Terminus, tout l’monde descend…

Je sais pas où et comment je trouve encore la force pour tout… pour tout ça…

Mon dosage de BCHG est passé de 47 à 43 en 48h.

Encore une grossesse non évolutive. Le cauchemar.

Comment vais-je gérer cette 3ème FC ???

Mon homme est dépité de tristesse. Il y croyait tellement.

Pas de bébé en 2013… Non plus.

Publicités

En attendant la prise de sang…

Deux choses :

  • Mon pense-bête des comprimés post-ponction/transfert à prendre quotidiennement (quoi, quand, combien, pendant combien de temps…) :

Lulu

  • L’ambiance étant (heureusement) souvent détendue quand il s’agit pour mon homme de me piquer -12 clics d’Ovitrelle à J16 (DPO 4) et le reste (13 clics) à venir, à J22 (DPO 8)-, j’ai voulu vous faire partager notre rituel piquouzes : ça se passe ici et ça dure 30 secondes (format mp3).

Je couve mon p’tit bio’ !

Le transfert de notre embryon a bien eu lieu ce matin.

Je couve notre p’tit bio J2 de 3 cellules.

Verdict le 28 mars.

Demain, c’est transfert !

Appel du labo ce matin :

un ovocyte (sur les deux ponctionnés hier) a été fécondé et

le transfert de notre embryon se fera donc demain.

Un, pas deux.

Deux, c’est mieux que un.

Mais un c’est déjà bien.

La dernière fois, lorsque la laborantine m’avait appelée (le lendemain de la ponction aussi), j’avais pu connaître leur qualité et leur nombre de cellules (3 et 4).

Là, elle n’a pas su me dire, alors que le stade est le même. Elle m’a juste dit que c’était trop tôt et que nous le saurions demain… Pourquoi ?

Est-il de mauvaise qualité notre embryon ? Et si notre petit embryon arrêtait sa croissance pour cesser d’évoluer ? Et si le transfert n’avait plus lieu ?

Mon homme, sur ce coup-là, est plus optimiste que moi :

« J’y crois ! Cette fois, c’est un p’tit bio’ et je préfère un embryon bio à deux qui ne le sont pas !« . (Je rappelle que c’est une FIV sur cycle naturel et donc -presque- sans piquouzes).

2 ovocytes ponctionnés

Nous sommes arrivés à la clinique détendus. Déjà 4 couples avant nous.

Un couple en salle d’attente

Formalités administratives, signatures des différents consentements… Ca va vite.

Aurions-nous fait ça toute notre vie ?

Nous sommes moins stressés, plus rapides, moins inquiets, plus au fait. La routine, en somme !

Anesthésie générale ? Non, madame, juste locale ! Trop forte Lulu (mais elle va moins faire sa maline juste après !).

Chambre 214. Je fais la connaissance de ma voisine de chambre et de son homme (a-do-ra-bles !). Je réalise que :

  1. j’ai beaucoup de chances avec les copines de chambre,
  2. malheureusement, on est loin d’être le seul couple à souffrir de ce mal d’enfant…

Vue de la chambre

Chambre

Calmant avalé, suppositoire anesthésiant inséré, douche à la bétadine prise…

Arrivée au bloc et Number 4 (ôôôô Number 4, si tu savais… biiiiiiiiiiip, cette fois, je ne dis rien ;-)). Je lui rappelle combien je compte sur lui (pour ne pas dire autre chose) et à quel point j’ai confiance en lui…

Echographie avant ponction et ça donne :

Un beau follicule à gauche donc (19 sur 21 mm) et… et… surprise… un petit à droite qu’il décide également de ponctionner MAIS un peu plus tard et du coup, sans avoir anesthésié localement au préalable le côté droit.

Autant dire que j’ai douillé (d’ailleurs, je saigne encore…).

Endomètre parfait : 8,9 mm.

Résultat des courses : 2 ovocytes ponctionnés, à savoir le même résultat que sur un cycle stimulé donc ! Et c’est aussi reparti pour 7 jours d’antibio’ !

Le feu vert est donné à mon homme pour son recueil. Cette fois, l’ordre est respecté, ouf (=> rappel : en novembre 2012, recueil fait avant l’annonce de la ponction blanche. Sans commentaire…) !

Voilà, j’ai encore jusque demain matin pour continuer de rêver… d’autant que quand j’ai demandé à Number 4 si on pouvait recommencer dès le prochain cycle en cas d’échec de fécondation, il a répondu (une PMette anticipe toujours l’échec !!!) :

Lui (stoïque) : Je ne l’envisage pas.

Moi (dépitée) : Comment ça ? Ca veut dire qu’on arrête tout ?

Lui (héroïque et un brin audacieux) : Je n’envisage pas qu’il n’y ait pas d’embryon.

Moi (soulagée et émerveillée) : Merci, mille mercis Docteur !

Je vais rêver et reviens vous dire demain matin ce qu’il en est.

De toute façon, il n’y a pas 40 possibilités. Ca sera :

  1. soit 0 ovocyte fécondé, donc 0 embryon obtenu et donc 0 transfert (NONNNNNNNNN !!!),
  2. soit 1 ovocyte fécondé, donc 1 embryon obtenu et donc transfert d’1 embryon (OUIIIIIIIIII !!!),
  3. soit 2 ovocytes fécondés, donc 2 embryons obtenus et donc transfert de 2 embryons (OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIII OUIIIIIIIIIIIIIII !!!).

Un miracle peut-il se produire deux fois de suite ?

Jeudi (encore un jeudi !), c’est ponction !

Bon, ben voilà : déclenchement ce soir à 23h avec mon pote Ovitrelle… pour une ponction jeudi matin !

Ce matin, à J10, les dosages hormonaux ont donné ceci :

  • Oestradiol : 414 (contre 284 hier à J9) : je le trouve pas trop mal moi, mon oestradiol, pour un J10 à deux jours de la ponction (surtout pour un cycle non stimulé)
  • LH : 2,6 (contre 3,2 hier)
  • Progesterone : 0,1 (contre 0,2 hier)

Voilà, y’a plus qu’à ! J’ai terriblement peur d’une autre ponction blanche.

Pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche… PITIÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ, PITIÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ, PITIÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ… pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche, pas de ponction blanche… PITIÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ, PITIÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ, PITIÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ… pas de ponction blanche…

Echographie de contrôle et dosages plasmatiques à J9 sur cycle non stimulé + EDIT

Rappel des faits pour les largué(e)s :

A J2, lundi dernier, la secrétaire de Number 4 m’annonçait qu’on tirait un trait sur la stimulation pour ce nouveau cycle de FIV, faute de follicules en nombre suffisant -selon Number 4 (à savoir, 4 en tout)-.

Aujourd’hui, à J9, sur cycle spontané donc, ça donne ceci :

                    1/ Echographie endovaginale :

Je me retrouve avec 7 follicules au lieu de 4 initialement notés à J2… SAUF QUE… ne nous emballons pas…ne  JAMAIS s’emballer en PMA (qui plus est quand on est en IO -oui, pas que quand on est en IO, mais quand on est en IO, aussi !!!-) : sur ces 7 follicules 1 seul est exploitable : celui à gauche (on s’refait pas !) de 17 mm. Il y en a bien 2 autres à droite qui font tous deux 10 mm, mais 10 mm pour un J9, c’est pas la panacée.

Quant aux 4 autres mesurant entre 4 et 7 mm, je ne devrais même pas en parler tellement ils sont insignifiants (ce sont les tailles d’un J2/J3). Mais je vous donne ces données pour votre culture personnelle (ne me remerciez pas).

L’endomètre, quant à lui, présente une épaisseur de 6,6 mm : « pas mal pour un J9 » a dit mon échographiste préféré.

                    2/ Prise de sang (dosages hormonaux) :

  • Oestradiol : 284 (contre 177 à J9 lors de mon cycle spontané pour ma FIV NAT de novembre qui m’avait traumatisée car ponction blanche !). Je compare toujours ce qui est comparable mais je sais bien qu’en soi, ce 284, à quelques jours d’une éventuelle ponction, c’est juste, encore une fois, la méga loose.
  • LH : 3,2 (décidément, j’y comprendrais jamais rien en LH… d’ailleurs, s’il y a des connaisseuses, merci pour vos lumières !).
  • Progesterone : 0,2 (ça change jamais ça, chez Lulu…).

                    3/ Instructions du soir :

A venir…

EDIT de 17h :

Coup de fil de la secrétaire :

  1. une injection d’Orgalutran ou de Cétrotide 0,25 (au choix),
  2. une injection de deux ampoules (poudres) de Pergoveris,
  3. prise de sang demain matin SANS échographie !

Elle est pas belle, la vie ? J’attends le retour de mon homme pour le shoot ! J’étais en manque…

Allez, je parie sur une ponction (de mon seul follicule) jeudi, à J12 !