L’AIV, une alternative au don d’ovocytes : un bébé né au Japon

Je vous fais part d’une découverte (recherches américaines et japonaises) qui changera la vie des femmes qui, comme moi, sont concernées par l’insuffisance ovarienne précoce. Pour information et/ou rappel, en France, 5% de femmes sont concernées par l’IOP.

Il s’agit d’induire la  production d’ovules chez des femmes stériles par des prélèvements d’une partie de l’ovaire avec stimulation en laboratoire et récupération d’ovules matures. C’est un grand pas dans la lutte contre l’infertilité féminine suite à une ménopause précoce (avant l’âge de 40 ans)

Cette nouvelle technique de Procréation Médicalement Assistée est appelée AIV (Activation In Vitro). Elle est suivie d’une FIV et permettrait de procréer avec ses propres gamètes/ovules, sans avoir recours à une FIV avec donneuse.

Mais évidemment, c’est expérimental en France…

La vidéo dure un peu plus d’une minute et ça se passe ici.

Publicités