ME CONTACTER

CONTACT : lutinepma@gmail.com

55 réflexions sur “ME CONTACTER

  1. Bonjour,
    Tout d’abord félicitations pour ta perseverence et ce + tant attendu!
    j’ai 42 ans, suis célibataire et suis en PMA depuis 2 ans. J’ai eu 8 FIV sans succes, je me tourne vers l’étranger pour une fiv DD ou une adoption d’embryons. Je fais des recherches sur l’Espagne et la république tchèque. Peux-tu me diredans quelle clinique tu as été.

    Merci pour cet info

    LIne

      • Bonjour Lutine,
        Pourriez vous (pourrais tu) me transmettre les coordonnées de cette clinique en Rep Tcheque ?
        J’ai 42 ans, mon mari 37 et après 1 d’essai « couette » et 4 ans de PMA ( 4 IA, 4 FIV en frais et congelés, plusieurs stimulations sans ponction car « oeufs clairs » , nous sommes allés le mois dernier en Grèce pour un don d’ovocyte.
        Malheureusement prise de sang à 8 UI à J12 après transfert de 3 embryons ( transfert qui a été extrêmement douloureux). Cela nous laissait peu d’espoir et à J14, PS à 3UI donc pas de grossesse. Accablement, douleur, tristesse, espoirs douchés….tous ces sentiments vécus par ceux qui comme vous, nous sont passés par là.
        Cet échec encore frais mérite d’être digéré et le corps ainsi que l’esprit ont besoin de se reposer.
        Nous envisageons de « remonter » sur le ring à la fin de l’été et j’entends de plus en plus parlé de la Rep Tcheque pour le don d’ovocyte.
        Merci pour tes infos et félicitations pour l’arrivée de L, sans doute une merveille qui sera choyée et aimée par des parents qui se seront démenés pour sa création et son arrivée.
        K

  2. Bonjour. J’ai 32 ans. Insuffisance ovarienne et mon mari OATS. En parcours fiv dd, après être allée à Eugin, je souhaite essayer en RT. Pourrais-tu me donner le nom de ta clinique ( c est Reprofit je crois) et le surtout nom.du gyneco stp? A Eugin, le gyneco m a charcuté le jour du transfert et je sais que ça peut jouer.
    Félicitations pour ta réussite. Ca envoie du courage. Bravo et merci de partager ton expérience.

  3. Bonjour et bravo pour votre persévérance! Je suis ravie pour vous après ts ces déboires, absolument insoutenables… Pour ma part, j’ai eu la super chance de tomber enceinte du premier coup il y a 6 ans (sans rien calculer) mais depuis 1,5 ans, par contre, je ne fais que des fausses couches à 6-8 semaines de grossesse, sans explication. J’ai fait tous les examens, et tout est parfait, soi-disant! Il me reste la fameuse biopsie de l’endomètre à faire le mois prochain, et après ça, on m’a clairement dit, qu’on n’avait plus de pistes pour moi… Vu que tout est parfait! C’est tellement difficile de traverser sereinement toutes ces frustrations… J’essaye pour ma part de relativiser, en me disant qu’il y a des épreuves bien pires (mon mari était jeune veuf avec deux petits bouts quand je l’ai rencontré…), mais c’est vrai que le désir d’enfant prend la tête à un point incroyable.
    Enfin, il faut toujours garder espoir, vous en êtes la preuve vivante! Je vous souhaite des tonnes de bonheur à consommer sans modération, mais je ne doute pas que vous savourez chaque minute de votre grossesse! Bonne route d’ici la naissance!

    Mano

    • Bonjour Mano et bienvenue.
      Merci pour vos mots.
      Je n’y suis pour rien : vive la science ! Sans elle, nous n’aurions jamais pu être parents.
      Je suis désolée pour toutes ces FC et sais combien c’est dur…
      La biopsie permettra peut-être de détecter le souci et un traitement adapté vous sera alors proposé.
      Courage pour la suite. Et n’hésitez pas à revenir donner des nouvelles. A bientôt.

  4. Bonsoir,
    C’est avec le coeur gros que j’ai lu touts tes posts….. Mais finalement je m’aperçois qu’on partage un parcours compliqué et des épreuves…. Nous en sommes à FIV 3 et il nous reste un blastopore congelé…..
    A notre demande et malgré le fait que l’on nous ai dit que tous les examens avaient été menes et que rien ne clochait ni chez moi ni chez mon conjoint, nous avons insisté pour que notre dossier repasse en commission et la surprise….. Il serait peut être bon d’envisager une biopsie de l’edometre… Mais on nous dit que c’est coûteux et quoi qu’il en ressorte, à part la cortisone apres réimplantation, pas de solution…. Alors on nous propose la réimplantation du petit dernier avec cortisone et traitement d’appoint pour janvier….! Je n’en peux plus, les naissances fusent tout autour de nous, 40 ans pour ma part et 33 pour ma moitié, en arret de travail depuis presque 2 ans pour faciliter les traitements et déplacements lies à la prise en charge et au protocole….. Je ne sais plus quoi penser et qu’elles décisions prendre… Mais ton post me redonne une lueur d’espoir… Alors un grand merci d’avoir partager toutes ces infos, je me sens moins seul dans mon désespoir..! Et mille bravo d’avoir tenu le coup et avoir réussi a donner la vie à votre princesse….
    Bien cordialement
    Laurence

    • Bonjour Laurence et bienvenue sur mon blog.
      Merci (et bravo !) d’avoir tout lu.
      La 1ère biopsie de l’endomètre réalisée par MatriceLab coûte 400 euros ; la seconde (pas tjs nécessaire) 300.
      Ce n’est remboursé ni par la SS, ni par la mutuelle.

      Je comprends que tu sois perdue… Pas facile tout ça… Mais je ne peux que t’encourager à la/les faire cette/ces biopsie(s). Dans mon cas, le bon traitement a été trouvé (difficilement mais trouvé quand même) : on supprime la cortisone et on rajoute des perfusions d’intralipides.
      La cortisone n’est donc pas systématique (même si, effectivement, elle est très souvent préconisée en cas de cellules NK).

      Je suis contente de savoir que mon histoire te redonne un peu d’espoir. Accrochez-vous ! Vous y arriverez !!!

      • Ton blog donne de l’espoir, je me retrouve un peu dans ton parcours.IO, 4 IAC, 5 FIV dont 4 transferts et pas le moindre + pour moi. Une biopsie Matrice lab qui révele un problème mais sous traitement cortisone, etc.. la 2nde biopsie est bonne.Celà dit, le transfert suivant, effectué sous traitement n’a pas été positif. ça fait un moment que je pense au don d’ovocyte mais j’ai peur depuis la biopsie d’endomètre que le problème ne vienne pas que de mes « vieux ovocytes » mais aussi de mon utérus ! Et pourtant j’ai eu un garçon il y a 6 ans (grossesse spontanée.)
        Je vois que pour toi, ça a marché, as tu suivi le traitement préconisé par matrice lab suite à ton dernier transfert qui te donne la grde joie d’être enceinte? avais tu fais une hystéroscopie?

      • Bonjour Marianne et bienvenue.
        Je comprends si bien tous tes questionnements, toutes tes inquiétudes…
        Je reste persuadée que des gamètes de qualité (surtout des ovocytes de qualité) réparent et viennent en aide à de bien grandes difficultés.
        Facile à dire une fois de l’autre côté, c’est sûr, mais aujourd’hui, j’en suis persuadée !
        Oui, j’avais fait une hystéro (c’est obligatoire avant de commencer les démarches de FIV-DO).
        Le compte-rendu ML suite à la biopsie sous traitement disait clairement de me tourner vers mon médecin (vu que la cortisone n’arrangeait rien chez moi…) pour la suite.
        ML ne m’a donc préconisé aucun traitement.
        C’est mon médecin qui a adapté le traitement à ma situation (on a retiré la cortisone, rajouté 2 perfusions d’IL… tu as le détail sur mon blog, j’avais rédigé un billet sur cette tentative gagnante).
        La FIV avec DO est une aventure magique, unique et, lorsque ça marche (et ça marche souvent !), c’est juste merveilleux ! Tu me donneras des nouvelles ?

  5. Bonjour à toutes, je vais faire une iac en février et je voulais savoir si vous aviez des dons d’injections à faire dans vos placars car je ne suis pas remboursée vu que j’ai 43 ans.
    J’aurais besoin d emenopur, gonal, puregon et fostimon.

    Merci

    Voici mon mail

    taniagerrebos@outlook.fr

  6. Bonjour,
    Merci pour ta réponse, ça fait chaud au coeur. Je me sens tellement seule dans ce combat. Mon mari est adorable mais j’ai l’impression qu’il n’est pas aussi impliqué que moi dans la recherche d’une solution pour qu’on est enfin un 2ème enfant.
    Moi aussi j’ai l’intime conviction que des ovocytes de qualité pourrait nous donner bcp plus de chance d’obtenir une grossesse. Mais qu’est ce que j’ai la trouillle de vivre encore une fois un échec… J’ai envoyé des mails à des cliniques espagnoles qui m’ont d’ailleurs répondu rapidemmment. Le choix de la clinique n’est pas simple. Ma gynéco est prête à nous suivre dans notre projet de DO même si elle me propose de refaire une tentative ici avec mes propres ovocytes et à notre charge car j’ai déjà fait 4 transferts !
    J’espère que de ton coté, tu te portes bien et si tu as des conseils à me donner, n’hésites pas, je suis preneuse car ça me parait tellement un projet fou le DO…
    A bientôt

  7. Salut,
    j’ai encore des p’tites questions si tu veux bien y répondre…
    Je pense de plus en plus au don et suis en contact avec une clinique en RT qui me parait bien.
    Comme tu as une petite expèrience chez eux, j’en profite… : si pas d’embryons le jour du transfert, il se passe quoi?? on rentre chez nous allégé de 5000 euros…et tant pis pour nous?
    Concernant le remboursement sécu, tu avais fait une demande? tu sais si on y a le droit même si on a déjà fait nos 4 transferts en france.
    As tu adhéré à une assoc en France pour vous aider dans vos démarches?
    Mon mari a un spermogramme pas top non plus… de votre coté, qu’est ce qu’on vous disait à ce sujet?
    J’ai tellement peur qu’une meilleur qualité d’ovocyte ne suffisent pas ! Entre les zozos pas top et le retour de matrice lab sur mon endomètre qui n’est pas génial. On cumule les soucis quand même, je m’acharne peut être pour rien…
    Ton blog est super, j’ai relu 3 fois ton billet sur ta FIV gagnante (en rêvant de vivre prochainement la même chose) ! Je suis sincèrement heureuse pour vous, après un tel combat, enfin cette belle récompense de porter la vie.

    • Oupsss, désolée de ma réponse tardive…

      Je n’ai jamais vu ou entendu de cas avec absence d’embryons !
      Oui, la sécu nous a remboursés le forfait de 1581 euros et c’est au cas par cas, qu’il te reste ou non des tentatives en France.
      A ta place, je n’hésiterai pas à me faire aider pour la constitution du dossier -qui est un chantier assez lourd- en adhérant à une association (pour Reprofit, on a adhéré à l’association partenaire Maia).
      Le spermo de mon homme était tout à fait acceptable en France (tératospermie légère/modérée)… Moins bon selon les critères tchèques (asthénozoospermie).
      Non, tu ne t’acharnes pas pour rien ! Vraiment, ça vaut le coup. Et crois-moi, les ovocytes de qualité l’emportent sur un spermo pas terrible et ce, même quand on a un utérus killer !
      J’en suis la preuve.

      Où en es-tu ???

      • Merci pour ta réponse ! Eh bien, j’ai adhéré à l’association maia et nous avons une date en mai pour un DO en république tchèque. Entre tps mon mari doit faire un test supplémentaire de fragmentation décondensation. Si les résultats de ce test sont mauvais et qu’il doit prendre un traitement, nous décalerions la date en aout. Nous avons rencontré un medecin qui nous a expliqué qu’effectivement une bonne qualité d’ovocyte compense la « médiocrité » du sperme et que c’est ce qui a dû se passer pour notre 1er enfant que j’ai eu à 29 ans (mes ovocytes devaient être encore pas trop mal!). Je te tiendrai informé….

  8. ton blog me redonne espoir…
    j’ai un parcours très compliqué aussi: 11 années d’essai bébé avec un divorce; 6 inséminations artificielles toutes négatives; 3 FIV négatives; puis une nouvelle vie, un nouveau mariage et toujours pas de grossesse; début 2014: pré-ménopause; puis direction l’Espagne pour une FIV ISCI avec don d’ovocyte et à ma grande surprise ma 1ère grossesse à la 1ère tentative en octobre 2014 mais début janvier 2015, anomalie à l’échographie, puis toute va très vite; choriocentèse et le diagnostic tombe; notre bébé est atteint de trisomie 21; je fais une interruption médicale de grossesse le 15 janvier; je suis sous le choc, effondrée, dégoûtée, en colère, déprimée…

    • Je suis si triste et désolée de te lire…
      C’est trop pour un seul et même couple. Il n’y a pas de justice.
      J’espère que vous remontez la pente tous les deux et que tu vas de mieux en mieux.
      Courage, encore… J’espère que vous repartirez bientôt pour une nouvelle tentative porteuse d’espoir.
      Vous reste-t-il un/des embryon(s) congelé(s)/vitrifié(s) ?
      N’hésite pas à revenir donner des nouvelles. Je t’embrasse.

      • Bonjour Lulu et merci de ta réponse… mon mari a bien remonté la pente mais moi, j’ai encore bcp de tristesse et de mal à accepter ce grand malheur.
        Malgré tout, je garde espoir car il nous reste 2 embryons vitrifiés mais je sais que les chances de réussite sont beaucoup moins importantes qu’avec des embryons frais; en plus, j’ai très peur que les embryons ne survivent pas à la décongélation. C’est donc une très grande angoisse de recommencer même si je le veux à tout prix! je veux être mère! c’est mon combat!
        Donc si tout va bien, nous retournons en avril pour mes 39 ans chercher nos petits embryons 🙂
        je t’embrasse et merci pour ce blog

      • On a vu de nombreux embryons congelés (moches !) devenir des (beaux !) bébés.
        Vivement que tu viennes annoncer ici une belle nouvelle en avril/mai.
        Vous comptez transférer les 2 ?

  9. Bonjour Lutine,

    Je suis votre blog depuis un long moment avec beaucoup d’intérêt et je dois vous dire que celui-ci m’est d’un grand réconfort.
    En effet, mon conjoint et moi-même sommes dans un parcours PMA depuis 4 ans et votre blog m’apparait comme un souffle d’espoir pour la suite des évènements.
    Comme vous, j’ai été diagnostiquée en insuffisance ovarienne précoce et nous sommes passés par les différentes étapes de la PMA : à savoir 8 cycles de stimulations simples, 6 IAC, 2 FIV qui n’ont jamais abouti puisque je n’ai jamais réussi à dépasser le stade de la ponction (mes ovocytes étant de trop mauvaise qualité) et 1 FIV en cycle naturel qui s’est soldée par une ponction blanche. Comme vous, nous avons également bataillé pour trouver un médecin qui accepte de nous faire ces FIV.
    Après tous ces échecs, nous nous sommes tournés vers le don d’ovocyte à l’étranger et nous avons fait notre premier essai le mois dernier qui malheureusement a échoué. Cet échec s’explique en partie par la présence de fibromes utérins qui gêneraient l’implantation des embryons et ne permettraient pas à mon endomètre de se vacsulariser comme il faut. Aussi, je cherche à consulter un autre médecin afin de recueillir un autre avis pour savoir si je dois subir prochainement une intervention chirurgicale.
    Je suis donc à la recherche d’un nouveau gynécologue car je ne souhaite plus me faire suivre par mon médecin actuel qui n’a pas su déceler avant ce problème.
    Je voulais vous demander si il était possible d’avoir les coordonnées de votre « Dr Number 4 » si cela ne vous dérange pas.
    Par ailleurs, j’ai pu voir que vous aviez eu recours à l’ostéopathie intrapelvienne/ intravaginale et j’aimerais tenter cette expérience, celle-ci étant susceptible d’améliorer la qualité de mon endomètre. Pourriez -vous aussi me communiquer les coordonnées de votre praticien ?

    Enfin, je voulais vous féliciter pour la persévérance et la détermination de votre couple qui vous a permis aujourd’hui d’accomplir votre projet d’enfant.

    Votre expérience représente pour toutes celles d’entre nous qui sommes encore en plein combat contre l’infertilité un formidable message d’espoir et la preuve que notre rêve le plus cher peut se réaliser.

    Je vous remercie par avance du temps que vous voudrez bien m’accorder pour me répondre.

    Je vous souhaite le meilleur à vous et à votre petite famille.

    Val

  10. Bonjour,

    Votre histoire est très touchante, j’en ai pleure. J’aurais une question à vous poser car je suis un peu ds le mm cas mais dans l’autre sens. Si vous avez un moment.

    Félicitations pour cette jolie fin…

  11. Bonjour Lutine,

    Merci pour votre témoignage très poignant. Vous avez enduré un parcours si long et difficile. Mais finalement votre persévérance a été récompensée par l’arrivée de votre petite fille. Je m’en réjouie pour vous.

    Je commence tout juste ce parcours du combattant. Votre témoignage m’a été très précieux. On ne s’imagine pas combien il est difficile de continuer une vie normale alors qu’une seule chose nous importe et nous « prends la tête » : être enceinte, être mère, avoir un enfant.

    On y pense jour et nuit, on est prêt (en couple) à subir toutes les épreuves, à se conformer à tous les protocoles.

    Et en même temps il y a aussi cette incompréhension autour de nous. Les proches, nos amis qui ne nous comprennent pas vraiment. Qui sans le vouloir quelquefois nous blessent dans leurs paroles. Parce qu’il faut être passé par tout ça pour comprendre…..

    On se sent tellement perdus, tellement seuls et quelquefois bêtes en face de ces chiffres, ces résultats qui devraient être éloquents pour nous mais qui ne nous laissent seulement perdus !

    On est dépendants de ce milieu médical froid et inhumain. On fait confiance aux spécialistes qui nous suivent en priant pour qu’ils prennent les bonnes décisions et que ça marche.

    Mais le pire c’est ce temps qui passe. J’ai 42 ans et donc il ne me reste que quelques mois pour entreprendre des traitements remboursés par la sécurité sociale.

    J’ai de la chance : un bon endomètre, des follicules de qualités, en nombre et quelques uns très gros. Après avoir subie une opération pour déboucher mes trompes j’ai commencé les piqûres gonal pendant une semaine. Résultat : négatif après prise de sang. On attend un rv pour une fiv.

    Je croise les doigts pour que cela marche. Quelquefois je me dis que quoi que je fasse cela ne dépend pas de moi ? Si cela doit se faire cela se fera. C’est tellement dur de se dire que peut être on aura une vie sans enfant. Je ne sais pas du temps comment je gérerai une telle information.

    Pour l’instant je veux y croire. Il y a tellement de paramètres qui entrent en jeu : l’âge de notre corps, notre réaction face aux traitements, notre entourage, les autres épreuves de la vie, et le pire : notre inconscient.

    Alors j’espère qu’inconsciemment tout marchera. Nous qui ne sommes pas très « religion », nous nous demandons s’il ne faudrai pas faire une prière.

    Merci de tout coeur pour tout ce temps passé à nous faire partager votre expérience.

    Marie-Laure

  12. Bonjour Lulu

    Quel témoignage touchant avec au bout le bonheur qui se concrétise…tellement d’émotions en te lisant..Il faut un sacré courage pour affronter tout ça…j’imagine que le désir d’être parent est plus fort que tout et aide à avancer.J’ai de l’endométriose sévère et une insuffisance ovarienne.Je suis au début du parcous de FIV avec mes propres ovocytes (3 IAC négatives déjà) mais les médecins ne sont pas trés optimistes. Le seul « avantage », disent ils, c’est mon âge (30 ans) qui peut jouer en ma faveur.
    Peut tu me dire sur quels « critères » tu as choisi la Republique Tchèque pour le DO? Sais tu également, si la 1ere tentative ne marche pas, les prochaines sont elles payantes?
    Merci à toi.

    Steéphanie

  13. Bonjour,
    Je souffre d’un syndrome des ovaires poly kystique, suis âgée de 41 ans et vient de subir mon troisième échec d’insémination; Je vais passer en FIV pour la prochaine procédure et l’accumulation des échecs rend les choses difficiles.
    je voudrais mettre toutes les chances de notre côtés, et souhaiterai associer PMA et acupuncture ostéopathie.
    Peux tu me donner ton adresse?
    Merci beaucoup

  14. Bonjour Lutine. Merci pour votre blog. Je découvre les joies de la grossesse pour la 1ère fois et j’aimerais beaucoup essayer l’haptonomie avec mon compagnon. Très intéressée par la « perle » dont vous parliez dans le 11ème, je serais ravie d’avoir ses coordonnées 😉 Ça serait super de faire toutes les prépas à l’accouchement avec la même personne. Merci d’avance. Emilie

  15. Bonjour,
    je suis tombée par hasard sur votre blog et il m’a redonné espoir. Bravo et félicitations pour vos démarches et votre persévérance. Moi et mon mari avons 41 ans, nous sommes mariés depuis 20 ans et nous n’avons pas d’enfant. Cela fait maintenant 12 ans que nous sommes dans une démarche médicale. J’ai une malformation de naissance (1/2 utérus unicorne- rein pelvien qui a pris la place de l’ovaire). J’ai eu 8 FC à environ 4 semaines en moyenne dont 1 début de grossesse (3 mois). Malheureusement cette grossesse a dû être interrompue suite à une double malformation du foetus. Nous nous sommes finalement tournés vers un centre de PMA afin de passer tous les examens nécessaire car mon gynécologue était incompétent à l’époque. le centre s’est aperçu que j’avais bien un deuxième ovaire mais qu’il n’était pas ponctionnable. Je ne pouvais pas bénéficier d’1 FIV car j’avais une insuffisance ovarienne et 1 seul ovaire ponctionnable. Le centre m’a donc proposé des stimulations ovariennes : 4 tentatives (2 échecs, 1 extra-utérine et 1 biochimique). A 37 ans il fallait prendre une décision, nous nous sommes orientés vers la clinique de Barcelone pour un don d’ovocyte. Au début tout se passait bien avec comme traitement Vivledot (rdv, échange de mail, 1er transfert malgré un endomètre qui n’épaississant pas beaucoup..) mais au fur et à mesure la relation a été compliquée (interlocuteurs différents, envois de mails tardifs, des protocoles erronés: bref un très mauvais suivi de notre dossier). Nous avons fait 4 tentatives dans cette clinique sans succès (1: prise de sang négative, 2: prise de sang négative) après ces 2 tentatives nous avons décidés d’avoir une autre donneuse (3: prise de sang positive à 15 jours /espoir/joie mais le taux n’évoluait pas à 17 jours, 4: prise de sang positive à 15 jours/espoir/joie mais bon on attend la deuxième prise de sang à 17 jours et là le taux n’évolue pas). Et tout ceci sans aucune explication. Tous les examens sont bons. La clinique nous propose de faire un test de fragmentation: RAS et un test matrice Lab. Et là mon médecin français en PMA me dit que cela ne sert à rien et que le traitement est lourd et sans aucuns résultats prouvés. NOUS SOMMES ABASOURDIS et dans une impasse. Que faire, toujours faire confiance à la clinique de Barcelone? Cet été nous avons donc décidés de changer de clinique et de pays: et nous avons choisis Reprofit à Brno. Ils sont super gentils et le suivi est très bien. Le médecin m’a proposé un autre traitement (prednisolone, lovénox, provames…..)et de faire un hatching avant le transfert. A chaque fois je ne peux avoir qu’1 seul transfert d’embryon suite à mon rein et mon demi utérus alors le médecin implante le meilleur blastocyste J5 . Le transfert de notre 5ème tentative a eu lieu le 13/10 et tout s’est bien passé. Je pense que la clinique de Barcelone est victime de son succès et ne peut plus assumer le nombre croissant de demande mais bon bref.Maintenant on croise très fort les doigts et on attend les premiers résultats. Je souhaite bon courage à tout le monde qui passe par ces moments. Le couple doit être soudé pour traverser toutes ces épreuves 🙂 🙂 🙂 🙂

  16. Bonjour Lutine
    je ne sais pas comment l’exprimer mais de toutes vous lire……..on se sent moins seul
    notre histoire avec mon mari : j’ai 43 ans (passé……) et mon mari 50 ans, autant vous dire que le parcours PMA ne nous ai pas inconnu du tout …….. depuis plus de 15 ans je fais des traitements ……….ECHECS ECHECS ET ENCORE ECHECS à tel point que je ne suis jamais tombée enceinte…..bref je ne perds pas espoir…. on fait en parallèle un dossier d’adoption qui autant le dire, est tout aussi compliqué…….dernière FIV en aout 2013 et puis au moment ou je sais que la FIV a encore échouée….. on nous appelle pour nous dire qu’on nous proposait un petit garçon de 9 ans…… heureux ……mais …….
    il arrive chez nous (après plusieurs week end) le 19 décembre 2013…….quel cadeau
    mais voilà, sans trop rentrer dans les détails pour ne pas vous ennuyer, on s’est rendu compte de pas mal de choses …..compliquées parfois…. et puis nous alertons les professionnels qui se sont occupé de lui depuis sa naissance…..et puis on nous convoque ….. et on nous annonce qu’ils ont fait une erreur, qu’il est trop perturbé, qu’il n’est pas adoptable, et on nous demande de stopper l’adoption……….mon cœur est brisé…..en miette……
    et puis cette année (oui je sais il m’a fallu un peu de temps) je revois mon gygy et on parle de DO à l’étranger, il me fait faire une IRM pélvienne : résultat de l’endométriose (je savais) mais mon utérus est correct et il me dit ne pas être contre un DO à l’étranger, il me donne des infos sur des asso et nous parle de la RT
    mais voilà quand on commence à regarder sur internet …………..mon dieu………..
    nous sommes perdus
    votre site m’a fait du bien
    j’espère avoir l’occasion d’échanger avec vous
    merci
    a bientôt
    céline

  17. Bonjour, j’adore votre blog je suis impressionnée par autant d »informations. Bravo pour votre persévérance, je crois que c’est hyper motivant pour nous toutes ! pour ma part 40 ans, en essais depuis 6 ans, des insem et 4 FIV avec tec entre 2, toutes négatives. Infertilité inexpliquée. Matricelab a détecté un rejet d’embryons mais je ne sors pas beaucoup des normes donc je ne sais pas trop si je crois a cette version. j’opterais plutôt pour des ovules de mauvaise qualité. Mon mari a déjà un enfant et un bon spermo. J’ai fait une 2eme biopsie cette année, et comme vous, je ne réponds pas à la cortisone ! donc on me conseille des « intra lipides ». On a rdv debut mars à « Reprofit « pour notre 1er (et derniere j’espère :.)) FIV DO cette fois. Comment cela se passe t il pour les « intra lipides » ? la clinique sait les faire sans problème ? on doit amener le produit ? je suis perdue à ce sujet. Et vous n’avez pas eu de symptomes désagréables avec ces perfusions ? Merci c’est la seule chose qui m’angoisse un peu. bisous

  18. bonjour,
    je viens de lire tout le blog … je vous félicite pour cette fin heureuse qui me donne un peu d’espoir… mon parcours serait trop long à expliquer, mais tout ce que je peux vous dire, c’est que la vie me parait bien noire en ce moment et que j’ai peur de toucher le fond … mercredi, j’ai rendez vous à Saint Saulve (PMA), pour certainement m’entendre dire que tout espoir est vain … qu’il faut que j’abandonne (AMH basse et FSH élevée) l’idée d’être à nouveau maman…. pourtant, je sens à l’intérieur de moi qu’il me manque quelqu’un…
    je pense alors à un don, mais mon mari ne le sens pas, et je sais que c’est par manque d’informations … la gynéco nous a annoncé qu’il faudrait débourser 6 000 euros pour un don, et nous ne les avons pas, comment faites vous? y’a t’il des aides possibles? Pouvez vous m’éclairer sur tout cela? Merci par avance, j’ai besoin d’aide!

    • Bonjour
      je suis dans le même cas que vous, parcours très long et il y a 2 ans, on m’a diagnostiqué une ménaupose précoce à 37 ans. Ce fut le cauchemar et puis j’ai rencontré un couple qui est parti en Espagne pour un don d’ovocytes et qui a eu un bébé. Elle avait 44 ans quand elle est tombée enceinte grâce à cette Fiv avec don d’ovocytes. Alors je me suis dit pourquoi pas moi?! On avait des économies, donc c’était plus facile. J’étais enceinte grâce à cette 1ère Fiv avec don d’ovocytes en octobre 2014. Mais malheureusement, la vie s’est encore acharné sur nous: à l’écho des 3 mois, on a diagnostiqué une anomalie et puis des examens ont révélé que notre foetus était atteint de trisomie 21.! Le ciel nous tombe sur la tête. C’était la fin du monde! On a fait 2 nouvelles tentatives depuis mais sans succès. On espère y retourner quand ça ira mieux pour moi psychologiquement…

    • Oui, c’est cher. La sécu rembourse 1580 euros et si vous avez une mutuelle digne de ce nom, elle peut compléter.
      Il faut, dans tous les cas, se faire aider par une association (MAIA pour nous) afin de constituer un dossier…
      Courage. Ça vaut le coup de se battre.
      Si je vous dis que je suis la maman la plus heureuse du monde et que notre fille issue du don est ma/notre plus belle réussite/fierté…

  19. Bonjour, nous aimerions avec mon mari nous tourner vers le don d ovocyte en république tchèque .dans quel centre êtes vous allés ? et combien de temps avez vous attendu entre votre inscription et le commencement du traitement ? merci
    Cordialement
    Blandine

  20. Bonsoir j’ai lu votre texte qui ma bcp touché je suis suivie aussi en pma et jauree besoins de réconfort j’ai fais une fausse couche à 4 semaines et moi et mon mari ne y croyons vrement mais ce rêve n’a pas abouti le destin a en a décider ainsi j’ai besoin de réconfort je qui tres triste et mal merci pour message despoir

  21. Bonsoir, comme vous j’ai un long parcours 8 années pour enfin être enceinte avec un traitement lourd le même que le votre c’est pourquoi je voulais savoir quand votre gynécologue vous a fait arrêter le traitement est-ce que cela a été progressif. Merci pour votre réponse.

  22. Bonjour,
    Je suis ravie de trouver sur votre site, un article sur les récents progrès en activation in vitro :
    https://lutinepma.wordpress.com/tag/activation-in-vitro/
    C’est plein d’espoir et en même temps très douloureux de voir comment l’info circule mal, comme le don d’ovocyte. La France est sacrément en retard et semble vouloir censurer beaucoup de chose sur ce/ces sujet/s
    D’ailleurs, le lien à la fin de l’article sur l’AIV ne fonctionne déjà plus.

  23. Bonjour Lutine

    Tout d’abord tous les vœux de bonheur pour cette nouvelle année.
    Bravo pour ton courage, ta ténacité et pour l’espoir et l’exemple que tu nous donnes.
    J’avais des questions sur ton parcours:
    Je suis moi même en pma depuis 5 ans et j’ai fait appel au don d’ovocyte en Espagne, et 3 échecs! J’attends un retour du médecin.
    On a pratiqué tous les examens sauf la biopsie de l’endomètre.
    Pourrais tu m’expliquer en quoi cela consiste et le traitement approprié?
    J’ai vu aussi sur tu avais adhérer à l’association Maia, je voulais également le faire, as tu pu avoir de leur part un peu plus d’informations?
    Les médecins que j’ai vu n’ont pas cherché vraiment à aller plus loin.
    Merci pour ton retour, et félicitations!
    Sylvie

  24. Bonjour Sylvie,
    je me permets de te répondre et de t’encourager à continuer.
    Mon parcours en PMA a duré 12 ans et après de multiples tentatives échouées en France, je suis partie en Espagne pour un don d’ovocytes en 2014; la 1ère tentative a marché mais malheureusement, à l’écho des 3 mois, on a découvert une maladie génétique et on a dû interrompre la grossesse; un cauchemar pour notre couple mais on a persévéré et je me suis faites suivre par une psy, une coach, j’ai fait du yoga, de la PNL et de l’acupuncture, et j’ai refait 2 tentatives en 2015 qui ont échouées et en juillet 2016, une énième tentative et je suis actuellement enceinte de 6 mois, de jumelles…
    Tout ça pour dire qu’il faut persévérer et ne pas hésiter à se faire suivre et coacher en plus; ça aide. La réussite est au bout de nos longs parcours…

  25. Bonjour
    J’admire vraiment votre persévérance …
    De mon côté un enchaînement de malchance me conduit vers la PMA… 1 tentative Avec transfert mais rien au final … dur … 2eme tentative ponction blanche … au final on me dit que ma réserve ovarienne est basse et qu’il vaut mieux que je me tourne vers le don en Espagne … très dur …
    Je me renseigne et financièrement ce choix et impossible car trop honnereux … existe t il des
    Façons de financer un don à l’étranger … comment Avez vous fait ? Je sens que je suis en train de mourir à l’intérieur …
    Merci du temps que vous me consacrer …
    Cordialement

    • la sécu rembourse autour de 1500 euros ce qui n’est pas suffisant; après, j’ai eu la chance que ma famille m’aide financièrement et j’ai pris dans mes économies… en plus, on paie en plusieurs fois à la clinique Eugin à Barcelone.

  26. Bonjour Lutine,
    Félicitations pour votre petite fille!
    Je sais à quel point le bonheur d’être maman est ce qui peut arriver de plus merveilleux à un couple.

    Après un très très long parcours pma nous sommes sommes également partis en RP, chez Unica.
    Tout s’est très bien passé car en mars 2016 nous avons eu le bonheur d’avoir une belle petite fille issu d’un double don!

    Moi j’ai 40 ans et mon mari 41… et le temps passe vite alors début janvier 2017 nous sommes retournés à Brno afin d’essayer d’avoir un petit frère ou une petite soeur à notre merveille.
    Résultat du test de grossesse demain. Le stress monte!!!

    Et vous? Vous ne voulez pas en avoir un deuxième?

  27. Bonjour lutine pma,

    Depuis que j ai trouvé ton blog je le lis et le relis. Tout d’abord je suis super heureuse pour toi, quel parcours!
    Pour ma part, après 5 ans de pma en France ou ils ont complètement m…: 6 FC 1 Geu 1 itg et me voilà à 39 ans en IOP. Je pars en don à reprofit en septembre. En plus un profil mixte hyperimmunite qui s ajouté au tableau.
    Ayant des pbms circulatoires mon doc me remplace aspegic par lovenox. Je n ai pas encore testé le protocole.
    Si tu as un peu de temps je veux bien de tes conseils surtout par rapport au protocole matricelab. Ton dernier tev à été fait à reprofit?
    Au plaisir de te lire😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s