8 décembre 2011 / 8 décembre 2014

Il y a 3 ans, le 8 décembre 2011, après déjà plus de 2 ans d’essai infructueux, j’apprenais à ma 3ème échographie de contrôle que ma grossesse (gémellaire !) s’était arrêtée. Plus d’activité cardiaque. Plus de vie en moi.

J’arrivais enfin à être enceinte et on nous enlevait ce que nous avions si difficilement et si douloureusement obtenu.

L’écho de l’horreur.

Désespérée, en larmes, j’ignore comment j’ai fait pour quitter le cabinet de la gynécologue qui me « suivait » à l’époque (oui, je rajoute des guillemets à son « suivi »…) pour rejoindre les urgences gynécologiques d’un grand hôpital parisien et « gérer » toute cette m*rde… Je me revois pleurant dans la rue et demandant de l’aide à ces inconnues…

J’étais dépitée. Les jours, semaines et mois qui ont suivi ont probablement été les pires de ma vie. A ce sujet, j’avais écrit une lettre à nos familles et amis proches. Cette lettre, je l’avais publiée 6 mois après sur mon blog. Elle est .

Cette terrible expérience n’a finalement été que le début d’un long et douloureux processus. Je ne vais pas revenir sur tout cela. Vous me lisez, vous savez.

Aujourd’hui, le 8 décembre 2014, j’ai plus qu’un pied dans mon 6ème mois. Ma fille s’agite en moi. J’ai sans cesse cette douce impression de rêver… Et quand je réalise que je ne rêve pas, les larmes de joie me montent. Mon bonheur est tel que si je pouvais en distribuer à la terre entière, il m’en resterait encore.

J’ai si souvent cru que jamais nous n’y arriverions.

Le bonheur est dans mon ventre.

Je continue d’espérer que, comme pour la grossesse, il soit contagieux.

Publicités

37 réflexions sur “8 décembre 2011 / 8 décembre 2014

  1. Dans les moments de galère, on pense souvent à ton histoire. J’étais une lectrice de l’ombre de ton blog, depuis le début de la pma pour nous. Ton courage me sidérait. Et je t’avoue que ton parcours nous donne beaucoup d’espoir aussi aujourd’hui, à l’heure de réfléchir au don de gamètes.
    Plein de bonheur, c’est tout ce que l’on te souhaite !

    • Bienvenue Icsipari et merci de sortir de l’ombre (et de ta fidélité aussi puisque tu me lis depuis un moment !).
      Je ne suis pas courageuse. Je n’ai juste pas eu le choix. Notre désir de parentalité était plus fort que tout.
      Pour cette dernière tentative, nous avions baissé les bras et n’y croyiions plus. Cette dernière tentative aurait dû nous « aider » à clore le chapitre PMA… et le miracle s’est produit.
      Aujourd’hui, je ne te mens pas si je te dis que je suis la femme la plus heureuse du monde… Et tant mieux si on peut vous donner de l’espoir.
      Car oui, le don « peut » être une véritable chance pour des couples comme nous. Je ne doute pas que vous y arriverez (on en reparlera !).

      • Merci pour ton message. Si on m’avait fait lire notre blog il y a quelques années, je n’aurais jamais cru que je supporterais tout cela. C’est ce que je voulais dire en parlant de courage. On n’a pas le choix, mais notre résistance est soumise à rude épreuve. Et c’est vrai que ton histoire donne de l’espoir, même si l’on ne sait que trop qu’il n’existe pas de solution miracle. De grosses bises

      • Oui, l’être humain est plein de ressources… insoupçonnées !

        (D’ailleurs, si on m’avait dit au début de notre parcours que nous y parviendrions par don, j’aurais pleuré toutes les larmes de mon corps tellement c’était pas envisageable pour moi de renoncer à mon patrimoine génétique… Aujourd’hui, c’est tout le contraire ! Pour rien au monde, je ne voudrais changer quoi que ce soit de ce que nous avons vécu… Ma fille, ma toute petite, me comble de joie. Je vous souhaite sincèrement de vivre un tel bonheur. Par don ou pas. Allez, j’arrête ! ;))

  2. Lulu je t’ai lue dans l’ombre tres longtemps… J’ai souffert avec toi au travers de tes posts et aujourd’hui tu n’imagines pas ce que je ressens en te lisant. De la joie, du bonheur mais surtout un immense shot d’espoir… L’espoir avec un E majuscule. 6 mois deja…. Vivement l’avenir vivement le bonheur… ❤️

  3. Comme me dit mon père, après la pluie vient toujours le beau temps. Tu en es la preuve Lulu et tu me donnes tellement d’espoirs ! Les cellules tueuses ont perdu la bataille 🙂
    Ton bonheur me fait du bien

    • Le beau temps aurait pu ne jamais venir… Nous sommes conscients de notre chance et reconnaissants en la vie.
      Tant mieux si je peux au moins (t’)apporter ce bonheur-là. Courage à toi et à toutes celles encore en attente.

  4. J’ai eu la douleur aussi de connaître une grossesse arrêtée exactement au même terme que toi. 9SA…j’allais guillerette à l’écho et là, la cata, plus d’activité cardiaque. Curetage le lendemain, je n’ai pas souffert autant que toi physiquement mais moralement passer de enceinte à vidée en 24h a été un choc horrible. Annulés les rdv, rangés les bouquins de grossesse, effacées les applications dédiées…basta. Quel soulagement et quel bonheur d’avoir passé ces premiers mois toujours difficiles, surmédicalisés et stressants. Je suis vraiment heureuse que ton courage soit récompensé. Que toutes les pmettes voient leurs vœux comblés en 2015 🍀🍀🍀.

  5. Coucou ma belle, heureuse de te lire si heureuse 😊 – j’ai beaucoup pensé à toi ces derniers jours, à la faveur d’une petite escapade à Prague…
    Mon souhait pour 2015: une rencontre entre nos filles 😘
    Bises

    • Ma Kaymet, je pense très souvent à toi (inévitablement !) moi aussi. Ca fait trop longtemps qu’on ne s’est pas vues.
      J’ai tant de choses à te dire, te demander…
      J’espère de tout mon coeur pouvoir tenir ma fille dans mes bras et ton souhait (qui est aussi le mien !) ne sera qu’une formalité !
      A très bientôt. Gros gros bisous.

    • Merci, ma chère Elm orme, ma toute 1ère commentatrice sur mon blog 🙂
      Je pense souvent à toi et à ton parcours incroyable IO sévère et 3 enfants en pleine forme ! La vie est dingue !
      J’espère que tout va bien par chez toi. Bises parisiennes.

    • Merci miss. Tu sais, tout le monde me parle de courage mais je suis tout sauf courageuse… J’ai juste eu beaucoup, beaucoup de chance. Ca a marché là où, à ce stade, il n’y avait plus aucune raison pour que cela marche… Un véritable coup de chance.
      Merci la vie, merci le don, merci Reprofit, merci la donneuse, merci Number 4 surtout ! Bises, copine de don/grossesse !

  6. Lulu,

    oui ton bonheur est contagieux !!! Il est tellement pur, vrai, fort… Comment ne pas le partager avec toi ! Et pour l’avoir vécu, je sais que c’est quelque chose que l’on veut communiquer, et tu y arrives à merveille. Je continue de te lire avec plaisir… et bonheur partagé ! Bisous

  7. L’histoire de votre famille a commencé il y a des années… a été tant ponctuée d’espoirs et de souffrance… Et aujourd’hui, de façon bien réelle (si si…) ca y est, l’autorisation d’y croire vraiment, le sentiment que le rêve devient réalité est tout proche ! Tes mots traduisent tant le « on n’oublie pas » en parallèle du « nous y sommes vraiment vraiment !! »… Douce pensée à tous tes petits anges, douceur de vivre à vous 3 bien vivants. Des énormes bisous ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s