une tératospermie modérée. Les normes en République Tchèque ne sont pas du tout les mêmes qu’en France. Du coup, il ne faut pas s’inquiéter de voir inscrit noir sur blanc sur le compte-rendu du spermogramme « asthénozoospermie« . Nos critères en France sont vus à la baisse…

Ceci étant, et pour augmenter nos chances de fécondation, mon homme a (gentiment) accepté de prendre le traitement suivant :

  • Conceptio Homme pendant 90 jours ;
  • Vitamine C Acerola pendant 83 jours ;
  • Vitamine D pendant 78 jours ;
  • Au moins 1/2 jus de citron pressé tous les matins.

Ce traitement a eu pour effet d’améliorer la mobilité, la mobilité progressive ainsi que la concentration de spermatozoïdes.

Number 4 et mon homme pensent que c’est un hasard si le spermogramme s’est amélioré… Moi, je n’en suis pas si convaincue !

Je reste persuadée que ce traitement sur presque 3 mois (avec l’arrêt de l’alcool et de la charcuterie + une alimentation équilibrée…) ont participé à une meilleure récolte/production spermatique.

Regardez plutôt :

  1. la mobilité progressive : la valeur mesurée en février était de 7 % ; elle est passée à 27 % en juillet (limite inférieure = 32 %) ;
  2. la concentration de spermatozoïdes (je vous épargne l’unité de mesure…) est passée de 88 à 105 (limite inférieure = 15) ;
  3. la mobilité est passée de 66 % à 78 % (limite inférieure = 40 %) ;
  4. la morphologie normale, elle, reste inchangée (4 % ; ce qui correspond à la limite inférieure).

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, nous apprendrons 2 jours après le transfert que nous avons 2HB2 vitrifiés à J6, c’est-à-dire 2 blastocystes segmentant de grade 2.

Les étapes clés de ma grossesse

15/07/14 : 12 DPO, soit 6,5 jours post-transfert, dosage de beta HCG à 62 ui.

17/07/14 : 14 DPO, soit 9 jours post-transfert, dosage de beta HCG à 223 ui.

19/07/14 : 16 DPO, soit 11 jours post-trasnfert, dosage de beta HCG à 483 ui.

21/07/14 : 18 DPO, soit 13 jours post-transfert, dosage de beta HCG à 1036 ui.

23/07/14 : 20 DPO, soit 15 jours post-transfert, dosage de beta HCG à 2145 ui.

25/07/14 : 22 DPO, 5 SA +1, soit 17 jours post-transfert, dosage de beta HCG à 3484 ui. Echographie n° 1 (avec Number 4 !!!) : il y a un sac intra-utérin, et donc DANS l’utérus, de 5 à 7 mm.

31/07/14 : 28 DPO, 6 SA, dosage de beta HCG à 13 366 ui.

05/08/14 : 33 DPO, 6 SA +5. Echographie n° 2 : sac ovulaire de 19 mm. Longueur crânio-caudale (LCC) de notre embryon : 5,9 mm. Activité cardiaque décelée (116 bpm -battements par minute-). La vésicule vitelline est bien individualisée et de bonne dimension. Nous pleurons toutes les larmes de notre corps. Inscription à la maternité (celle de mes rêves… celle où j’avais déjà été inscrite… celle où j’avais dû, le coeur meurtri, me désinscrire…).

07/08/14 : 35 DPO, 7 SA. Je « pisse » littéralement le sang, perds l’équivalent d’au moins un litre de sang ainsi que d’énormes caillots. Je préviens mon homme qui appelle le SAMU et me rejoint dans un état lamentable… Une ambulance arrive, nous emmène aux urgences. Vu notre état à tous les deux, on ne nous fait pas attendre. Au lieu de remplir le pot devant contenir les urines, je le remplis de caillots… L’horreur. Echographie n° 3 : notre miracle est là. Comment est-ce possible ??? Nous sommes tellement secoués et reconnaissants à la vie. LCC de notre embryon : 7,2 mm. Sac : 12,9 x 21,8 mm. Diagnostic : Lame de décollement du trophoblaste de 5 mm. en antérieur.

18/08/14 : 8 SA +4. Echographie n° 4 : Sans doute l’échographie la plus surprenante. 1ère échographie en sus-pubienne. Sac de 29,6 mm. On distingue parfaitement la tête, le buste, les bras et jambes de notre embryon dont la LCC est de presque 2 cm (19,4 mm). Que d’émotion de le voir gigoter de façon si active…

28/08/14 : 10 SA. Echographie n° 5 : c’est notre 1ère échographie biométrique et morphologique… avec une sage-femme ! Comme ça m’a fait bizarre d’aller à mon centre d’échographie habituel mais cette fois, d’être reçus tous les deux de l’autre côté. Du côté du cabinet de la sage-femme. Me retrouver là, avec ces femmes aux ventres ronds, moi, l’ex-PMette et galérienne de la procréation. Notre petit mesure 3 cm et le BIP (diamètre bipariétal) est de 12 mm. Activité cardiaque mesurée à 170 bpm. Il paraît qu’il est « parfait » et qu’il a une très bonne vitalité ! Les 4 membres sont bien visualisés. Nous avons les félicitations des médecins échographistes qui me connaissent bien. Gros pincement au coeur… Je réalise que je suis passée de l’autre côté. Le décollement du pôle inférieur de 10 mm semble être en voie de résorption… sauf que… j’ai encore des saignements…

01/09/14 : 10 SA +4. Echographie n° 6 avec Number 4 !!! Du fait de mon décollement et des saignements, cette échographie ne se fera que par la voie sus-pubienne. Qu’importe ! On a vu et entendu notre petit… devenu grand. Il mesure désormais 3,7 cm (LCC) et son coeur bat la chamade… Les mots me manquent pour vous décrire cette consultation. J’ai déclaré ma flamme à Number 4, lui ai dit tout ce que j’avais sur le coeur… et toute notre reconnaissance… Bref, je passe, car je vais pleurer… encore…

15/09/14 : 12 SA +4. Echographie morphologique officielle du 1er trimestre n° 7 à la maternité. Cette maternité tant rêvée. Celle où j’avais déjà été inscrite sans pouvoir y aller. Cette maternité de niveau 3 la plus proche de chez nous.  Une échographie qui nous a, encore une fois, fait trembler. On a pu voir notre enfant sous toutes les coutures. Il a tout ce qu’il faut où il faut : cerveau, bras, mains, jambes, pieds, buste, reins, colonne vertébrale, estomac, fémur, yeux, nez, cordon… et j’en passe. Clarté nucale : 1,5 mm. LCC : 6,32 cm. Activité cardiaque : 160 battements/min. Vu comme il était positionné, ce fourbe, l’échographiste n’a pas pu distinguer entre les jambes. C’est un pudique ! Rencontre avec un interne, deux échographistes, une infirmière, une sage-femme… Equipe au top du top. Je n’ai absolument rien à en redire. Tout est clair, facile et enfin normal. L’évaluation du risque de trisomie 21 est estimée à 1/10.000, le rapport « le plus faible qui soit », nous a dit la super sage-femme. Nous sortons de là complètement sonnés. Comme si nous étions dans un rêve. Oui, un rêve qui j’espère, va durer encore des mois, des mois et des mois… Nous terminons l’entretien avec la sage-femme avec la fameuse attestation de grossesse et le si précieux sésame : la déclaration de grossesse. Je recevrai mon livret de maternité plus tard. Je suis une pregnant biiiiaaatch enceinte et c’est enfin officiel ! Je peux le crier à la terre entière.

Prochaines étapes

  • écho (avec Number 4 !) : le 30/09/14, à 14 SA +5 ;
  • rdv à la mater avec un médecin pour le suivi de la grossesse le 24/10/14, à 18 SA +1 ;
  • rdv à la mater pour l’écho officielle du 2ème trimestre le 01/12/14, à 23 SA +4.

Les symptômes

Quand on est enceinte, les symptômes et désagréments liés à la grossesse permettent d’être rassurée, c’est certain.

Mais (et je ne me plains pas, hein, je dis juste !) j’ai passé 2 mois alitée. Heureusement que j’étais en vacances et donc disponible pour accueillir tous ces maux.

Maux qui se sont caractérisés par de très grosses nausées persistantes et en continu -à me réveiller la nuit, par exemple- (mais se retrouver la tête par-dessus la cuvette quand on a attendu ça pendant si longtemps reste une expérience intéressante !).

Même si aujourd’hui, je vais beaucoup mieux, mon début de grossesse n’a pas été facile : fièvre à répétition (due à la progestérone en IM), fatigue extrême (jusqu’à ne pas avoir la force de prendre une douche… parfois plusieurs jours de suite…) à dormir jusqu’à 20h/jour (oui, c’est possible !), nausées et sensation d’être tout le temps barbouillée, perte totale d’appétit (moi qui suis si gourmande d’habitude !)…

Aujourd’hui, tout ceci est derrière moi. Un nouveau chapitre s’ouvre. Je vais profiter pleinement de ma si précieuse grossesse.

Publicités

124 réflexions sur “Retour détaillé sur cette tentative gagnante !

  1. Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!! Tudo bem, tout va bien, so good, et mince comment on dit dans les autres langues ? Mais y’en a-t-il assez seulement pour dire à quel point c’est FORMIDABLE !!!!! The écho est passée, l’écho est passée ! Droit devant maintenant ! Des bisousssssssssss
    (J’ai d’abord lu la fin, je reprend depuis le début)

    • Le 13, un si beau chiffre 😉
      La voie O, je compatis (je me suis évanouie au boulot « lol »)
      Et punaise, le sang… ce sang, j’imagine à quel point ce début a été difficile. Lulu, ça y est, vous êtes aux portes du Bonheur, encore quelques (longs) pas à faire, mais il n’a jamais été aussi près !
      Et merci pour ce recap’ qui servira à tant !
      Des re énormes bises

      • Merci ma Bounty ! Non, ça n’a pas été facile mais ce n’est rien comparé aux « difficultés » des années passées… B*rdel, on est enceinte, ma Bounty !

      • Bonjour « Lulu ». Voilà 1 an que je lis ton blog et en rentrant de vacances il y a quelques jours, j’ai pû lire cette magnifique nouvelle. Je suis extrêmement heureuse pour toi c’est juste Magique. Je me réjouis tellement des annonces de grossesses pour les femmes en très grande difficulté comme nous, ça me rend plus heureuse que l’annonce d’une grossesse d’une personne proche de moi (c’est pas cool mais c’est légitime). Et ça me donne de l’espoir.. Tu le mérites tellement (comme nous toutes d’ailleurs, les combattantes!!!) tu n’as jamais lâché et a fait tout ce qu’il est conseillé de faire pour améliorer la fertilité (acupuncture, vitamines, méditation..). En écrivant cela, j’ai l’impression de m’écrire 😉 car tout comme toi je fais TOUT mais alors TOUT depuis 2 ans maintenant (4 ans d’essais) et les mêmes choses pratiquement que tu cites. Même sur notre alimentation, etc… Je suis en IOP également très très sévère, et FSH pas top, avec 2 fiv au compteur et 2 d’annullées. Sur 2 fiv une grossesse mais ça s’est terminé 3 semaines après. Voilà qu’en Avril le centre PMA nous a annoncé qu’ils veulent arrêter avec nous car très peu de chance que je tombe enceinte même avec fiv et de mener a terme une grossesse. Alors nous avons envoyé notre dossier hier à Reprofit – même que toi. Je voulais savoir au bout de combien de temps avez vous eu un appel de leur part pour vous dire qu’ils avaient donneuse??? J’ai tellement hâte… Mais j’ai peur aussi.. De l’échec!!! Encore toutes mes félicitations et prend soin de toi et de ta précieuse grossesse. Sincère affection!! Nat

      • Merci Nat et bravo pour le choix de la clinique.
        Tu verras, vous ne serez pas déçus !
        Je te conseille vivement de prendre contact avec l’association Maia.
        Il faut compter 4 à 5 mois pour obtenir une date de ponction et de transfert.
        Tiens-moi au courant si tu veux bien. Bonne chance !!!

    • Merci pour ta réponse!
      J’avais déjà contacté Maia et j’ai même adhéré à celle-ci depuis peu.. Mais merci quand même pour l’info!! Je te tiendrai au courant des suites… Merci et à bientôt alors 😉

      • Bonsoir Lulu. Comment vas-tu? j’espère que tu te reposes??!!! 😉
        Pour ma part, Ça y est, nous avons déjà une date pour la ponction :
        16/02 et transfert le 21/02.
        On a vraiment hâte d’y être… Même si on a quand même un peur aussi d’un éventuel échec.. On a tellement eu que de mauvaises annonces avec notre parcours… Que de déceptions!!! Mais on va se remotiver à fond car là, il y a quand même + de chance que ça marche, qu’avec mes propres ovules tous pourris!!! Et puis, il y a beaucoup de témoignages oū c’est positif… Donc peut-être que nous aussi nous aurons le droit à ce bonheur!!! A bientôt…

      • Ohhh Nat, c’est génial ! Tu vas voir, c’est une sacré expérience.
        Je vous souhaite une tentative couronnée de succès.
        Et oui, le don, ça (peut) marche(r) et parfois même du 1er coup ! C’est tout ce que je te souhaite.

      • Bonjour Lulu. Pourrais-tu stp, me dire le parcours que vous avez fait là bas, c’est-à-dire de votre arrivée en R.T et pendant le sejour… Quel aéroport, mode de déplacement pour vous rendre à Brno, répartis combiné de jours après le transfert et quel aéroport….??! Merci mille pour ta réponse, car en fait je suis un peu paumée avec le parcours qu’on va devoir programmer… Car on ne veut pas rester tout le long, sur Brno (entre jour Ponction et transfert). J’ai vu que Prague était quand même à 2h de route mini.!!!! Tu as pris leur chauffeur privé?
        Merci merci. Ça pourrait bien m’aider!! A bientôt

      • Tu trouveras toutes les informations utiles sur Maia.

        Pour le 1er cycle de don, nous avons fait Paris/Prague en avion, puis Prague/Brno en train, puis Brno/Prague en train et Prague/Paris en avion.
        Entre la ponction et le transfert, nous sommes restés à Prague.

        Pour le 2ème cycle de don, nous avons fait Paris/Vienne en avion. Le chauffeur est venu nous chercher à l’aéroport de Vienne pour nous emmener à Brno.
        Puis Brno/Vienne en taxi également et Vienne/Paris en avion.
        Entre la ponction et le transfert, nous avons séjourné à Vienne.

        Je te recommande vivement d’arriver la veille de la ponction et de repartir le lendemain du transfert.
        Ca va être un merveilleux voyage, tu vas voir !!!

  2. 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 Quelle aventure!!! Comme le dit Bounty, l’écho des 12SA est passée, le tritest est passé haut la main, go go go pour la suite de cette magnifique aventure 🙂
    Gros bisous

    • Ohhhh ouiiiii haut la main, comme tu dis ! Et ça, j’ai pas l’habitude. TOUT VA BIEN et TOUT EST PARFAITEMENT NORMAL ! C’est de moi et/ou de mon bébé dont on parle, là ??? 😉

  3. Merci Lulu de nous raconter tout ça !!!! C’est trop canon, vraiment !!!!!!! J’espère que la suite de la grossesse se passera bien, pour qu’enfin tu puisses souffler. Quand tu te sentiras mieux, fais moi signe pour un pot entre voisines ! bisous

    • Trop canon, trop canon, trop canon, oui, comme tu dis !
      Plus que ça, même !!! D’ailleurs, faudrait inventer d’autres mots pour dire combien c’est beau, merveilleux, magique, heureux…
      Je suis déjà en pleine forme et ce, depuis déjà 1 semaine. Plus aucune nausée, plus de fatigue, plus de saignements. Life is so nice… Oui, à bientôt 😉

    • Oui, c’est ce que je fais ! Enfin, je souffle, je respire, je savoure, je ris, je souris… J’ai beaucoup pensé à toi quand j’avais la tête par-dessus la cuvette, tu sais ! Il n’y avait que le Donormyl qui me soulageait un peu… et encore… Et toi, en forme ?

      • On en est presque au meme stade toutes les 2 🙂 c’est pas encore la joie du second trimestre, j’ai encore besoin de mon primpéran le soir mais c’est mieux. Et toi la forme?

      • Moi, je renais depuis une bonne grosse semaine : je m’alimente à nouveau normalement, je ne saigne -presque- plus, je n’ai plus de nausées, je ne dors plus que 9h/jr… Bref, la belle vie.
        Effectivement, on se suit de très peu… Courage. Ca devrait vite aller mieux.

  4. C’est géant, cooolissime, magique, enfin ta plénitude, ouais.Je l’attendais ton post avec impatience. (connaître le protocole, les détails …oh lala quelle angoisse pour tes saignements …terrible).
    Je suis tellement tellement heureuse pour toi , pour vous!
    Quelle bravoure , quelle tenacité.quel courage de tant de traitement je suis admirative de ton combat.
    Merveilleuse Lulu ! je te souhaite du pur bonheur pour la suite!à bientôt, des bisous

    • Oui, c’est tout ça à la fois, Eve !
      Merci de te réjouir autant pour nous.
      Je te souhaite du fin fond du coeur que cette ultime tentative avec vos gamètes soit la bonne.
      Mais garde toujours en tête que le don est un merveilleux espoir. Ici, tout est croisé pour toi. Grosses bises.

  5. Rien n’aura été simple ma pauvre lulu.. Mais bon… Tu y es !!!! J’espère que la suite de la grossesse sera plus sympa 🙂 et puis ça sera encore tellement plus merveilleux quand bébé sera là ! Je suis tellement heureuse pour vous. Merci pour ce récit. Bravo pour ta persévérance ! Bisous

  6. Superbe Nouvelle… j’ai découvert la blogo via ton blog… et tu m’as donné envie de prendre mon plus beau clavier pour écrire mon histoire… Je suis très très heureuse de lire cette merveilleuse nouvelle !!! Bravoooo !!!!

    • Ah ben c’est bien clair, pour mon homme et moi, c’était ter-mi-né ! Comment peut-on perdre autant de sang rouge vif et de caillots sans faire d’arrêt de grossesse, je me le demande encore… Notre miracle est un warrior ! Merci pour tes mots, La reine.

  7. Excellentes nouvelles Lutine, toutes mes félicitations pour ta grossesse tant méritée! Oui, il y a une lumière au bout du tunel!

    Je vais donc apporter moi aussi ma petite pierre à l’ édifice: à toutes celles qui galèrent, accrochez-vous, même les cas qui semblent les plus compliqués ou désespérés, peuvent voir leur projet d’ enfant aboutir (avec les bons médecins, les bons traitements et les bonnes cliniques).

    Voici mon histoire de désir de grossesse au cours des 5 dernières années qui vient également d’ évoluer favorablement:

    – 2009 j’ ai déjà 37 ans et je tombe enceinte après un mois d’essai seulement, mais œuf clair> IMG
    – 2010 seconde grossesse spontanée, mais arrêt du développement de l’ embryon à 8 SA> IMG. Analyses fausses couches à répétitions RAS.
    – de 2011 à 2013: 5 IAC et 3 FIV classiques. La 3ème FIV est un + biochimique pendant seulement quelques jours.
    Là, nous décidons de consulter ailleurs et commençons à songer au don d’ ovocyte car j’ ai déjà 40 ans. Je vais à la réunion sur le don d’ ovocyte proposée régulièrement à Paris par l’ association enfants Kdos, qui travaille avec les cliniques espagnoles.

    Je consulte des blogs et le site internet de plusieurs Cliniques, et finalement, mon choix se porte sur la Clinique Ginefiv à Madrid, dont je me suis toujours félicitée car j’ ai vu d’ emblée qu’ ils maitrisaient leur sujet, ils étaient méthodiques. En parallèle, mon nouveau Gynéco français me prescrit l’ analyse de l’ endomètre Matricelab innove. Je n’ ai pas tout à fait le même bilan que Lutine, mais ma réceptivité utérine est également mauvaise. Ginefiv reprend mon dossier à zéro et fait compléter les analyses déjà effectuées (et oui, tout n’ avait pas été fait en PMA en France!).

    En décembre 2013 (j’ ai 41 ans), nous faisons notre première FIV-DO à Madrid avec transfert de 2 embryons à J3 et 2 embryons vitrifiés. Nous ne le saurons que plus tard, mais la donneuse est déjà Maman, donc confirmée. Mon traitement incluait Toco 500, pentoxifilinne jusqu’ au transfert d’ embryons, provamès 4 mg par jour, progestérone 800 mg/jour, Lovenox 0,6 UI dès le début du Provamès (à continuer pendant toute la grossesse dans mon cas). Pas de cortisone pour moi car Ginefiv dit que je n’ en n’ ai pas besoin. PDS: résultat NEGATIF.
    TEV hatching des 2 embryons vitrifiés au mois d’ Avril 2014: PDS NEGATIVE

    Ginefiv me propose alors un traitement qui vient juste de sortir afin de stimuler mon endomètre. Ce traitement est indiqué pour des échecs d’ implantation répétés en FIV malgré des embryons de bonne qualité. C’ est le scratching endométrial, effectué en mai 2014, au cours du cycle précédant la FIV DO.

    FIV-DO numéro 2: Donneuse de 22 ans, la ponction est assez similaire à celle de la première FIVDO: à J3, jour du transfert, nous avons 4 embryons, dont 2 me sont transférés. Les médecins nous proposent de laisser les 2 autres embryons en culture prolongée pour essayer d’ avoir des blastocytes. Mais aucun n’ atteindra ce stade. A ce stade, le pronostic me semble alors objectivement moins bon que pour la première FIV, car aucun brybry congelé!
    Peut-être que les meilleurs sont ceux qui m’ ont été transférés, c’ est ce que je me dis…

    Pourtant, véridique, lorsque je ferme les yeux et ce depuis le transfert, je me vois enceinte sur une plage! Et aussi, je me vois dans la chambre de bébé en train d’ embrasser le front de bébé dans mes bras. Et puis zut, après tout, je m’ accroche à mes visions, on verra bien.

    5 jours jours avant la date de ma PDS, je fais un test pipi qui s’ avère POSITIF très léger au début puis fonce tous les 2 jours. Enfin le jour de ma PDS: c’ est un beau PLUS à plus de 600 UI!!!

    Comme Lutine, je n’ ose pas y croire au début, craignant encore une tuile. Mais au fil des dosages HCG et des echos, tout se déroule bien, et pour finir aujourd’hui c’ était l’ échographie du 1er trimestre qui s’ est bien passée.

    Alors les filles, tout le monde a sa chance, et Lutine a raison, chaque FIV est différente. Ne vous découragez pas, même s’ il y a moins d’ embryons d’ une FIV à l’ autre, ou que leur qualité semble moindre, cela ne veut absolument pas dire que la FIV échouera.

    Plein de beaux + à toutes et une belle grossesse à toutes,
    Au mois de Novembre pour les news de l’ écho du 2 ème trimestre!

    Nelly

  8. Vive les INTRALIPIDES et ta ténacité …. cela me semble évident que les intralipides ont joués un rôle dans ce beau début de grossesse. Bravo à vous deux …euh à vous trois, et bonne continuation.

    • Vive, entre autres, les intralipides, oui !
      Enfin, vive le don surtout 😉
      Merci Sarahlilou et bravo à toi pour ta persévérance. Ca va finir par porter ses fruits, j’en suis certaine.

  9. Les mots me manquent, je suis très émue. Le happy end est en route et tant mérité que voilà… C’est beau, c’est génial, c’est un miracle…
    Bravo pour ton courage, tu n’as rien lâché, jusqu’au bout et pourtant, c’était loin d’être gagné.
    Savoure Lulu, savoure ce bonheur qui t’était interdit, bientôt, tout ça ne sera qu’un lointain cauchemar… Même si compte tenu de ton parcours, je sais que tu n’oublieras pas : ton bonheur en sera d’autant plus grand et précieux.
    ❤ ❤ ❤

    • Tu sais ma Carotte, tes comm’, tes mots m’émeuvent au plus haut point, depuis toujours…
      C’était loin, oui, même très très très loin d’être gagné et pourtant…
      Non, je n’oublierai jamais. Encore hier, à la maternité, j’avais l’impression d’être l’intrus. Alors que non, c’est mon tour depuis longtemps et je n’ai pas à me sentir ainsi… et pourtant… Non, on n’oublie jamais. Je t’embrasse fort, fort Carotte.

  10. Tu es notre winneuse, ton courage est un exemple… Ce sang a du te faire si peur… J’en tremble en imaginant ton angoisse.
    Ce bébé est un warrior, comme sa mère, et je suis heureuse qu’enfin tu puisses profiter de cette belle grossesse. Des bisous

    • Ouh la la… Tu me fais rougir, là… Merci lamisskangourou.
      Mais tu sais, je ne suis pas du tout un exemple, je n’avais juste pas le choix ! Le désir de parentalité l’a emporté sur tout… Bises.

  11. bravo! bravo d’avoir tenu bon, de t’etre relevé apres les echecs, de t’avoir battu, bravo!!! et felicitations a vous deux pour ce merveilleux nouvelle vie qui debut. Dis moi, j’ai mal compris ou t’as pris 1200mg de progesterone par jour?? Bisous

    • Merci beaucoup, Madounette. Je souhaite ce bonheur sans nom à vous toutes qui attendez encore… Ah si j’avais une baguette magique…
      Euh… non, tu n’as pas mal compris… 1200 mg de progestérone par jour et ce, jusqu’à 12 SA. Bien plus que la dose maxi… Je suis soulagée d’avoir enfin arrêté…

      • j’imagine…punaise 1200mg! Moi je declanche ce soir pour une ponction mercredi (FIV4). Pas bcp de follicules, mais un taux de E2 a 2030 et un endo a 10, alors on tente le coup. On sait jamais, sur un malentendu ca peut marcher

      • Pfiouuu, ton dosage d’E2 est incroyable (jamais dépassé 700, moi, m’enfin suis pas une référence !).
        Ca promet une belle récolte. Et ton endomètre est parfait ! Oui, sur un malentendu, ça peut marcher. Je te le souhaite fort, fort, fort. Vivement la suite. Take care.

  12. Coucou Lulu, on n’est pas sûrs d’avoir tout bien compris dans les détails mais on s’en fiche car seul le resultat compte. on est tellement contents pour vous!. Je viens de voir l’éccho il est trop beau votre bebe. Essaye de bien profiter de ta grossesse. Grosses bises. Les Maq.

    • Rôôôô, mon homme a osé faire ça !?! C’est pourtant un truc de pregnant biiiiaaaatch, ça !!!
      Mais faut dire qu’il est si fier de sa progéniture !
      Et moi, je suis encore plus fière de lui… (Guimauve, chamallow, sors de ce corps !). Bisous.

  13. Merci lulu de nous faire partager ton expérience, tu nous donnes tellement d’espoir. C’est vraiment génial!!! Je suis tellement heureuse pour toi.
    Encore plein de belles choses à venir, profites 😉
    Gros bisous.

      • J’ai eu une nouvelle écho ce matin, tout va bien.
        Tellement hâte d’être au 24/10 pour l’écho des 12sa. J’espère y arriver, vraiment!
        Plein de bisous lulu.

  14. Merci pour tous ces détails, merci de ton témoignage. Ton histoire me redonne espoir, puisque j’ai moi même un utérus serial killer ( 8 blasto transfèrés sans la moindre accroche). Profite bien des 6 derniers mois, tu l’as attendu si longtemps cette grossesse… J’ai hâte que tu nous annonce une naissance ! Des bises.

    • Merci MonPtitSeb. C’est un miracle après tout ce sang perdu…
      Je pense très souvent à vous deux et j’espère que vous parvenez à sortir doucement la tête de l’eau. Vivement que la roue tourne enfin pour tous ces couples qui souffrent…

      • C’est gentil. La vie reprend doucement son cours avec reprise du taf hier. Mais la fatigue latente faite vite revenir la douleur. Mon petit ange n’a pas vécu, je ne l’ai pas connu et pourtant il me manque…

  15. C’est un heureux dénouement… avec de la persévérance et du courage. Alitement etc… allez, c’est beau, c’est la grossesse tant attendue mais si, tu peux le dire, c’est dur et pas simple et même ça a été angoissant. Elle est précieuse cette grossesse.

    Bon, finalement, on ne sait pas quoi en penser de matricelab. Ici les gynécos sont dubitatives, j’insisterais quand même…

    Je ne savais pas qu’on pouvait prendre de la progestérone en IM.

    Je me reconnais dans tes symptomes notamment les démengeaisons, en plus avec les serviettes… bof…et par voie orale, moi aussi, j’étais saoule! Vraiment au delà du protocole fait « sur mesure », t’as mis de côté des douleurs physiques pour vivre ce moment et mettre toutes les chances de votre côté.

    • Les ampoules de progestérone en IM, nous les avons achetées sur place. Il semblerait que ça n’existe pas en France (en tout cas, dans ce dosage-là). Ceci dit, les effets secondaires, comme j’ai expliqué, sont vraiment terribles… Je ne recommande donc pas. A moins d’être comme moi, très très très allergique par voie vaginale, auquel cas, il faut tout alterner (voie orale, vaginale et IM).
      Merci pour tes mots. Je te souhaite de vivre ce même bonheur.

  16. c’est super génial je suis toujours ravie pour vous !
    en parlant d’intralipides, tu vas peut être pouvoir me renseigner … dans mon compte rendu matrice lab, il y a noté « une cure d’intralipides en perfusion lente vers J8 du cycle de FIV ou de TEC. En cas de grossesse, renouveler la cure à 5SA et 9SA (protocole joint – prescription hors AMM) »
    sauf que je n’ai rien concernant ce protocole … tu avais un doc supplémentaire ?
    On change de centre pour cette 4° tentative … ils nous proposent le double transfert si possible (1 à J2 et 1 à J5) … du coup j’hésitais à ne mettre les IL que lors d’un éventuel TEC … à voir …

    bonne continuation et profite bien !

    • Tu as au moins une proposition thérapeutique !
      Moi, rien d’autre à part « …cette thérapeutique (sous cortisone) n’est donc pas efficace pour contrôler l’environnement trop réactif. Nous vous invitons à vous rapprocher de votre médecin pour qu’il personnalise votre prise en charge en changeant de thérapeutique », => thérapeutique que ML avait à la base proposée mais qui, chez moi, n’avait jamais été une réussite…
      C’est donc mon médecin qui a fait du sur mesure avec le traitement indiqué dans mon billet.
      Bonne chance pour cette 4ème et, j’espère, dernière -car la bonne !- tentative ! Tiens-moi au courant -si tu le veux bien-.

  17. Belle Lutine, je te souhaite que les 6 mois à venir soient aussi sereins que les mois précédents ont été angoissants; que vienne ensuite une rencontre magnifique, suivie d’un bonheur sans nom pour les années à venir.
    Je t’embrasse fort

    • Merci beaucoup, beaucoup ma Kaymet.
      J’espère que vous allez bien toi, ton chéri et ta petite L.
      Je pense souvent à toi et à notre rencontre d’il y a un an et demi… J’étais désespérée… Et là… Pfiouuuuu…
      Et moi aussi, je t’embrasse fort.

  18. On peut dire que tu te seras accrochée comme une dingue, que t’auras vraiment « tout donné » pour y arriver… Quelle abnégation…
    Promis, pour ma dernière FIV, je penserai à toi et à ta réussite pour me donner du courage ! 🙂

    • J’ai tout donné… Mais je t’avoue que pour cette dernière tentative, je n’y ai jamais aussi peu cru…
      Je t’envoie d’ores et déjà toutes mes bonnes ondes pour ta dernière -car la bonne, je l’espère !- FIV. Courage.

  19. Bon, tu m’en voudras pas, mais j’ai lu en diagonale… Je sais l’essentiel, que tout va bien aujourd’hui et que tu vas commencer à pouvoir profiter.
    Chaque jour sera plus beau avec ce ventre qui va s’arrondir, ce bébé que tu vas sentir, ce corps de femme qui tout doucement va devenir mère. Et toutes ces choses qui sont un peu futiles mais qui ravissent : quelqu’un qui te laisse la place dans le métro, une commerçante qui te demande c’est pour quand, des sites à consulter pour savoir quelle poussette acheter, la chambre à installer, un magazine de parents qu’on peut enfin s’offrir, etc…
    Bref, le rêve !!! Ça me bouleverse et je suis tellement heureuse pour toi.

    • De toute façon, on s’est déjà tout dit alors… que tu me lises intégralement ou pas, ça ne change rien, ma jolie.
      Mon ventre s’est (enfin !) arrondi. Je me sens super bien (encore qqs saignements par contre) même si j’ai vomi dans le métro ce matin (DANS le train et SUR le quai… la grosse honte, j’ai fait ma pregnant bitch sans même le vouloir…).
      Et moi, c’est te lire qui me bouleverse ! C’est de moi dont on parle, là ??? Gros gros bisous.

  20. J’espère que les symptômes vont te lâcher et que tu vas pouvoir profiter. En plus, c’est cool car le petit frère ou la petite soeur attendent cette fois-ci au congélo !

  21. Je me suis souvent dit que j’aurais dû aller à Brno en lisant les récits de plusieurs copinautes… La prise en charge a l’air d’y être bien plus sérieuse que dans ma clinique de l’Etranger à moi (en Espagne) où l’on ne revérifie pas l’endométre avant le transfert par exemple… Et qui ne s’intéresse pas du tout à la question de l’auto-immunité… Bref… En tout cas je suis très heureuse pour toi ❤

  22. Trop bien! J’ai eu mon écho le même jour que toi et OUI ça marche parfois (même quand on se dit qu’on est prêt d’arrêter, que ça ne marchera jamais et qu’on n’en peut plus du neg) et c’est merveilleux. Que des bonnes choses pour la suite, le meilleur est à venir. Bizouxx

      • Et oui et un parcours proche avec la chance d’avoir pu aller faire une (des) FIV DO à l’étranger sans attendre 3-4 ans une hypothétique donneuse en France… Je vais suivre attentivement ta grossesse, ça fera un(e) super pôte à Hardy/hardie!

    • OH MON DIEU MADAME PIMPIM, COMMENT AI-JE PU PASSER A COTE DE CA ??? De cette merveilleuse nouvelle !!!
      Tes petits sont MAGNIFIQUES !!! Toutes mes félicitations. J’en ai des frissons tellement je suis émue !!! Je cours lire les détails. Je t’embrasse fort, fort, fort !

  23. Ouh difficile ce début de grossesse… Comme je l’avais dit à lolo, rien n’est jamais simple pour nous les PMettes!
    Encore une fois ravie pour toi ma belle
    Tu bosses encore ou t’es arrêtée?
    Faut que tu viennes voir mes loulous, et j’ai des fringues à te filer + d’autres trucs!! (depuis le temps que j’attends de te dire ça!!)
    J’espère que tu seras arrêtée vite pour en profiter pleinement, ce serait plus que mérité après avoir vécu toutes ces épreuves
    je t’embrasse très fort

    • Non, rien n’est jamais simple pour nous autres mais tout ceci n’est que bonheur, finalement… surtout lorsqu’on a attendu si longtemps ! Tu en sais quelque chose, hein, toi aussi, ma Lueur !
      Je suis sous haute surveillance… mais je bosse !

      Et puis… ta phrase :
      « Faut que tu viennes voir mes loulous, et j’ai des fringues à te filer + d’autres trucs!! (depuis le temps que j’attends de te dire ça!!) » m’a fait pleurer… J’en ai des frissons… J’ai l’impression d’un rêve éveillé… Ce n’est pas un rêve, j’ai bien lu ? Oh la la…
      Moi aussi, je t’embrasse fort, fort.

      • Ce n’est pas un rêve! C’est normal que tu ne réalises pas. Tu commenceras, petit à petit, quand tu le sentiras bouger, des petites bulles à peine décelables au début, puis des « coucous » de mains ou de pieds bien plus francs!! (je préfère les « coucous » ou « coups », c’est bien plus proche de la réalité). Ne m’en dis pas plus : tu pleures là???!!!! Bon écoute tu viens quand tu veux ma belle, mais surtout repose toi, et, mince, laisse tomber le boulot!!!

  24. Merci infiniment pour ce récapitulatif détaillé qui me permet d’être rassurée sur le protocole choisi par Dr Dino, finalement assez proche du tien. Et vraiment, quelle belle nouvelle !!! Je ne me lasse pas de te savoir enceinte… C’est beau… Et ce sésame tant attendu, qu’est-ce que ça doit être bouleversant !!! Profite Lulu… Tout ça, c’est juste… Bisous.

    • Oui, bouleversant, c’est le mot. Ou du moins, un des mots. D’ailleurs, je ne sais même pas si le bon mot existe tellement c’est bouleversant justement !
      Merci douce Julys. Tous mes doigts sont croisés pour toi ❤

  25. Je suis très très heureuse pour vous en lisant cette merveilleuse nouvelle.
    Il y a presque 2 ans tu m’a transmis les coordonnées de Number 4, et maintenant mon bébé d’un mois dors à coté de moi, je voulais te remercier pour ça.
    Je te souhaite à présent une fin de grossesse sereine, et un bébé en pleine forme !

    • Merci Bulle, c’est adorable, mais je ne suis pas un exemple de courage.
      Je n’ai juste pas eu le choix et mon désir de grossesse était plus fort que tout.
      Je réalise chaque jour la chance que j’aie d’avoir pu « monter dans le train » -là où il y avait de très fortes probabilités que jamais je n’y parvienne-.
      Bises.

  26. C’est merveilleux, enfin un message de ta part où l’on sent que tu as passé la barrière ! Et je comprends tes larmes, tes frissons, le passage du petit nuage 150 fois par jour devant tes yeux ouverts ou fermés…
    Cette attente insupportable a enfin tourné au rêve. Profite, profite ma belle. Je t’attends pour une maxi bière un jour dans le quartier que tu choisiras !!!
    Plein de bises à vous. Vous deux.

    • Oui, c’est merveilleux ! Plus que cela, même. Je dirais inespéré !!! On n’y croyait plus.
      Je suis encore inquiète mais j’ai envie de croire que c’est enfin notre tour…
      Merci pour tes mots qui me font du bien. Je suis bientôt en vacances et donc bien plus « flexible ».
      C’est avec joie pour la bière (sans alcool pour moi !!!), d’autant que ça fait bien longtemps. On se redit tout ça ! Grosses bises.

  27. Lutine,
    tu es enceinte…… !!! c’est vrai, mon Dieu, merci pour toi, merci pour vous, merci pour lui, merci la Vie !!
    J’ai changé d’ordinateur, pas venue ici pendant longtemps, je prenais enfin 5 minutes pour refaire ma liste de favoris… j’arrive ici, je suis restée ébahie et les yeux embuées, j’ai annoncé à mon mari (auquel j’avais parlé de ton blog il y a longtemps) que tu es enceinte, des sanglots dans la voix…
    Bref, c’est peu de dire que je suis heureuse, infiniment heureuse pour vous trois… Pour ta famille si soutenante aussi…
    Je t’embrasse fort ! (et youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii 🙂 !!)

    • C’est exactement cela. Je sais que je n’oublierai rien de ce par quoi nous sommes passés. mais j’ai besoin, malgré tout, de laisser une trace, d’écrire les détails. C’est important.
      Je pense bien souvent à toi, tu sais, P’tit Hérisson.
      J’espère pour vous, encore beaucoup !

  28. Merci pour votre témoignage. Après 15 ans d’infertilité et 8 ans de PMA je commence à perdre espoir et votre témoignage me redonne du cœur à l’ouvrage. Il semble que j’ai développé une intolérance à la progestérone. Je suis en cycle actuellement (embryon congelé avec son d’ovocyte sur Bruxelles). Les IM de progestérone existent elles en France? Je serais ravie de pouvoir échanger avec vous si votre emploi du temps vous le permet. Cordialement, Carine

    • Bonjour Carine,
      Bienvenue sur mon blog.
      8 ans de PMA… Je vous tire mon chapeau. J’espère sincèrement que votre persévérance et votre ténacité seront récompensées. Il le faut !
      J’ai toujours été intolérante à la progestérone, très rapidement, dès le 3ème jour de prise (1200 mg/jour quand même) au point d’avoir des brûlures et des démangeaisons… au point de ne plus pouvoir m’asseoir et/ou marcher. A ce niveau, ce n’est même plus que de l’intolérance… Les médecins n’ont jamais vraiment compris.
      Du coup, mon homme a été formé aux injections de progestérone en IM sur place, à Reprofit (ampoules Agolutin de progestérone + matériel pour piquer ramenés de République Tchèque). Les effets secondaires de ces injections ne sont pas drôles, loin de là :
      – fortes montées de fièvre -il a donc fallu alterner voie orale + voie vaginale + IM- ;
      – douleurs assez handicapantes aux points d’injection (hanches).
      Je sais que les injections existent aussi en France. Il faut voir avec votre médecin.
      N’hésitez pas à revenir vers moi si ce n’était pas clair.
      Je souhaite que cette tentative soit la dernière, la bonne ! Courage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s