Le 09/11/14, à mi-parcours

C’est complètement surréaliste…

L’an dernier, le 9 novembre 2013, désespérée, j’écrivais ceci.

Vous aviez beau, dans les commentaires, me dire que le 9 novembre 2014 allait être tout autre, je n’y croyais pas (… comme tous les 9 novembre depuis l’année où on a commencé les essais d’ailleurs. Depuis 2009 donc).

Aujourd’hui, aussi inouï que cela puisse paraître, pile un an après avoir écrit ce billet -et en envisageant une grossesse menée à terme (soit jusqu’aux 41 SA révolues, ce qui nous amène au 2 avril 2015)- :

je suis exactement à la moitié de ma grossesse, dans ma 21ème semaine d’aménorrhée.
20 SA+3, précisément. Arrivée à mi-chemin.

Le hasard des dates… Je trouve ça délirant comme coïncidence !

Une petite douzaine d’échographies depuis le début de ma (4ème !) grossesse mais aussi les places que l’on m’a, pour la 1ère fois, et à 3 reprises, aimablement cédées dans le métro avant-hier auront réussi à me faire réaliser.

Ma fille s’agite -délicatement- au creux de moi et du haut de ses (presque) 25 cm, me comble de joie.

Si seulement la grossesse était contagieuse, je te serrerais encore plus fort contre moi.

Toi, toi, toi, toi… et encore toi.

Et surtout toi, qui te reconnaîtras, dont c’est l’anniversaire aujourd’hui et à qui je pense si souvent…